Critique: F*ck That’s Delicious

Mercredi soir. Je suis assis au salon avec mon fils qui joue à Skyrim. Je jouerais bien mais je suis plutôt entrain de terminer la lecture (presque 9 mois plus tard) de F*ck That’s Delicious: An Annotated Guide to Eating Well (Vous aurez deviné qu’il s’agit d’un livre en anglais … Duh!) par Action Bronson et Rachel Wharton.

Moi et ma marraine Diane on se partageait des vidéos de recettes l’été passée et un moment donné elle m’a envoyée une vidéo d’Action entrain de faire un sandwich de la Muerte … et elle m’a offert le livre! Non mais c’est qui qui a la meilleure marraine au monde? Moé!

« Mais c’est qui ça Action Bronson? Et Rachel Wharton? »

Rachel Wharton est une journaliste avec une maîtrise en « Food Studies » de l’Université de New York. Ses textes sont apparus dans de nombreuses publications telles que le New York Times, le Wall Street Journal, Saveur, NewYorker.com, LuckyPeach.com, T Magazine Blog, Salon, Everyday with Rachael Ray et Parade Magazine.

Action Bronson (de son vrai nom Arian Asllani) est un rappeur américain qui s’est d’abord produit sous le label Warner Bros. puis chez Vice Records. Son style de rap se rapproche de celui de Ghostface Killah (pour les connaisseurs) avec qui il a déjà travaillé d’ailleurs sur la chanson Meteor Hammer qui s’est retrouvée sur une compilation de Wu Tang Clan en 2011.

Action Bronson – Let Me Breathe (Warner Bros.)

Donc comme je disais. Ça m’a prit 9 mois à me décider de terminer ce livre. J’aime Action et sa musique mais son livre, même écrit par une auteur reconnue du milieu, tient plus de la biographie que du livre de cuisine ce qui constitue une première déception.

Action Bronson lui-même

Le livre contient 221 pages et une préface écrite par nul autre que Chef Mario Batali mais ne contient que 31 recettes dont plusieurs ne contiennent pas plus de 2-3 ingrédients et ressemblent plus à des collations que des recettes réelles (comme par exemple son Bagel with Cheese qui tient ses origines de son enfance auprès de sa nonna mais qui n’a rien d’une recette!).

Action explique dans ses pages son enfance auprès de son père restaurateur, ses longs moments passés avec sa nonna (mamie) et de ses escapades dans son quartier, le Queens à New York.

Il enchaîne ensuite avec ses tournées qui l’ont amené autour du monde et qui lui ont fait découvrir la gastronomie d’un peu partout (de là son désir de commencer à parler de bouffe (notamment via la chaîne Munchies sur YouTube) et de ses rencontres avec des grands du monde de la gastronomie tel que Mario Batali, Massimo Bottura et le jour où il a eue l’honneur de partager un repas avec des sumos (si vous êtes un peu à l’affût de la culture japonaise vous comprenez qu’il s’agit vraiment d’un honneur!).

Y’a du bon comme cette recette et du moins bon aussi.

Bien que le livre ne contiennent que 31 recettes, il contient FACILEMENT le double (et même plus) de plogues de toutes sortes. Des établissements qu’il a visité, des restaurants et deli du Queens, des marques de produits qu’il aime etc. etc. On dirait plus un recueil de placement de produits mélangé à une biographie qu’un livre de recettes.

Ici il dresse la liste de ses spots à crème glacée préférés de par le monde.

Donc en terminant, si vous êtes un fan fini d’Action Bronson, ce livre constitue un ajout super intéressant à votre collection! Il contient une multitude d’information sur le rappeur et sur ses « spots » favoris à travers le monde (dont notamment les bagels de la Maison Bagel dans la Plaza Côte-des-Neiges à Montréal) et par la bande, vous aurez une trentaine de recettes dont plusieurs inspirées fortement par ses origines albanaises et tout de même intéressantes … pour la plupart.

Bacon Chicharron … Ça je dois essayer!

Toutefois, si vous vous attendez à acheter un livre de recette, passez votre chemin, ce livre n’est pas pour vous!

Publicités

Laisser un commentaire