Guide de Survie de Tony Whisky

Avec la Pandémie qui secoue la planète et qui a forcée la fermeture des bars, tavernes et discothèques, nous pouvons craindre le pire!

Allons-nous manquer d’alcool!?
De quoi devons nous faire des réserves et quelle bouteille pourrait nous sauver la vie en temps de crise?

Oubliez le vin pour le moment … Ça prend quelque chose d’un peu plus fort! Optez pour le fort, il se conserve longtemps, s’ouvre sans tire-bouchon et peut servir de désinfectant (je ne confirme rien ici). Alors, donc voici pour vous le Guide de Survie Tony Whisky!

Le Gin

Voilà un alcool à privilégier en cas de catastrophe! Depuis l’Égypte ancienne, la baie de Genévrier (ingrédient obligatoire pour du Gin) est reconnue pour ses vertus médicinales. C’est en cherchant un remède à la Peste Noire que l’ancêtre du gin moderne fût inventé! Ça vous dit à quel point le gin est important en cas de Pandémie! En plus, ajouté le à du tonic et vous aurez un cocktail pour vous protéger de la malaria, comme l’a faite la Marine Britannique au 19ème Siècle. N’oubliez donc pas d’ajouter du gin à votre trousse de Survie!

Meilleur remède contre malaria à l’époque …

Le Rhum

Cet alcool des tropiques fût le remède de plusieurs générations de marins. Mélangé à du jus d’orange, l’alcool des flibustiers pourrait vous sauver du Scorbut. Il est également possible de le mélanger à toutes sortes d’épices pour en obtenir un remède miracle, bon nombre de rhums épicés découlent de recettes d’apothicaires. Alors prenez pas de chance et prenez avec vous du rhum blanc, du rhum brun et du rhum épicé!

Mais pourquoi il n’y a plus de rhum?

L’Absinthe

On l’oublie souvent, mais l’absinthe (aussi appelée la fée verte) se voulait à la base une boisson médicinale faite à partir de plantes. Les soldats français dans les années 1800 l’utilisent comme remède à la dysenterie pour leur mission en Afrique. Donc si vous ne voulez pas être pris avec de violentes envies d’aller aux toilettes en pleine crise de papier cul … inscrivez, Absinthe au sommet de votre liste de provisions.

Me semble oui que le chat va boire ça!

La Vodka

Cet alcool translucide a longtemps été utilisé en Europe de l’Est pour ses nombreux bienfaits désinfectants. En plus de garder à l’abri de la rouille les scalpels des premiers chirurgiens, la vodka est également un excellent tonifiant pour la peau. Pas étonnant que les hommes d’Ivan le Terrible s’en soient servis d’après rasage pour s’éviter qu’une coupure vire à l’infection. Donc, oubliez l’alcool à friction et ajoutez une vodka à votre trousse de premiers soins.

Je parie qu’il aurait crié plus fort si il avait utilisé de la Vodka!

Le Whisky

Oui oui! Cet alcool en plus d’être sans gluten à déjà été un remède. Durant la prohibition, certains médecins en prescrivaient à leurs patients comme diurétique bon pour aider les reins. Non, ce n’était pas une excuse pour boire durant l’interdiction … *Tousse tousse*. durant la Seconde Guerre, le système d’aqueduc de Londres était en piteux état et l’eau s’en retrouva affectée. Pour masquer son goût âcre et sa mauvaise odeur, des gens de la haute société y ajoutaient du Scotch! Alors pourquoi avoir une bouteille d’eau quand un peu d’eau du robinet avec du whisky pourrait faire la job?

L’eau pouvait ben goûter bizarre …

J’espère que mon Guide de Survie vous a amusé. Je tiens à préciser qu’il s’agit d’une chronique à ne pas prendre au pied de la lettre, mais que les faits historiques qui y sont mentionnés sont bel et bien véridiques. Alors ne paniquez pas, restez chez vous tranquille et prenez un verre!

Cheers les survivants!
#cavabienaller