Le Café du Souvenir !

Bonjour à tous!

Aujourd’hui, en ce Jour de Souvenir, je vais vous parler de café irlandais. Pourquoi? Et bien, parce que c’est durant la seconde guerre mondiale que ce café fût inventé!

Voyez vous, les militaires canadiens et américains envoyés au Royaume-Uni devaient faire escale à Foynes en Irlande. La traversée de l’Atlantique prenait alors 15h de vol dans le froid, la pluie et toujours la peur d’être bombarder en plein ciel! Les avions militaires étant pas aussi bien isolés qu’aujourd’hui, les soldats étaient souvent transis et glacés jusqu’aux os.

Le préposé irlandais, Joseph Sheridan, qui devait les accueillir avait reçu comme directive d’offrir une petite tasse de thé à ces braves qui venaient de risquer leur vie et qui étaient au bord de l’hypothermie. Notre irlandais se dit qu’après une tel traversée ces hommes méritaient quelque chose de plus revigorant! 

Il décida alors de troquer le thé pour du café bien chaud et onctueux, car il y ajouta une généreuse dose de crème fraîche. Et bien sûr, beaucoup d’amour irlandais, soit beaucoup de whiskey! 

Vraiment mieux qu’une p’tite tasse de thé, non?

Il est clair que les soldats ayant fait la traversée ont du grandement apprécier. À preuve, plusieurs à leur retour se sont mis à reproduire chez eux ce fameux café irlandais!

Si vous avez envie de rendre un petit hommage à Mr. Sheridan et à ses braves qu’il a ravitaillé. Voici mes petits truc de pro pour le meilleur café irlandais que vous aurez jamais bu.

Choisir un Bon Whiskey!

Pour moi (et j’en ai testé beaucoup!) Le Jameson Caskmates Stout demeure le meilleur choix. Son goût amère de cacao et de chocolat noir est parfait pour rehausser le café et son prix est des plus raisonnable.

40.00$ Code SAQ: 12729798

Sucrer son whiskey!

Et oui, on veut beaucoup d’amour dans un café irlandais. Le sucre viendra adoucir l’alcool. Mon astuce est de chauffer à la casserole mon whiskey
(1 1/4 oz) sans toutefois le faire bouillir et d’y faire fondre une cuillère à thé de sucre avant de l’ajouter au café. Le mélange s’harmonise mieux et le café reste plus chaud. (Cela augmente la densité et permet de faire plus facilement un café étagé).

La Crème!

Encore de l’amour ! De la bonne crème à café ou bien bien de la fouettée peu importe, mais dosé avec amour! Vous pouvez également remplacer la crème par de la crème irlandaise mais attention de boire avec modération si vous devez prendre le volant!

La Présentation!

C’est toujours beau à voir quand votre hôte vous apporte un café irlandais étagé. Si vous avez une tasse en verre essayez le, ce n’est pas compliqué et c’est tellement classe!

  1. Verser en premier votre whiskey. N’oubliez pas de le sucrer comme mentionné plus haut.
  2. Verser le café doucement en utilisant le revers d’une cuillère pour faire glisser le liquide chaud le long de la tasse. Prenez le temps pour que le tout ne se mélange pas.
  3. La grande finale … Une belle dose de crème fouettée! Boom! Un café irlandais étagé qui vous donnera chaud au coeur et à l’âme!

J’espère que vous avez aimés l’article. Comme quoi l’histoire est partout. Le café irlandais n’est qu’un exemple parmi tant d’autres que les Deux Grandes Guerres ont marqués notre façon de vivre et qu’il ne faut pas oublier. Je salue tous nos militaires et nos vétérans. Et tout particulièrement mon cousin Benjamin qui est en poste en Alberta.

Merci à vous et bon Jour du Souvenir !

La Chaufferie de Granby, littéralement chaleureuse !

Bonjour à tous!

Dernièrement j’ai eu l’immense plaisir de pouvoir visiter la Chaufferie de Granby. Une distillerie épatante qui vaut largement le détour. En plus, j’avais la chance d’avoir comme guide le distillateur en personne, Vincent Van Horn! Non mais quel nom cool!

Vous n’avez pas idée comment j’étais excité et intrigué par cette visite. Voyez-vous, beaucoup de distilleries québécoises achètent leur alcool de base en Ontario et la retravaillent avec des arômates pour en faire du Gin « Québécois ». Exactement comme vous pouvez le faire avec les ensembles Ginius vendu dans les boutiques spécialisées.

Plusieurs personnes de l’industrie m’ont dit que partir directement de la céréale, sans acheter par l’Ontario était pratiquement impossible soit pour des raisons financières ou bien pour les défis techniques que sa implique.

Presqu’aussi garni que mon « rack » à épices! – Patrick

Et bien c’est là que Vincent Van Horn et la Chaufferie viennent changer les règles en créant a partir de grain local leur propre alcool. Véritablement du Grain à la bouteille!

Vous comprenez maintenant mon excitation de rencontrer de tels artisans!

Note
Loin de moi l’idée de « basher » sur les distilleries québécoises qui utilisent des bases d’aclcool produits en Ontario! Notre industrie de la distillation est très jeune au Québec mais progresse à pas de géant! De plus, c’était excitant pour moi de voir le processus entier!

Le Grain
Vincent a choisit de travailler avec du seigle, la fameuse céréale qui a fait la réputation des whiskys canadiens au 19ème Siècle, surnommé alors « Rye ». Cette céréale un peu tombée dans l’oubli renaît dans les Cantons de l’Est grâce à la distillerie et aux agriculteurs qui récoltent maintenant plus de 120 tonnes de seigle biologique par an. Et oui, le seigle en plus de pousser rapidement au Québec, n’a besoin d’aucun pesticide. Un véritable retour aux sources pour notre agriculture.

Non mais c’est tu beau ça? Pas les gars là … Les alambics! – Patrick

La Distillerie
Quand je vous parlais plus haut de défis techniques et bien sachez que le seigle est la céréale la plus dur à travailler pour un distillateur. Mais a l’aide de ses trois rutilants alambics, Vincent Van Horn laisse parler son talent et son expérience pour transformer le grain de seigle en Vodka ainsi qu’en Gin.

Les Produits

Lemay Vodka
Techniquement, une vodka est sensé être un alcool neutre sans goût ni saveurs… pas très inspirant pour un distillateurs. C’est pour ça que la Chaufferie nous envoie ailleurs avec sa Vodka Lemay (nommée ainsi, en l’honneur d’un des actionnaires qui aimait la Vodka). On a droit à une vodka ronde en bouche, presque crémeuse. Félicitations à Vincent Van Horn pour la qualité de son distilla. La bouche est légèrement sucrée puis on sent un côté presque citronné qui nous livre une finale chaleureuse, bourrée d’épices dû à l’utilisation du seigle. J’adore ce style de « Vodka » qui goûte quelque chose et qui n’est pas anesthésié pas la filtration.

Le Gin Furlong
Comme je l’ai mentionné dans un de mes précédents articles, j’aime les gins plus classiques et donc amateur de London Dry Gin. Et donc je peux vous dire que j’ai grandement apprécié le Furlong. On laisse beaucoup de place au genévrier, mais qui n’est pas seul. On retrouve aussi la cardamone, la coriandre, la racine d’Angélique et la cannelle qui sont des ingrédients très courant dans ce style et qui livrent beaucoup de saveurs. Par contre, là où le Furlong trouve son style, ces avec se subtil goût anisé, très discret qu’apporte le poivre des dunes. On sent la transition de saveurs en finale où le seigle donne un beau « punch » d’épices. Je résumerais le Furlong comme un London Dry Gin des plus chaleureux parfait pour l’hiver qui approche.

Situé dans une ancienne usine dans le haut de la ville à Granby

Je vous conseille vivement de faire comme moi et d’aller à Granby visiter la Distillerie. La Chaufferie est un endroit magnifique de toute beauté. La section bar à Cocktail vous charmera à coût sûr avec son côté industriel, ses murs en brique rouge et cette ambiance qui rappelle les speakeasy du temps de la prohibition. Même le sous sol, où se trouvent les ravissantes Miki, Mélodie et Véronique (noms des 3 alambics) est plaisant à visiter.

Je voudrais remercier l’équipe de la Chaufferie pour l’accueille et les sourire et particulièrement Vincent Van Horn pour son temps et sa patience durant les …. 3h de visite et d’entrevue. Mais à ma défense, le temps passe drôlement vite avec du bon gin!

Je vous dit à bientôt pour une autre chronique de Tony Whisky!

Cheers !

Calvados, le temps des Pommes.

Bonjour à tous! Tony Whisky ici pour vous parler du temps des pommes … ou plus précisément du Calvados!

Bientôt, très bientôt, Facebook sera envahi de photos de petites familles qui vont aux pommes. Tous profiteront de la saison pour croquer la belle rouge et pourquoi ne pas littéralement tomber dans les pommes avec ce spiritueux à base de pommes qu’est le Calvados!

Le Calvados nous vient de Normandie. Ayant leurs racines dans cette région, beaucoup de québécois on longtemps gardés ce goût pour cet alcool français. Ma grand-mère, par exemple, aimait bien prendre un verre de calvados ou bien l’utiliser dans sa pâte à crêpes. Aujourd’hui, cet alcool de pommes un peu tombé dans l’oubli, regagne en popularité.

Si une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours alors à 100 pommes par bouteille, le Calvados vous fera vivre jusqu’à 100 ans certain! Ha ha ha!

Savant mélange de cidre de pommes et de poires distillées et vieillies en fût, le calvados offre des arômes fruités et gourmands.

La Maison Lecompte offre un 25 ans d’âge qui, avec ses notes de pommes cuites et de cannelle, nous rappelle le goût d’une tarte au pommes sortie du four. Ou bien le 18 ans d’âge, mon petit favori, légèrement acidulé qui donne l’impression de croquer dans une belle pomme verte un brin sucrée.

Lecompte 25 Ans
Code SAQ : 11975971
Prix : 300$

Lecompte 18 Ans
Code SAQ : 11975962
Prix : 170$

La Maison Roger Groult offre un 3 ans d’âge très respectable à un prix plus accessible. Plus jeune et vif, les saveurs de fruits rouge sont sucrées et se termine avec une finale épicée de cannelle.

Roger Groult 3 Ans
Code SAQ : 10276473
Prix : 53$

Le Québec produit également de l’alcool de pommes, mais ne pouvant porter le nom Calvados (qui est une appellation contrôlée) , il porte la mention Brandy de Pommes. La cidrerie Michel Jodoin offre justement un brandy de pomme de 3 ans disponible en SAQ. Très puissant en bouche, il vous réchauffe avec une explosion d’épices. Je le conseille fortement sur glace ou en Old Fashioned.

Michel Jodoin – Brandy de Pommes

L’Heure de Mettre la Pomme à Off (Brandy de Pommes 3 Ans)
Code SAQ: 00577601
Prix: 46$

Il existe également une version XO que je n’ai malheureusement pas eu la chance de goûter qui serait, à ce qu’on m’a dit, une merveille!  Peut-être qu’un jour je passerai à la cidrerie y goûter en personne et je vous en donnerai des nouvelles.

Alors sur ce, bon temps des pommes!  Cheers !

8 Bouteilles à mettre dans son bar à moins de 35.00$!

Bonjour à tous! Aujourd’hui j’ai envie de vous donner mes 8 bouteilles incontournables à mettre dans votre bar à moins de 35$! Et oui, on peut trouver de petites merveilles même quand on est fauché. De plus, il y en a pour tout les goûts ! Alors attention, c’est parti!

La Vodka

La vodka est le spiritueux le plus vendu sur la planète. Il est donc impératif d’en avoir une bouteille dans son bar. Ma référence est la vodka polonaise Zubrowka! Une vodka aromatisée à l’herbe de bison. Légèrement sucrée, avec un brin d’épices en finale, cette vodka est réellement bonne. Mélangée 50/50 avec du jus de pomme, vous avez un shooter qui goûte dangereusement la tarte aux pommes! En plus la bouteille est facile a trouver, il y a un gros bison dessus et un brin d’herbe dedans!

Zubrowka (CEDC International)
Code SAQ: 00035840
Prix: 27.00$

Vodka Zubrowka

Le Scotch

Spiritueux raffiné, vieilli en Écosse dans la noblesse du bois. Il n’est pas nécessaire de payer une fortune pour un scotch de bonne qualité. Le Famous Grouse est un whisky sans prétention, super bon en cocktail et qui peut facilement être bu sur glace ou simplement comme tel. Ce scotch offre une belle complexité de miel, de vanille, de bois et une finale un peu « punchée ». Si vous le buvez pur, laissez respirer votre verre 15 minutes, le goût d’alcool sera plus adouci et les saveurs ressortiront d’avantage.

Famous Grouse (Edrington Group)
Code SAQ: 13416603
Prix: 30.25$

La Liqueur

Il en existe de toutes sortes et j’ai vraiment eu du mal à choisir. En plus il y a tellement de cocktails qui demandent une liqueur en particulier ou une autre, bref! J’y vais de mon coup de cœur avec la liqueur à la rhubarbe de la Maison Sivo. Faite ici au Québec, cette liqueur est super bien balancée entre le goût surette de la rhubarbe et son côté sucré. Simplement l’allonger avec du cidre mousseux et vous avez un petit cocktail parfait pour vous rafraîchir.

Liqueur de Rhubarbe (Maison Sivo)
Code SAQ: 13831891
Prix: 27.85$

Liqueur de Rhubarbe de la Maison Sivo

Le Bourbon

Alcool national de nos voisins du sud, le bourbon est un whisky de maïs vieilli en fût de chêne neuf. Il y a beaucoup de bon bourbon pas chers, mais le Jim Beam Black est un beau mélange de délicatesse et de force. Ce bourbon se présente en douceur au début, vanille, flocon d’avoine, un léger soupçon de miel … puis peu à peu, le bois arrive, la cannelle s’ouvre en bouche pour une finale bien chaleureuse. Ce beau produit n’est pas cher pour un whisky vieilli entre 6 et 8 ans. Parfait sur glace ou en Old Fashioned.

Jim Beam Black (Jim B. Bean Distilling)
Code SAQ: 11036316
Prix: 30.50$

Le Rhum

L’alcool de l’été, des pirates et des cocktails Tiki ! Étant fan de whisky, j’aime les rhums vieillis et sans saveurs ajoutées. Le El Dorado 8 ans gagne sérieusement à être connu. Boisé, sucré et complexe, il offre vraiment tout ce qu’un rhum doit offrir. Personnellement, je préfère largement le El Dorado 8 ans à son grand frère de 12 ans qui est beaucoup trop sucré à mon goût. Mais ça, c’est mon avis bien personnel!

El Dorado 8 ans (Demera Distillers)
Code SAQ: 12776869
Prix : 31.75$

El Dorado 8 ans

Le Brandy

On connaît tous le célèbre Cognac! Mais en fait, le cognac est un brandy d’origine contrôlée. Alors si vous aimez le cognac ouvrez vos œillères et vous pourriez découvrir de magnifique spiritueux tel le Torres 10 Imperial. Cette alcool de raisin nous vient d’Espagne, où la Maison Torres est un monument en matière de spiritueux. La cuvé 10 Imperial présente un fruit généreux. Le raisin est gourmand. Le bois et les épices donnent une belle profondeur à l’ensemble.

Torres 10 Impérial (Soc. Vinicola Miguel Torres)
Code SAQ: 00094367
Prix: 31.75$

Le Rye

Le rye est un whisky de seigle de tradition canadienne. Celui que je vous présente est selon plusieurs amateurs de whisky le meilleur au niveau rapport qualité/prix du marché, j’ai nommé le Canadian Club 100% Rye! Très goûteux, ce whisky déborde de saveurs. Du poivre, de la cannelle, du clou de girofle et une belle dose de bois complète l’ensemble très chaleureux. Ce whisky est costaud et ne plaira pas à tous, mais pour les fans de rye, je vous le recommande fortement.

Canadian Club 100% Rye (Jim Bean Brands Co.)
Code SAQ: 12592980
Prix: 26.75$

Canadian Club 100% Rye

Le Gin

Eh oui! Le gin est un incontournable du bar et particulièrement populaire au Québec. Mais malgré les super produits d’ici, je vais me tourner vers la vieille Angleterre pour le bas prix.  Mon choix, le Boodles, un véritable classique britannique produit depuis 1845. Le Boodles est frais, simple et sans artifices. Du London Dry Gin à sa plus simple expression, mais très bien fait.  La baie de genévrier est centrale, son goût mentholé et légèrement acidulé est parfait pour un gin tonique.

Boddles
Code SAQ: 12570334
Prix: 32.00$

Voilà qui complète mon top 8 à moins de 35.00$. Ainsi vous pouvez avoir un super bar rempli d’un peu tout pour seulement 237,85$ ! J’ai bâti moi même ma petite collection peu à peu. Commençant avec des produits plus modestes et tranquillement j’ai investis dans des bouteilles plus luxueuses.
(Ok … ma femme n’approuve pas le terme investi mentionné ici!)

Enfin, j’espère que ces suggestions à peu de frais pourront être de belles découvertes.
Sur ce, je vous dit à bientôt pour une autre chronique de Tony Whisky! 

Cheers!

« Phoque » de Colada!

Bonjour à tous!


Pour ma chronique je vous parle de ma petite participation au concours de Piña Colada Soyouthinkyoucanblend, organisé par Bacardi Canada.

Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas mixologue, mais bien un amoureux des Spiritueux. Par contre, malgré ma passion pour le scotch et le cognac je dois vous avouez quelque chose … je suis un fan de cocktail tiki! 
(Et de chemises hawaïennes, au grand malheur de ma femme!).

Tony Whisky et ses chemises hawaïennes …

C’est quoi un cocktail tiki ? Il n’y a pas vraiment de règle claire. Mais il s’agit généralement de cocktails apparus dans les années 30 et popularisés dans les années 50-60. Époque où Elvis tourne son film Blue Hawaï et que tout le monde rêve de partir dans ces îles exotiques.

Les cocktails tiki sont souvent étonnamment complexe et marient plusieurs jus tropicaux à 2 ou même 3 alcools différents. La présentation est également cruciale: Tranches de fruits, ombrelles et tasses en forme de dieux maori sont des classiques. Parmi les cocktails tiki les plus emblématiques on retrouve, le Zombie, le Mai Tai, le Hurricane, le Blue Hawaï et puis bien sûr le Piña Colada, qui est le cocktail national de Puerto Rico.

Tony Whisky et ses chemises hawaïennes … Prise 2

Bref, revenons au concours Soyouthinkyoucanblend de Bacardi canada.
Un concours de Piña Colada où on pouvait suivre, via les médias sociaux, des mixologues inventifs qui prenaient des photos de leur version du Piña Colada. Certains on même littéralement mis le feu à leur cocktail! Il est clair que je n’étais pas de ce niveau (de toute façon, ma femme n’approuve pas que je joue avec de l’alcool et du feu dans notre cuisine).

Mais je me suis quand même follement amusé à créer ma version du Piña Colada dans ma cuisine. De base, faire ce cocktail n’est pas très compliqué. On met tous les ingrédients au mélangeur et « boum » le tour est joué.
Donc, après plusieurs demandes, voici ma version du Piña Colada, le « Phoque » de Colada!

Premièrement, le rhum! En plus d’être le commanditaire du concours, le rhum Bacardi est produit à Porto Rico, berceau du Piña Colada. Alors il est tout à fait de circonstance. Ensuite … vue ma récente visite à la Distillerie Mariana et la découverte de la liqueur d’agrume Zeste, je devais l’ajouter à ce cocktail estival et festif!

« Phoque » de Colada

Un cocktail tiki avec une touche estrienne!
Temps de préparation5 min
Temps total5 min
Type de plat: Cocktail
Portions: 2 Cocktails
Auteur: Tony Whisky

Equipment

  • Robot Mélangeur

Ingrédients

  • 1 Once Rhum blanc Bacardi
  • 1 Once Rhum épicé Oakheart Bacardi
  • 1 Once Liqueur d'agrume Distillerie Mariana
  • 3 Onces Jus d'ananas
  • 3 Onces Lait de coco
  • 2 Gouttes Essence de vanille
  • 4 Cuil. à table Crème glacée à la vanille Coaticook (Il le faut!)

Garniture

  • 1 Unité Banane
  • 1 Unité Cerise au marasquin
  • 2 Unités Tiges de feuilles d'ananas (optionnel)

Instructions

  • Verser tous les ingrédients dans un robot mélangeur et mélanger pour environ 10 secondes.
  • Verser dans un verre de type "Old Fashioned" sur de la glace concassée.
  • Prendre une demie banane, couper la tige de façon à faire une bouche (voir la photo) et y glisser une cerise au marasquin.
  • Décorer de 2 points au feutre noir en guise de yeux et le tour est joué!
  • Optionnel: Ajouter 2 tiges de feuilles d'ananas en guise de décorations additionnelles.

En guise de garniture et de décoration. J’ai eu l’idée (a cause de la crème glacée Coaticook.) de faire un phoque (ou dophin) en banane. Chose que mes enfants adorent.

Tony Whisky et ses … You get the point …

Amusez-vous! Ajuster les ingrédients selon vos goûts. Dosez l’alcool selon votre feeling et relaxez tranquille. Profitez de la fin de l’été et je vous dit à la prochaine pour une autre chronique de Tony Whisky!

Cheers !

Un Zeste de Mariana

Bonjour à tous! Tony Whisky ici pour une nouvelle chronique!

Dernièrement, je suis partie sur la route en direction de Louiseville pour visiter la Distillerie Mariana! 

La raison de cette soudaine envie? L’invitation de Jonathan Couturier à venir goûter un nouveau produit qui sortira bientôt en SAQ! Et oui, une belle primeur pour ceux qui suivent FOOD La Bouffe.

Mais, tant qu’a avoir fait le chemin depuis Sherbrooke, pourquoi ne pas faire le tour du propriétaire?

Jonathan, fût terriblement généreux de son temps. Il m’as tout montré! De l’entrée des marchandises, jusqu’à l’alambic en passant par les nombreuses palettes remplies d’alcool prêtes à être livrées! Car voyez vous, la distillerie Mariana produit pas moins de 8 produits différents et certains comme le Gin Canopé et l’Amaretto Avril sont forts populaires et gardent nos 2 distillateurs très occupé.

Mais malgré tout ce roulement de production, je remarque des détails forts intéressants … comme un fût de brandy, des barils de whisky et des pots Masson de gin aux pamplemousse … Bref, toutes sortes de « tests ».  Jonathan m’explique que plusieurs de ces tests ne dépasseront pas ce stade pour toute sorte de raisons. La rentabilité est souvent ce qui limitera la production de tel alcool. Par contre, malgré son jeune âge et son 75%, j’ai rarement bu un aussi bon brandy! Mmmm j’en salive encore!

Bref ! Revenons à ce qui m’a amené dans la charmante petite ville de Louiseville, le nouveau produit!

Et bien le voilà, une belle liqueur d’agrumes du nom de Zeste.

Tony beaucoup trop enthousiaste avec son Zeste!
– Pat

Le nez est hyper fruité. Le pamplemousse, l’orange et une pointe de citron ressort pour nous donner ce super bouquet vitaminé!

La bouche est sucrée, complexe et vive. On sent une avalanche de fruits tropicaux arriver. Au début, l’orange explose, puis on sent une acidité qui rappelle le pamplemousse senti au nez. Le sucre peu à peu s’éclipse, la touche acide vient faire la transition pour une finale juste un brin amère, juste un peu.

La beauté de cette liqueur est vraiment, à mon sens, sa grande versatilité. Je vous parlais du cocktail Spritz dans mon dernier article. Et bien si les liqueurs amères sont justement trop amères pour vous, la liqueur Zeste peut-être une belle option. Et je ne vous parle même pas de tous ces cocktails qui demandent justement une liqueur d’agrume. Car Zeste est vraiment un beau petit produit 2-en-1. Alors pourquoi ne pas troquer votre bouteille de Cointreau français pour sa cousine québécoise le Zeste ?

Je vous conseille de surveiller les nouveautés en SAQ, cette bouteille orangée est déjà disponible en ligne mais pas encore en succursale. Encore merci à l’équipe de Mariana pour l’invitation et la super visite!

Distillerie Mariana Zeste
Liqueur amère, 750 ml
Code SAQ: 14144398

À la prochaine pour une autre autre chronique en mode estival! Cheers !

Spécial Spritz !

Connaissez-vous le fameux cocktail Spritz?

Il s’agit d’un cocktail composé d’un peu de liqueur amère, de vin mousseux, allongé à l’eau pétillante et garni d’une tranche d’orange. Le tout servi sur glace dans une grande coupe à vin? Non?

Voici donc la recette!

Aperol Spritz

Simple et délicieux, ce cocktail saura vous rafraîchir cet été!
Temps de préparation5 min
Type de plat: Cocktail
Portions: 1 Personne
Auteur: Tony Whisky

Ingrédients

  • 2 Onces Amermelade
  • 4 Onces Vin mousseux
  • 1/2 Once Eau pétillante
  • Au Goût Glace

Garniture

  • 1 Unité Tranche d'orange

Instructions

  • Remplir une coupe (ou un verre) à vin de glace.
  • Verser tous les ingrédients et mélanger à la cuillère.
  • Garnir d'une tranche d'orange.
  • Enjoy!

Je sais pas pourquoi, mais le New York Times c’est retrouvé à faire une critique négative de ce cocktail. Ensuite plein de gens dans les médias on donnés leur opinion et bien si vous voulez mon avis … on s’en fout!

Ce qu’on veut simplement boire en relaxant sur le bord d’une piscine, c’est un cocktail pas trop sucrée, rafraîchissant et garnie d’une rondelle d’orange bien coloré (Quoi? C’est important, sa compte comme une portion de fruit!)

Mais surtout retenez que ce cocktail est parfait pour mettre en vedette un alcool d’ici ! J’ai nommé l’Amermelade!

Tony vire fou avec les effets graphiques … Vous n’êtes pas stone – Patrick

Super produit, créé par les Spiritueux Iberville. Le nez est hyper fruité, sa sent le soleil. À la première gorgée une bombe de mandarines et d’agrumes vous tombent sur la langue. Puis attention, c’est là que le côté amer arrive et déferle sur vos papilles. Cette amertume d’écorce d’orange s’allonge en bouche et n’en finit plus. On se dit alors: Ouf! Ce truc est vraiment trop amer … et on reprend une petite gorgée et encore … et encore. Bref cette liqueur est démente! Et si comme moi vous n’êtes pas du tout mixologue, alors ne vous cassez pas la tête … et suivez cette recette toute simple:

Fake Spritz « À La Tony »:

Mélangez simplement un peu d’Amermelade avec de l’eau pétillante aux fruits. Deux, trois glaçons et vous voilà prêt pour profiter de l’été!

Oh! Et si jamais vous voulez quelque chose avec plus de mordant, pourquoi ne pas essayer l’Amernoir ? Une élégante liqueur d’herbes produite également par les Spiritueux Iberville. Ce charmant crocodile aux écailles sombres vous livre un concentré de saveur. Le goût d’anis est franc et instantané, mais vous laisse en bouche des remous de menthe poivrée et de café expresso. Amusez vous et concoctez-vous un Spritz Noir!  Garni d’orange sanguine et de quelques mûres bien noires votre cocktail obscure aura l’air « BADASS » à côté du spritz classique.

Beaucoup trop enthousiaste mon Tony mais change pas! Je t’aime de même! – Patrick

Sinon, peu importe ce qu’en pensent les critiques. Buvez tranquille sur votre terrasse préférée et essayez en cocktail les liqueurs amères d’ici. Vous passerez ainsi du bon temps et vous encouragerez nos artisans! 

En passant, j’aimerais remercier Mario D’Amico des Spiritueux Iberville pour le temps qu’il m’a accordé lors du dernier Bulles et Whisky de Québec. Nous avions alors seulement parlé des whiskys de la maison Sivo. Je me devais de prendre du temps pour parler de ses produits en retour. Donc au plaisir de se croiser de nouveau!

Cheers!

Photo du Spritz par Victoria Shes sur Unsplash

Top 5 du Gin !

Bonjours à tous! 
Comme vous l’avez peut-être vu sur ma page. Mon amie Léa Devault, pro de la mixologie, s’est mise en tête de me convertir au Gin!

Et elle n’a pas hésitée a sortir l’artillerie lourde, soit 15 Gin du Québec et de partout dans le monde. Et croyez moi, il y en avait de tous les styles et pour tous les goûts, mais je n’ai pas succombé au côté obscur de la force!

Y’a des soirées plus dures que d’autres …
– Patrick

Il faut comprendre que la baie de genévrier est le seul ingrédient indispensable pour la mention gin. Après ça, l’imagination est la seul limite de ces alchimistes. Et croyez moi, avec autant de possibilités, l’éventail de saveurs est démesuré. Alors ne vous arrêtez pas à seulement un gin pour vous faire une idée sur cette alcool.

Mais, puisque plusieurs me l’ont demandé, voici  mes coups de cœur du monde extravagant du Gin !

*n’aimant pas les saveurs résineuses de sapin ou d’épinette. Certain gin fort populaire comme le Canopé et le KM12 ne se retrouveront pas ici.

Mention spéciale pour:
Gin St-Laurent: mon gin fétiche pour les dirty martini. Une savante macération d’algues du fleuve a donné une touche iodé et marine à ce gin qui le rend exceptionnel.

Gin Bicolore Panoramix

Panoramix Gin : Petit nouveau de l’Absintherie des Cantons. Ce gin magique change de couleur quand on lui ajoute du citron ou du tonic. Niveau saveurs, ce gin est plus classique, mais la qualité de la distillation le rend vraiment doux en bouche.

Gin Violette

Violette Gin : Distillerie Mariana produit 2 gin. Si le Canopé n’est pas dans ma palette, le Violette lui m’a fait fort impression. De la fleur en veux-tu en v’là! Parfait pour ajouter du printemps dans vos cocktails.

Maintenant mon TOP 5 !

Holy Smoke

5. Gin Holy Smoke : Dry gin aromatisé aux houblons cascade. Au premier abord, ce gin offre un goût plus classique, mais la texture en bouche est feutrée, douce, presque soyeuse. Puis peu à peu, le côté houblonné apparaît. La saveur d’encens donne cette dimension fumé en bouche. Chapeau au distillateur chez Oshlag pour la texture agréable et inégalé de ce gin.

Glendalough

4. Glendalough Gin : Gin irlandais, qui se veut un hommage aux quatre saisons. Vraiment la « twist » en bouche de ce gin est des plus surprenante. Le début est glacé, la menthe poivrée s’exprime de belle façon. Puis, peu à peu, la fraîcheur disparaît dans de l’épice, des notes herbacées et un brin fruitées. Cette transformation de saveur est un véritable succès.

Madison Park Vieilli en Fût

3. Madison Park Vieilli en Fût : comme vous pouvez le deviner ce gin à été vieillit en fût de chêne. La magie du bois a adoucie ce gin pour le rendre divin. La saveur mentholé de la baie de genévrier est bien doucement coucher dans un écrin boisé. La douceur et la complexité sont au rendez-vous. L’amateur de whisky en moi a pris beaucoup de plaisir et décortiquer le travail du fût. Si le gin classique de Madison Park est déjà très bon, croyez moi, vieillit il est décadent! 

Cirka Gin375

2. Cirka Gin375 : Pitié gens de la distillerie Cirka, entendez moi! Vous devez refaire se Gin! Il est incroyable! Très doux et balancé, ce gin regorge de fruits accompagnés d’une touche de pétales de roses. Le côté mentholé est présent, mais en toile de fond. L’ensemble est complexe et se boit tout seul. Les baies sauvages, les fruits blancs, une petite dose d’épices avec toujours non loin la baie de genévrier qui ne disparaît pas trop dans l’ensemble. Bref si vous voyez cette bouteille, sautez dessus!

The Botanist

1. Islay The Botanist : L’amateur de scotch en moi semble avoir reconnue l’âme d’Islay dans ce beau gin Écossais. Wow! Une belle douceur qui ne néglige rien sur la complexité des saveurs. Un gin comme je les aime, bref la baie de genévrier est la pièce centrale. Par contre elle se retrouve au centre d’un bel ensemble de fleurs, d’herbe et de petits fruits des champs. Malgré un large éventail de saveurs, ce gin est délicat et très paisible dans son ensemble. Frais, doux et agréable, cette belle bouteille fût mon coup de cœur de cette belle soirée.

Et pour ceux qui se demandent si la meilleure mixologue de la vieille capitale a réussie à me convertir … Eh bien … Non! Mais j’ai pris beaucoup de plaisir à cette tentative de conversion!

John Wick et le Bourbon du Tueur

Bonjours fans de whisky et de cinéma!

John Wick: Respectueux, honorable, amoureux des chiens et amateur de bourbon!

John Wick: Chapitre 3 débarque bientôt dans les cinémas avec au rendez-vous, de l’action, des dizaines de morts et on l’espère, un verre de bourbon.
 
Car oui, notre tueur préféré semble affectionner particulièrement cette boisson. Dans le premier film celui-ci ce fait offrir une belle bouteille de Blanton’s qu’il boira pendant qu’on lui fait ses points de suture.

Avec des journées comme les siennes, moi aussi je voudrais un bourbon
– Patrick

Dans le deuxième, un assassin rival lui paiera un verre de bourbon avec la promesse de lui faire la peau … alors il y a de forte chance qu’on revoit Keanu Reve un verre de bourbon à la main dans ce troisième volet de John Wick.

Pour ceux qui ne connaissent pas le bourbon, laissez moi vous éclairer un peu sur ce spiritueux. Le Bourbon est officiellement la boisson nationale des États-Unis d’Amérique et nos voisins du Sud font preuve d’une grande rigueur afin de protéger ce trésor national.

Capture d’écran de John Wick II où on voit clairement le Blanton

Le bourbon fait partie de la grande famille du whisky mais contrairement aux scotchs et aux whiskeys irlandais, le bourbon doit obligatoirement être composé à 51% de maïs. Autre particularité, le bourbon doit être vieilli exclusivement en fût de chêne neuf, n’ayant jamais, mais jamais servi. Ajoutez à cela un vieillissement dans la chaleur du sud des États-Unis, car 95% du bourbon est produit dans l’État du Kentucky.

Vous obtenez ainsi un whiskey au caractère sucré dû au maïs, mais également fortement épicé dû au bois neuf des fûts. Bref, le bourbon possède un profil de saveurs unique et très puissant. Le genre parfait pour notre John Wick.

Si on ignore la marque de bourbon servie à Rome dans le deuxième volet, la bouteille offerte par l’hôtel Continental dans le premier film est facilement reconnaissable. La petite bouteille ronde surmontée d’un bouchon orné d’un cheval de course est une référence du genre. Le premier bourbon a être embouteillé fût par fût (single barrel). Ainsi, on ne peut pas se permettre de diluer des moins bons barils avec de meilleurs. Seul les meilleurs fût de l’entrepôt « H » de chez Buffalo Trace on la chance de devenir du Blanton’s.

Alors d’ici la sortie du troisième volet de John Wick le 17 Mai, pourquoi ne pas réécouter les deux premiers en savourant un bon verre de bourbon. La boisson préféré du grand John Wick!

Le Saviez-Vous?

Keanu Reeves n’est pas à son premier film où il boit du whisky. Dans Constantine, celui-ci boit du Ardbeg 10 ans. Un super scotch, diaboliquement fumé et digne de réveiller les morts.

El Tequila!

Oubliez définitivement l’hiver !
Et quoi de mieux pour se croire déjà en été que de fêter le Cinco De Mayo!

C’est quoi le Cinco De Mayo?

À l’origine, il s’agissait d’une fête mexicaine célébrant une victoire militaire. Mais avec le temps, la fête s’est exportée aux États-Unis et ailleurs dans le monde. Le Cinco De Mayo est devenu pour la communauté mexicaine une journée pour célébrer leur identité et leur origine. Et puis peu à peu, le Cinco De Mayo permis de faire rayonner la culture mexicaine à travers le monde!

Saviez-Vous que Cinco de Mayo est plus célébré aux États-Unis qu’au Mexique?

Et quoi de mieux pour le Cinco De Mayo qu’un verre de Téquila !

Aïe aïe aïe, je vous vois déjà grimacer. Puis soudainement de douloureux souvenirs d’étudiant vous reviennent avec un arrière goût de citron en bouche!

Oubliez les shooters, le sel, les citrons et la téquila bon marché. Pour le Cinco De Mayo, il vous faut un* vrai Tequila !

*On devrait dire un téquila, car techniquement, en espagnol, El Tequila est au masculin.

Mais, comment trouve t’on un vrai téquila ?

Premièrement, le téquila doit être mexicain! Le téquila est une appellation d’origine contrôlée qui se résume à quelques états mexicains et qui fait du Téquila la boisson nationale du pays !

Deuxièmement, cherchez la mention 100% agave. Car, si vous ne le saviez pas, le téquila est un spiritueux fait a partir d’agave ou plus précisément, de son cœur qu’on nomme le « piña ».

La culture de l’agave

Troisièmement, il existe trois type de téquila:
1. Blanco : Frais, goût franc d’agave, directement embouteillé après distillation.
2. Reposado : Plus douce, presque sucrée, car il sagit d’un téquila qu’on a laissé reposer deux mois en fût de chêne avant d’embouteiller.
3.Añejo : Foncé, un peu boisé et plus complexe. Ce type doit être vieilli au moins un an en fût.

Don Suenos Tequila: Blanco, Reposado et Anejo

Sâchez que le téquila Reposado est le type le plus consommé au Mexique. Plusieurs le préfère, puisqu’il possède encore un goût franc d’agave, mais avec la subtilité et la délicatesse du bois.

ATTENTION: Ne pas confondre Reposado et Téquila Gold. La téquila Gold n’est qu’une téquila blanche avec du colorant et même parfois des saveurs ajoutés.

Quelques suggestions :

Casamigos Tequila Blanco,
Code SAQ: 12553235 à 60$

Co-fondé par un certain George Clooney,  ce téquila possède de belle arômes d’agave, de menthe poivrée et d’épices. Assez relevé, mais exprime également une belle douceur dans l’ensemble.

Herradura Reposado
Code SAQ: 12270577 à 75,25$

Véritable monument du téquila mexicain. Herradura est distillé dans une ancienne Hacienda datant de la colonisation espagnole. La reposado d’Herradura est presque sucrée en bouche. Le côté végétale est mis en évidence, mais dans un écrin légèrement boisé.

Hornitos Black Barrel Añejo
Code SAQ: 12785909 à 40,25$

Téquila vieillit en fût de chêne brûlé à la flamme. Ce traitement à insufflé au goût d’agave des notes cendrées. La fumée et le goût un peu salé du piña rend le tout divin. Et à ce prix là, ça vaut le détour!