Le Cognac: Tellement Supérieur au Scotch!

Bon 14 Juillet!

Article spécial pour le Jour de la prise de la Bastille! La fête nationale des français!

Donc je vais tenter d’être aussi baveux qu’un Parisien et vous expliquer pourquoi le cognac est l’alcool le plus noble* de tous les spiritueux!

*Et de loin supérieur au scotch bu par les anglais.

Donc se ne sera pas Tony Whisky qui parle mais … Cognac Montambault ou de quoi de même!

Bref, commençons par qu’est-ce qu’un cognac? Il s’agit à la base d’un spiritueux produit à partir de raisins tels les grands vins de ce monde!

(N’importe quel paysan peut faire pousser de l’orge, mais cultiver la vigne ça c’est un art! )

Et on parle ici de terroir français, limité à la merveilleuse région de Cognac par une appellation d’origine contrôlée. Car, contrairement aux whisky qui peut être fait avec n’importe quelle céréale qu’on donnerait à une vache, le cognac se limite uniquement aux raisins certifiés par la légalisation. Les cépages comme l’Ugni Blanc ou la Folle Blanche sont cultivés avec soins dans les vignobles de la région seulement. Difficile de faire mieux en terme de terroir.

Ensuite vient la distillation en alambic charentais! Car contrairement au whisky ou au rhum ou à la vodka, le cognac ne peut pas être distillé dans un alambic à colonne continue qui permet de faire de l’alcool bas de gamme. Le cognac est une eau de vie qui demande un alambic traditionnelle et qui est travaillé avec raffinement et en plusieurs étapes pour ne pas brûler ce nectar si précieux. D’où l’exigence de l’alambic charentais né du grand savoir faire français!

Et vous comprendrez que contrairement aux alcools de type « blend » tel par exemple les blends scotchs … le cognac ne peut évidemment pas être coupé avec de l’alcool de grains bon marché.

Ensuite pour faire vieillir du whisky, n’importe quel baril usagé peut faire l’affaire. La preuve presque toutes les distilleries d’Écosse importent des fûts d’ailleurs pour donner du goût à leur jus de céréales distillé. Par exemple, le cognac lui, n’a pas besoin d’anciens fût de « sherry » espagnol pour avoir du goût. Encore une fois, les français misent sur leur terroir et leur savoir faire, seul des fûts de Limousin et de Tronçais sont assez noble pour faire vieillir du cognac.

(Par contre, je tiens à dire que je respecte le recyclage écossais. Sans eux, des milliers de vieux barils américains usagés seraient transformés en bacs à fleurs.)

Et je tiens à vous rappeler combien la notion de terroir est encrée dans l’art du Cognac. Raisins, distilleries et fût, tout est français à 100%!

Alors avant de vanter de façon snob votre single malt favori, demandez-vous s’il arrive à la cheville de la qualité d’un cognac.

Alors sur ce, vive la France et bon 14 Juillet à tous mes pots français!

PS: les arguments donnés dans cette chronique sont sujets à débat et il existe toutes sortes de nuances. Ce texte se voulait humoristique et un peu satirique.