FOOD Trip USA: Frank’s Diner

Ma tournée des « diners » américains en 2009 m’a amenée à Kenosha dans le Wisconsin. Une belle ville d’environ 100 000 personnes située sur le bord du Lac Michigan. En arrivant, je savais déjà où casser la croûte pour déjeuner: Frank’s Diner.

Vous devez comprendre ici que plus de 90% des restaurants que j’ai visité pendant mon voyage provenaient d’une émission de télévision mettant en vedette le coloré chef Guy Fieri: Diners, Drive-Ins and Dives.

J’arrive donc à la porte et j’essaie de la tirer et de la pousser, ça ne fonctionne pas. À l’intérieur je vois tout un tas de clients au comptoir et une serveur qui s’affaire à la plaque. Sans même se retourner elle crie « GLISSE LA PORTE SUR LE CÔTÉ! ». Je me sens un peu épais mais je m’exécute et la porte glisse parfaitement et se referme sur elle même une fois que je suis passé.

Franks Diner Kenosha Inside

La serveuse, une femme dans la quarantaine, blonde et aux cheveux attachés en une toque sur sa tête, ne se retourne pas. Elle dit d’une voix forte « Donne moi un instant chéri j’arrive! ». Le sourire aux lèvres, je m’avance au comptoir. Derrière le comptoir, la femme prend soudainement des airs d’une maman occupée aux fourneaux et ça éveille tout plein de beaux souvenirs en dedans.

Elle finit par se retourner et me servir. La plaque est pleine de commandes mais elle me fait un sourire et me demande « Ok jeune homme qu’est-ce que ce sera? ». Je viens ici pour un plat bien précis alors je dis tout simplement « Je vais prendre le garbage plate s’il vous plaît ».

Bon je trouve important de préciser ici ce qu’est le garbage plate. C’est un déjeuner composé de patates râpées, de choix de viandes (dans mon cas bacon, jambon et saucisses à déjeuner), avec un choix de légumes et liés ensemble par des œufs. le tout cuit sur la plaque et servi avec un morceau de pain de ménage et de la sauce forte!

Garbage Plate

Je vais prendre place et j’explore l’endroit du regard. Y’a pas de doutes, l’endroit à été construit autour d’un ancien wagon de train (à moins que ce soit un wagon de tramway, il y en a encore en opération à Kenosha!).

Ma serveuse m’apporte mon assiette après un moment. J’ai aucune idée comment je vais faire pour terminer ça! L’assiette est énorme! Je mange ce que je peux (quand même pas mal toute l’assiette je dois avouer parce que c’est très bon). Pour décrire le goût je peux dire que c’est comme si tu avais commandé une assiette de camionneur et que tu avais eu un accident en te rendant à ta table. C’est pas beau mais c’est bon!

Je remercie Karen (je suis pas mal sûr de mémoire que c’était ça son nom), je paie et je quitte pour aller marcher près du lac qui est pratiquement à côté du restaurant. Il y a la marina et le lac qui s’étend à perte de vue. Dans ce coin de pays, la vue est ce qui se rapproche le plus de la mer.

Je m’aventure sur les bloc de bétons qui ont été mis en place comme brise-lames et je m’assoie pour contempler le lac un moment en tentant de digérer mon déjeuner. J’ai encore deux autres arrêts à faire aujourd’hui et je dois avoir de la place pour manger tout ce que j’ai prévu!

Crédit Photos:

Photo extérieure et intérieure de Frank’s Diner: Frank’s Diner
Photo du garbage plate: Kathy Puchalak (Via Pinterest)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s