Top 5 du Gin !

Bonjours à tous! 
Comme vous l’avez peut-être vu sur ma page. Mon amie Léa Devault, pro de la mixologie, s’est mise en tête de me convertir au Gin!

Et elle n’a pas hésitée a sortir l’artillerie lourde, soit 15 Gin du Québec et de partout dans le monde. Et croyez moi, il y en avait de tous les styles et pour tous les goûts, mais je n’ai pas succombé au côté obscur de la force!

Y’a des soirées plus dures que d’autres …
– Patrick

Il faut comprendre que la baie de genévrier est le seul ingrédient indispensable pour la mention gin. Après ça, l’imagination est la seul limite de ces alchimistes. Et croyez moi, avec autant de possibilités, l’éventail de saveurs est démesuré. Alors ne vous arrêtez pas à seulement un gin pour vous faire une idée sur cette alcool.

Mais, puisque plusieurs me l’ont demandé, voici  mes coups de cœur du monde extravagant du Gin !

*n’aimant pas les saveurs résineuses de sapin ou d’épinette. Certain gin fort populaire comme le Canopé et le KM12 ne se retrouveront pas ici.

Mention spéciale pour:
Gin St-Laurent: mon gin fétiche pour les dirty martini. Une savante macération d’algues du fleuve a donné une touche iodé et marine à ce gin qui le rend exceptionnel.

Gin Bicolore Panoramix

Panoramix Gin : Petit nouveau de l’Absintherie des Cantons. Ce gin magique change de couleur quand on lui ajoute du citron ou du tonic. Niveau saveurs, ce gin est plus classique, mais la qualité de la distillation le rend vraiment doux en bouche.

Gin Violette

Violette Gin : Distillerie Mariana produit 2 gin. Si le Canopé n’est pas dans ma palette, le Violette lui m’a fait fort impression. De la fleur en veux-tu en v’là! Parfait pour ajouter du printemps dans vos cocktails.

Maintenant mon TOP 5 !

Holy Smoke

5. Gin Holy Smoke : Dry gin aromatisé aux houblons cascade. Au premier abord, ce gin offre un goût plus classique, mais la texture en bouche est feutrée, douce, presque soyeuse. Puis peu à peu, le côté houblonné apparaît. La saveur d’encens donne cette dimension fumé en bouche. Chapeau au distillateur chez Oshlag pour la texture agréable et inégalé de ce gin.

Glendalough

4. Glendalough Gin : Gin irlandais, qui se veut un hommage aux quatre saisons. Vraiment la « twist » en bouche de ce gin est des plus surprenante. Le début est glacé, la menthe poivrée s’exprime de belle façon. Puis, peu à peu, la fraîcheur disparaît dans de l’épice, des notes herbacées et un brin fruitées. Cette transformation de saveur est un véritable succès.

Madison Park Vieilli en Fût

3. Madison Park Vieilli en Fût : comme vous pouvez le deviner ce gin à été vieillit en fût de chêne. La magie du bois a adoucie ce gin pour le rendre divin. La saveur mentholé de la baie de genévrier est bien doucement coucher dans un écrin boisé. La douceur et la complexité sont au rendez-vous. L’amateur de whisky en moi a pris beaucoup de plaisir et décortiquer le travail du fût. Si le gin classique de Madison Park est déjà très bon, croyez moi, vieillit il est décadent! 

Cirka Gin375

2. Cirka Gin375 : Pitié gens de la distillerie Cirka, entendez moi! Vous devez refaire se Gin! Il est incroyable! Très doux et balancé, ce gin regorge de fruits accompagnés d’une touche de pétales de roses. Le côté mentholé est présent, mais en toile de fond. L’ensemble est complexe et se boit tout seul. Les baies sauvages, les fruits blancs, une petite dose d’épices avec toujours non loin la baie de genévrier qui ne disparaît pas trop dans l’ensemble. Bref si vous voyez cette bouteille, sautez dessus!

The Botanist

1. Islay The Botanist : L’amateur de scotch en moi semble avoir reconnue l’âme d’Islay dans ce beau gin Écossais. Wow! Une belle douceur qui ne néglige rien sur la complexité des saveurs. Un gin comme je les aime, bref la baie de genévrier est la pièce centrale. Par contre elle se retrouve au centre d’un bel ensemble de fleurs, d’herbe et de petits fruits des champs. Malgré un large éventail de saveurs, ce gin est délicat et très paisible dans son ensemble. Frais, doux et agréable, cette belle bouteille fût mon coup de cœur de cette belle soirée.

Et pour ceux qui se demandent si la meilleure mixologue de la vieille capitale a réussie à me convertir … Eh bien … Non! Mais j’ai pris beaucoup de plaisir à cette tentative de conversion!

Publicités

Kéto, Cétogène, LCHF, Faible en Glucides, c’est quoi toute ça ?

LA BASE

En premier lieu, laissez-moi vous préciser que l’alimentation cétogène ou LCHF (Low Carb High Fat) n’est pas un régime mais plutôt un mode d’alimentation. Inutile de vouloir adopter cette alimentation simplement pour perdre les livres en trop et ensuite retourner comme on était avant. Vous allez tous les reprendre.

L’alimentation Cétogène ou Faible en glucides (LCHF) se veut une manière d’améliorer plusieurs aspects au niveau de votre santé. Que ce soit pour la perte de poids, le diabète type-2, le contrôle d’insuline présente dans le corps, une meilleure énergie, un meilleur sommeil, une meilleure clarté mentale ou autres (car il y de nombreux avantages à opter pour une alimentation cétogène ou faible en glucides). On peut retrouver sur internet plusieurs recherches là-dessus, à vous de découvrir.

Mais c’est quoi au juste cette alimentation ? C’est très simple : On coupe tout ce qui est sucre et glucides (glucose, fructose …) qui se retrouve dans environ 80% des aliments présents sur le marché et on rajoute de bon gras naturels partout. Le corps va donc se mettre à carburer au lipides (gras) au lieu des glucides (sucres) et donc une diminution de la masse graisse car le corps va puiser dans les réserves de gras afin de l’utiliser comme carburant. Pour les plus intense de la population cétogène, on coupe également tous les produits contenants des ingrédients inflammatoires comme le blé, l’avoine, le maïs, l’huile de canola et encore plus.

Cétogène, faible en glucides, kéto, LCHF … Pourquoi tant de termes?

Cétogène est simplement la traduction en français de Keto, donc la même chose.
Faible en glucides est, quant à elle, la traduction française de LCHF (Low Carb High Fat).

La seule différence entre les deux est la quantité de glucides ingérées. Le faible en glucides est à 100 grammes et moins par jour et le Cétogène à 20 grammes ou moins de glucides par jour. Donc lorsqu’on est Cétogène on est faible en glucides mais pas l’inverse, même si beaucoup de gens disent qu’ils sont Cétogènes en ayant plus de 20 grammes de glucides par jour. C’est tout simplement par simplicité et plus rapide à dire que faible en glucides.

MON AVENTURE

Bon, assez parlé de termes et de quantité. Je vais vous faire part de mon aventure dans ce merveilleux monde du gras qu’est l’alimentation faible en glucides (car oui je consomme plus de 20 grammes de glucides par jour. En vérité, je ne compte pas vraiment mais je me situe entre 15 grammes et 50 grammes).

Lorsque les mots ‘’Cétogène’’, ‘’Kéto’’ et ‘’Faible en glucides’’ ont atteint mes oreilles la première fois en début 2018, rien de tout cela ne m’a intéressé. Je me disais ‘’bonnnn, encore un autre régime que tout le monde va gosser avec ça comme les Weight Watchers, Minçavi, Herbalife, It Works, Beachbody et j’en passe’’.

En Novembre 2018 lors des funérailles de mon père, j’ai revu beaucoup de monde de mon entourage et de la famille que je n’avais pas vu depuis longtemps. Lorsque j’ai revu une bonne amie de la famille, je suis resté estomaqué par sa perte de poids amenée par son nouveau mode de vie. Après discussion, elle me parla de l’alimentation cétogène (et non de régime), de ce que comportais en gros et de plusieurs avantages.

J’ai donc décidé de m’informer plus en profondeur sur le sujet. J’ai navigué sur plusieurs sites web qui en parlait, joint des groupes Facebook sur le sujet. Pendant plus d’un mois, j’ai fais des recherches sur le sujet à chaque jour. Plus le temps avançait, plus je réalisais que ce type d’alimentation me rejoignais car j’avais déjà l’intention de couper le sucre et aussi les 3P (Pain, Pâte, Patate) qui, on sait, ne sont pas très recommandés pour la perte de poids.

Voici mon alimentation de base AVANT mon changement :

Déjeuner

2 Toast avec nutella & map-o-spread avec une banane
Ou
3 gaufres Eggo avec chocolat et sirop d’érable
Ou
Céréales de type Froot Loops, Frosted Flakes, …

En Allant Travailler

Très grand vanille française du Tim Hortons

Diner

Sandwich
ou
Poutine
ou
Restant de la veille
+
Boisson énergie
+
4 Biscuits maisons

Bon ok, on va arrêter ça ici.
On voit déjà que mon alimentation n’était pas très santé.

En janvier j’avais atteint le poids de 215lbs et une cloche d’alarme a sonnée dans ma tête que, là, il est temps que je me reprenne en main. Donc le 9 Janvier 2019, j’ai introduit l’alimentation faible en glucides dans ma vie.

1ière étape : Retirer tous produits contenant du sucre ou des glucides de mon frigo et de mes armoires. Se rendre compte par le fait même que le sucre (sucre raffiné, glucose, fructose, sirop de maïs …) est présent dans ÉNORMÉMENT de produits.

2ième étape : Se procurer les livres ‘’Perdre du poids en mangeant du gras’’ qui sont écrit par Josey Arseneault et Dre. Évelyne Bordua-Roy. Ces livres-là sont la base de l’alimentation cétogène et faible en glucides. Énormément d’informations essentiels sont inscrits dans ces livres ainsi que plusieurs recettes délicieuses. Le livre ‘’Code Obésité’’ écrit pas le Dr. Jason Fung est aussi une référence dans le domaine.

3ième étape : Faire une épicerie cétogène. Ouf que la première fois c’est un vrai mal de tête tout ça et c’est pour cela que les groupe d’entraide sur Facebook sont utiles. Mes 4 groupes préférés sont : Kéto Quebec, Vive le bacon, Keto Estrie/Serbrooke et Jeûne intermittent/Jeûne prolongé par Keto Dan.

4ième : Cuisiner. WOW ! Que de plaisir rendu là. Cuisiner avec du bacon, de la crème 35%, du fromage, de la viande, du beurre. Qui n’aime pas manger des légumes gorgés de beurre ?

Je suis une personne très axée sur les réseaux sociaux, donc presqu’à chaque repas je publiais une photo sur Instagram et Facebook. Je parlais également de mon nouveau style d’alimentation lorsque l’occasion se présentais.

Les commentaires négatifs et du jugement se sont vite faits entendre. Plusieurs trouvaient que c’était complètement imbécile de manger aussi gras, d’autre que j’allais juste plus engraisser et encore pire. Je n’ai pas laissé ces personnes me décourager car je savais dans quoi je m’embarquais (j’espère après plus de 1 mois de recherche!).

Devinez quoi ? Après seulement 4 mois, j’ai perdu 44 lbs, 12,5cm de tour de taille, j’ai plus d’énergie, je suis plus lucide, et mon eczéma est beaucoup moins intense.

Devinez quoi aussi ? Plusieurs de ces personnes qui me jugeait et critiquait au départ, sont venu me demander des informations à propos de mon alimentation. Comment faire, quoi consommer, quoi ne pas consommer, quelles précautions prendre … Je leur ai tous conseillés de rejoindre les groupes de soutien sur Facebook ainsi que se procurer les 2 tomes du livre ‘’Perdre du poids en mangeant du gras’’.

LE MOT DE LA FAIM (Toudoum Tisshhh!)

Donc, pour résumer, cette alimentation là est géniale pour plusieurs aspects de la santé et en prime, ça goûte tellement booonnn!

Également, je vous annonce la venue de séances d’informations, aide la cuisine keto et de soutien keto en Estrie très bientôt. Je donne ma première conférence sur le sujet le 29 mai prochain pendant la vente V.I.P du Rachelle-Bery à Sherbrooke.

Sources :
– Tome 1 et 2 des livres ‘’Perdre du poids en mangeant du gras’’ par Dre. Evelyne Bordua-Roy et Josey Arsenault
– Clinique Reversa :
http://www.cliniquereversa.com

Pets de Soeur Deluxe

Article Invité – Maria Vanelli, She Loves Biscotti

Depuis le début du mois de décembre je réalise que je n’ai pas la fibre du pâtissier! Je tente, tant bien que mal, de créer mes propres recettes pour vous les présenter ici mais bien que les saveurs soient au rendez-vous, le résultat final ne me convient pas suffisamment pour que je vous les présentent (pour le moment). Cette semaine seulement, j’ai travaillé sur deux recettes qui ne donnent pas encore le résultat escompté mais je n’abandonne pas!

J’ai trouvé ma kryptonite et je vais travailler à devenir un excellent pâtissier (Si vous êtes pâtissier vous-même et que vous voulez m’avoir dans votre cuisine, je me ferai tout petit et je vous regarderai faire pour apprendre!).

Heureusement, je suis membre de Food Bloggers of Canada et j’ai des collègues blogueurs à ma rescousse! Maria Vanelli du blog She Loves Biscotti m’a permise d’utiliser sa version deluxe d’un classique québécois … Le Pet de Soeur!

Je me souviens étant jeune de m’asseoir au bout de la table et de regarder ma mère rouler de la pâte pour faire, tartes, pâtés et tourtières pour la période des fêtes et quand il restait de la pâte, c’était fête en ville parce que je savais que la casserole de pets de soeur s’en venait! Beurre, cassonade, pâte, lait, jaune d’œuf … simple et délicieux!

Maria vous propose pour la période des fêtes une version deluxe sous la forme de biscuits que vous pourrez manger, avec les doigts tout en jasant avec mononcle ou matante!

Maria - Pet de Soeur 002

Mignonnes petites spirales de pâtes festives …

Pets de Sœur Deluxe

Cette recette vous permettra de préparer environ 40 « pets »

Ingrédients:

Pâte

  • 4 Tasses de farine tout usage + extra pour planche à découper
  • 3 Cuillères à thé de poudre à pâte
  • 1/4 Cuillère à thé de sel

Garniture

  • 3/4 Tasse de sucre brun
  • 1 Cuillère à thé de cannelle en poudre
  • 2 Cuillères à soupe de beurre ramolli
  • 1/2 Tasse de noix de coco non sucrée
  • 1/4 Tasse de groseilles ou cassis
  • 1/4 Tasse de noix finement hachées

Pâte … Partie 2

  • 3 Oeufs
  • 1/2 Tasse d’huile végétale
  • 3/4 Cuillère à thé d’ extrait de vanille
  • 1 Tasse de lait

Préparation:

Préchauffer le four à 375 ° F (190 ° C).

Tapisser une grande plaque à pâtisserie de papier parchemin. Mettre de côté.

Dans un grand bol, tamiser 4 tasses de farine, la poudre à pâte et le sel. Mettre de côté.
Dans un bol moyen, combiner tous les ingrédients de la garniture. Avec vos doigts, travaillez le beurre dans ce mélange. Mettre de côté.

Dans un grand bol à mélanger (avec le batteur sur socle équipé du fouet), fouettez les œufs à vitesse moyenne-élevée jusqu’à ce qu’ils soient bien mousseux (environ 2-3 minutes). Ajouter l’huile et l’extrait de vanille. Continuer à fouetter jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène.

Changer le fouet pour la pagaie. Ajouter en alternance le mélange de farine et le mélange le lait. Mélanger à basse vitesse jusqu’à ce que le mélange soit bien brassé.

Séparer le mélange en deux.

Placez une moitié du mélange sur une planche farinée (c’est une pâte collante, alors assurez-vous que votre planche et votre rouleau à pâtisserie soient bien farinés). Abaisser la pâte jusqu’à l’obtention d’un rectangle de 16 x 10 pouces (environ 40 x 25 cm.) d’environ 1/4 à 1/2 pouce (0,5 à 1 cm.) d’épaisseur. Étaler la moitié de la garniture sur la pâte déroulée. Rouler la pâte en un gros rouleau serré, en commençant par le côté long. Trancher les biscuits d’environ 1/4 à 1/2 pouce (0,5 à 1 cm.) d’épaisseur.

Maria - Pet de Soeur 003

Pas les pets de sœur de votre mère ça là!

Placer les tranches à plat sur des plaques à pâtisserie tapissées de papier parchemin et cuire au four pendant environ 22-25 minutes ou jusqu’à ce que les « pets » soient dorés. Pendant la cuisson du premier lot de « pets », répéter les étapes de roulage de pâte, étalage de garniture, roulage de la pâte en billot et tranchage en bouchées.

Transférer les biscuits cuits sur une grille pour les laisser refroidir.

Peut être conservé dans un contenant hermétique pendant quelques jours ou congelé jusqu’à utilisation.

Crédit Photo:

Maria Vanelli

Lien Connexe:

She Loves Biscotti (Article original, en anglais)