Des Spiritueux pour la St-Valentin? Oui!

Bonjour fan de whisky!

La St-Valentin approche à grand pas et pourrait être le parfait moment d’initier votre valentine aux plaisirs du whisky. Non, non ce n’est pas un prétexte ou une façon détournée d’ajouter une bouteille à votre collection … non, c’est pour elle que vous allez passer à la SAQ. Oui! oui! Une boite de chocolats peut très bien être accompagnée d’une bouteille de whisky choisie pour vous … Euh non, pour elle bien entendu!

Whiskey - Jameson Caskmate

Le Jameson est un whiskey irlandais classique qu’on connait presque tous. Mais il existe une version très intéressante de cette bouteille verte. Le Jameson Caskmate, un irish whisky vieilli en fût de bière noir (stout). Toute la rondeur de ce classique, mais avec une finale de cacao amer qui rend le tout gourmand à souhait. Accompagné de chocolat au lait, l’équilibre est parfait. Je vous conseille également de le laisser respirer un bon 15 minutes avant de le faire goûter à votre compagne. L’alcool aura perdu de son intensité et ce whiskey sera beaucoup moins farouche.

Whisky - Macallan Gold

Sinon, pour les fans de chocolat noir à 70% et plus. Votre plaisir amer devra s’accorder avec un whisky plus doux, mais avec assez intensité pour ne pas se faire écarter. Le Macallan Gold offre une saveur de miel punchée qui se boit merveilleusement bien. Pas le plus complexe des scotchs Macallan, mais des plus faciles d’approche et d’une belle classe à présenter.

Chivas 18 Ans

Chocolat aux amandes, arachides enrobés et barre de chocolat aux noix. Rien de mieux qu’un de mes petits chouchous. Dispendieux, mais le Chivas Regal 18 ans se savoure les yeux fermés! Mielleux, douceur sucrée, une belle complexité de fruits confits et de notes légèrement boisées. De l’élégance qui s’harmonise parfaitement à une soirée romantique.

Old Puteney 12 ans

Pour le chocolat blanc qui est plutôt gras et très sucré, je vais avec un contraste de saveur. Old Pulteney 12 ans est un beau whisky maritime, beaucoup de fruits, de miel et avec un sel de mer qui couronne le tout. Le côté salé de ce scotch et le côté sucré du chocolat blanc se marient à merveille et promet de belles émotions. Car comme on dit: « Les contraires s’attirent! »

Glen Moray 12 ans

Plus cocktail? Pourquoi pas lui sortir le grand jeu avec un vin mousseux servi en style Champagne Fizz ! Le Glen Moray 12 ans possède une petite acidité presque tannique qui se marie à merveille avec le vin blanc. Sa belle douceur sera parfaite pour rehausser une coupe de bulles. Quand 2 beautés se complètent aussi bien, sa promet des étincelles !

Sinon, comme je l’ai mentionné plus haut. Lorsque vous initiez quelqu’un aux whiskys, n’hésitez pas à laisser aérer votre verre. Beaucoup de produits, parfois jeune, présente un alcool qui simplement trop fort au nez. Laissez votre whisky respirer 15, 20 ou même 30 minutes. L’éthanol s’évaporera peu à peu et laissera les véritables saveurs parler plus librement. Il existe toute sorte de combinaisons possibles entre le chocolat et le whisky.

Testez, essayez et amusez-vous à découvrir ce qui vous plaît ! Bonne St-Valentin à tous et bonne dégustation !

Lien Connexe/Source Images

www.saq.com

Publicités

Votre Poêle de Fonte

La poêle de fonte! Ce mal aimé dans la cuisine … Elle est noire, salissante, lourde et j’en passe mais pourtant, elle est votre meilleure alliée dans la cuisine. Pourquoi? Laissez-moi vous expliquer.

Oui c’est vrai que la poêle de fonte ne conduit pas aussi bien la chaleur que son équivalent en acier ou en aluminium MAIS elle a la particularité de conserver sa chaleur mieux que quiconque dans la cuisine. Ce qui évite les baisses de température rapide quand vous ajoutez des ingrédients à la poêle.

D’autres arguments?

La poêle de fonte que vous avez sous la main est parfaite pour faire frire, caraméliser, saisir, peut être transférée au four au besoin sans problèmes et si vous lui faites bien attention, vos enfants pourront l’avoir et probablement leurs enfants ET petits-enfants aussi puisque la poêle de fonte est virtuellement indestructible!

Et c’est une mesure anti-intrusion très convaincante … Trust me.

« Oui j’en ai une poêle de fonte mais elle est toute rouillée! »

Laissez moi vous aider aujourd’hui en vous donnant des trucs pour restaurer votre poêle de fonte ET pour l’entretenir … Si vous suivez mes conseils, votre petit-fils, dans 50 ans d’ici pourra l’utiliser aussi!

Restaurer une poêle rouillée

20190206_134404.jpg

Poêle en piteux état … Gracieuseté de Jo. On va lui donner un peu d’amour!

Vous voulez aller au magasin et mettre la main sur des laines d’acier sans produits nettoyant dedans (style Bulldog). Pour cette fois SEULEMENT, vous allez laver la poêle à l’eau chaude et savonneuse et frotter vigoureusement toute la rouille qui se trouve encore dans la poêle. Lavez et répéter le frottage jusqu’à ce que la rouille soit toute disparue.

Optionnellement, vous pouvez utiliser du gros sel (ou sel casher) pour frotter et enlever la rouille aussi. En utilisant un tampon récurant, vous pourrez utiliser le sel comme un abrasif et ainsi faire partir la rouille.

Une fois la rouille disparue, prendre le temps de bien rincer la poêle à l’eau chaude et bien frotter.

Faites ensuite chauffer votre poêle à feu moyen jusqu’à ce que toute traces d’humidité soit disparue de la surface.

On est prêt à « culotter » la poêle …

Culotter une poêle de fonte

20190206_135359.jpg

Une fois culottée, votre poêle ressemblera à ça. Elle est alors antiadhésive!

« Hein? Culotter?! »

Oui culotter! Même une poêle en fonte neuve à besoin d’être culottée (Redondant hein? Je trouve ce mot affreux mais bon faut ce qui faut!). Cette étape consiste à appliquer une fine couche d’huile sur l’ensemble de la poêle (intérieure et extérieure) et de la faire chauffer à haute température afin de polymériser l’huile sur la surface et ainsi créer un revêtement anti-adhésif (effet reluisant mais non collant).

Pour y parvenir c’est plutôt simple.

Préchauffer le four à 450ºF (environ 230ºC).

Pendant que le four réchauffe, à l’aide d’un papier absorbant, appliquer une mince couche d’huile (lin, végétale, olive …) sur toute la surface de la poêle (intérieure et extérieure), essuyer l’huile excédante et déposer celle-ci, à l’envers, au four pour une durée de 2 heures. Contrairement à la croyance populaire, il n’est pas nécessaire de mettre plusieurs couches d’huile.

Et voilà, votre poêle vient de se mériter un traitement antiadhésif et est prête à l’utilisation!

Nettoyer une poêle après usage

N’utilisez pas de savon! La seule fois que vous utiliserez du savon c’est lorsque vous préparerez votre poêle en vue de la culotter. Sinon, eau chaude et un bon coup de (vieux) chiffon! Des miettes persistent à rester collées dans la poêle? Utilisez du gros sel et un tampon récurant. Ça ne fonctionne pas? Faites bouillir de l’eau dans la poêle avant de la nettoyer.

Une fois nettoyée, faites la sécher, à feu moyen, jusqu’à ce que toutes les traces d’humidité soit disparues.

À l’aide d’un vieux linge, appliquez une mince couche d’huile et entreposez dans un endroit frais et sec.

Si vous suivez mes conseils, vous pourrez très certainement garder votre poêle de fonte toute votre vie et pourrez la faire suivre aux générations futures!

En plus, si un jour, quelqu’un entre par infraction dans votre maison, la dernière chose qu’il verra sera votre luisante poêle s’abattre sur sa gueule …

 


Aide-Mémoire

Restaurer une poêle

  • Laver à l’eau savonneuse chaude et à la laine d’acier
  • Rincer à l’eau chaude
  • Sécher à feu moyen

Culotter une poêle

  • Préchauffer le four à 450CF (environ 230ºC)
  • Appliquer une mince couche d’huile (végétale, lin, olive …)
  • Essuyer l’excédent d’huile
  • Cuire au four, poêle renversée pendant 2 heures

Nettoyer une poêle

  • Laver à l’eau chaude
  • Au besoin récurer avec du gros sel ou en faisant bouillir de l’eau dedans
  • Sécher à feu moyen
  • Enduire d’une mince couche d’huile
  • Entreposer dans un endroit frais et sec

Spiritueux en cuisine!

Bonjour à tous!

Je m’appelle Tony Whisky et c’est un immense plaisir pour moi de vous écrire dans le cadre de ma 1ère collaboration avec Food La Bouffe !

Alors fans de bonne bouffe, laissez moi vous entraîner dans mon monde, celui des spiritueux!  Whisky, cognac, rhum, gin et brandy, bref tout pour la belle vie !

On l’oublie souvent, mais les spiritueux sont de merveilleux ingrédients pour cuisiner. Une bouteille ouverte peut durer des mois et la richesse des arômes peut rehausser bien des plats. Par contre, pour les meilleurs résultats il faut connaître quelques astuces. Et soyez sans crainte, l’alcool s’évapore rapidement à la chaleur et vous ne saoulerez pas vos convives en cuisinant.

Adobe_Post_20190207_191446.jpg

Cet alcool de canne à sucre est déjà connu pour son utilité dans les desserts tels que le baba au rhum. Le sucre très riche dans le rhum lui permet de bien supporter la cuisson et de garder ses saveurs sans peine. L’ananas fait particulièrement bon ménage avec cet alcool de pirates quand on les cuits ensemble. Vous pouvez également le faire flamber avec des fruits tropicaux pour une touche sucrée sans précédents.

Adobe_Post_20190207_191619.jpg

 

Le whisky quand à lui, demande plus de finesse dans son utilisation en cuisine. Les scotchs ont des arômes plus délicats et supportent plutôt mal la cuisson. Je vous conseille d’ajouter le whisky à vos sauces ou à vos plats en toute fin, afin de conserver un maximum de saveur. Il y a aussi, certain scotchs tourbés qui peuvent apporter une divine touche fumée à vos mets pour un effet renversant.

Le bourbon est un whiskey américain qui se marie à merveille avec les sauces BBQ et les grillades. Fait de maïs, le bourbon est plus sucré que son cousin d’Écosse et cela lui permet de garder ses arômes plus facilement même sous le feu du barbecue. Je vous conseille vivement de l’essayer cet été avec votre pièce de viande préférée. La viande rouge se révèle être des plus excellente nappée d’un peu de Tennessee Whiskey.

Adobe_Post_20190207_192504.jpg

Le Gin possède des saveurs particulières. La baie de Genièvre lui apporte cette fraîcheur mentholée qui caractérise tant cet alcool. C’est ce goût particulier qui peut transformer  un granité en pure merveille. Vous pouvez aussi ajouter un filet de votre gin favori à votre vinaigrette pour une explosion de saveurs. Les Gins Québécois sont excellents et leur diversité de saveurs permet une grande polyvalence en cuisine.

Adobe_Post_20190207_193443.jpg

En dernier et non le moindre, le diamant des brandy français, le Cognac! Utilisé majoritairement flambé, cette alcool de raisin apporte des notes fruités aux pâtisseries. Quelques gouttes ajoutées à une crème fouettée peut rehausser n’importe quel désert. Vous pouvez jouer les chefs étoilés et flamber vos crêpes pour obtenir un résultat croustillant et bourré de saveurs.

Voici ce qui complète mon tour d’horizon des spiritueux en cuisine. J’espère que j’ai piqué votre curiosité et que je vous ai donné quelques idées.

Je vous dit à la prochaine pour une autre chronique de Tony Whisky!

FOOD Hacks 101: Épisode 1

À partir d’aujourd’hui, je m’improvise comme étant le Mythbuster du monde de la bouffe et je vais démystifier, pour vous, les différents food hacks (trucs culinaires) trouvés sur Internet. Si vous avez des idées de trucs que vous voulez que je démystifie pour vous, vous pouvez me les poster en commentaire ici, à la fin de l’article, en utilisant le formulaire de contact ou encore en commentaire à cette publication sur Facebook.

Épisode 1:
Faire d’un mélange à gâteau d’épicerie un gâteau de pâtisserie

Est-il possible, à partir d’un mélange à gâteau acheté en épicerie de faire un gâteau d’aussi bonne qualité que celui acheté à l’épicerie? Il semblerait, selon une publication trouvée sur Pinterest que oui …

14c80ecc04b5e0b7b9cfec6b0457e9ae--the-bakery-bakery-style-cake.jpg

Image trouvée sur Pinterest

Méthodologie:

Bien que je doutais de cette publication, je l’ai quand même testée et j’ai optée, en professionnel, pour une approche scientifique. Voici ma méthodologie.

J’ai utilisé deux mélanges à gâteau identiques. Un que j’ai préparé selon la méthode conventionnelle (image ci-dessous) et un selon la méthode trouvée sur Pinterest. Pour les gens qui ne comprennent pas bien l’anglais, laissez-moi vous décrire la méthode en français:

  • Ajouter 1 œuf de plus que suggéré par la recette (2 pour une recette plus riche).
  • Remplacer la quantité d’huile par le double de beurre fondu.
  • Remplacer l’eau par une quantité égale de lait.
  • Suivre le reste des instructions de la boîte.

20190124_185540.jpg

Instructions de la boîte dont on gardera la marque sous silence …

J’ai ensuite mesuré une quantité identique de mélange pour chaque petit gâteau que j’ai fais avec l’un et l’autre des mélanges et je les ai mis au four en même temps pour la même période de temps.

Ensuite j’ai consulté un groupe test constitué de mes deux jeunes adultes et de mon amoureuse et voici ce qui en est ressorti.

Obervations:

Visuellement, les gâteaux préparés à partir de la recette modifiée ont l’air plus secs en sortant du four. Ils sont aussi plus petits. Ils n’ont pas gonflés comme les gâteaux qui ont été fait avec la méthode sur la boîte.

20190123_155552.jpg

À droite, les gâteaux fait selon la méthode suggérée sur Pinterest sont généralement plus petits.

Au niveau de la texture. À l’intérieur, les deux mélanges sont aussi moelleux l’un que l’autre. À l’extérieur, comme mentionné précédemment, les gâteaux avec la recette modifiée sont plus secs.

20190123_155626.jpg

À ce stade-ci, dur de dire qui est qui …

Le goût maintenant … même maudite affaire à quelques nuances près. Rien de significatif par contre. J’avoue être déçu. Je m’attendais à plus moelleux, moins sec mais la différence est presque impossible à détecter.

Résultat Final:

Est-ce qu’il est possible à partir d’un œuf de plus, remplacer l’huile par le double de beurre fondu et avec du lait au lieu de l’eau de faire un gâteau d’une qualité comparable à celle achetée en pâtisserie?

Absolument pas!

Ces mélanges sont clairement pensés pour être faits avec les ingrédients mentionnés sur la boîte et ça ne vaut pas la peine de gaspiller un oeuf de plus, du beurre et du lait pour faire ce type de gâteau. Suivez les instructions de la boîte plutôt si vous voulez absolument faire de ces gâteaux.

Mieux encore, encouragez votre pâtisserie locale en achetant leurs produits!

À bientôt pour un autre FOOD Hacks 101!

Vous en dites quoi du résultat? Surpris?

Le Nouveau Guide Alimentaire Canadien

Bien que je ne sois pas nutritionniste je voulais vous partager aujourd’hui, en résumé, les grandes lignes du Nouveau Guide Alimentaire Canadien ainsi que mes impressions sur celui-ci. Il a été officiellement mis en ligne le 19 janvier dernier et depuis, tout le monde en parle … en bien, comme en mal … Je crois qu’il s’agit juste de rester ouvert au changement et d’accepter le fait que nous sommes rendus en 2019 et que nos habitudes et besoins ont changés depuis la dernière version du guide … Qui doit bien dater des années 70!

Si je devais résumé sous la forme d’une liste en 5 points voici comment je résumerais le Nouveau Guide Alimentaire Canadien:

  • Se conscientiser
  • Cuisiner plus
  • Prendre le temps de savourer
  • Faire plus de place aux fruits et aux légumes
  • Boire de l’eau

Se Conscientiser

Le guide suggère de prendre le temps de se conscientiser sur ce que l’on mange, du moment où l’on mange, de l’endroit où l’on mange, la raison, la façon et aussi la quantité de nourriture que l’on mange.

Depuis toujours nous devrions avoir cette habitude! Pourquoi? Parce que prendre conscience de ce que l’on mange nous permet de façon générale d’apporter des changements positifs en matière d’alimentation.

Oh! Et lire les étiquettes! Une étiquette en dit long sur ce que vous mangez! Choisissez des aliments faibles en gras saturés, en sodium et en sucres. Et ne tombez pas dans le piège du marketing alimentaire! Un produit annoncé comme « de blé » n’est pas nécessairement santé. Prenez le temps de bien lire l’étiquette nutritionnelle et la liste des ingrédients et choisissez par exemple un produit qui aurait dans ses premiers ingrédients « céréales de blé entières ». Là on parle!

Cuisiner Plus

Je le dis depuis le tout début de FOOD La Bouffe. Cuisiner c’est aussi en quelque sorte se conscientiser sur ce que l’on mange. En manipulant les ingrédients d’une recette, on prend connaissance de la quantité de sucres, de gras et de sels que l’on mange et on peut ainsi faire des choix de repas/collations qui correspondent plus à ce que nous voulons pour nous, pour notre santé.

De plus, il existe des tonnes de références en ligne pour substituer les ingrédients moins bons pour notre santé par des ingrédients plus sains comme par exemple de remplacer le beurre dans une recette de muffins par de la purée d’avocat ou de la purée de bonne ou le sucre par de la purée de dattes …

Prendre le Temps de Savourer

Utilisez vos 5 sens pour profiter pleinement de votre expérience: le son satisfaisant d’une pomme que l’on croque, sa peau bien rouge et sa chair blanchâtre et juteuse, sa peau lisse et sa forme bien ronde, son parfum caractéristique qui rappelle de doux souvenirs d’enfance et avant tout son goût acidulé et légèrement sucrée … avouez que l’on ne prend plus le temps de profiter de notre nourriture comme ça mais que ma pomme à l’air bonne en maudit!

Prendre le temps vous apportera plus rapidement le sentiment de satisfaction et de satiété que de s’empifrer et dévorer tout en 2 minutes!

Faire Plus de Place aux Fruits et aux Légumes

Le Nouveau Guide Alimentaire Canadien suggère de faire beaucoup de place aux fruits et aux légumes. En fait, votre assiette devrait être constituée à 50% de ceux-ci. Le reste de votre assiette elle? D’aliments protéinés (25%) et d’aliments de grains entiers (25%).

Les fruits et les légumes on les mangent frais, congelés ou en conserve mais on garde un œil sur les sucres ajoutés et le sel!

Pour les fruits, on évite de boire seulement le jus, on préfère le fruit entier qui vous apportera plus de nutriments.

Les fruits séchés oui, mais pendant un repas. En collation, ceux-ci peuvent coller aux dents et favoriser la carie dentaire.

Les légumes, on les prépare au four, sur le grill, à la vapeur ou en sautés.

Pour les autres catégories d’ingrédients, on suggère de limiter sa consommation (chaque semaine prévoyez quelques repas sans viandes) et on suggère de substituer celle-ci par des haricots, des lentilles, des pois chiches ou du tofu.

Aussi, contrairement à ce que laissent croire les médias sociaux, il n’est pas question de faire disparaître le lait du nouveau guide. On l’inclut dans les aliments protéinés mais on suggère de consommer du lait et des produits laitiers faibles en gras et en sucre.

Pour les aliments à grains entiers, on suggère de porter une attention particulière au terme « entiers ». Ce sont ces aliments qui apporteront le plus de bénéfice dans votre alimentation. Ainsi un pain de blé entier sera meilleur pour vous qu’un pain de blé. Aussi prenez le temps de lire les étiquettes afin de vous assurer que ces grains entiers figurents parmi les premiers ingrédients et que les quantités de sucres, de gras et de sodium y soient pas trop élevés.

Boire de l’Eau

Si on part de la métaphore que le corps humain est une machine, eh bien l’eau elle, c’est l’essence que ça prend à votre « machine » pour bien fonctionner!

Le Saviez-Vous?

Votre corps perd de l’eau quand vous suez. Ça c’est évident mais saviez-vous que votre corps perd aussi de l’eau quand vous allez à la salle de bain ET quand vous respirez?

L’eau est importante au bon fonctionnement de vos organes internes, vous permet de mieux éliminer les déchets, il s’agit d’une excellente méthode pour étancher votre soif et vous permet de rester hydratés sans pour autant consommer plus de calories à votre alimentation!

Infusez votre eau pour ajouter du goût à celle-ci! Ajoutez des fruits, des herbes ou même des légumes à votre eau!

Évitez bien évidemment les boissons gazeuses, les boissons énergisantes et les cafés souvent vendus dans les restaurants qui ajoutent beaucoup de sucre et des produits laitiers remplis de matières grasses.

En terminant

On a éliminé le concept de portions par jour au profit de la proportion de ce vous devez manger. On a ramené le concept de cuisiner plus au profit de consommer des aliments préparés (c’est bon pour survivre à l’apocalypse, pas pour vous nourrir!) et finalement, on a redéfini ce que consiste une protéine. En gros, une alimentation variée et faible en gras, en sucre et en sodium signifie un corps en santé et moins propices aux maladies comme les cancers, le diabète ainsi que les maladies maladies du cœur et les accidents vasculaires cérébraux.

Et vous? Que pensez-vous de ce nouveau guide?

Information Connexe:

Gouvernement du Canada: Guide Alimentaire Canadien (Site Web)

Ail en Noir et Blanc

28 Septembre 2018

Après avoir discuté un moment, d’abord via Instagram et ensuite par Messenger, Stéphanie de la compagnie Ail en Noir et Blanc laissait à mon attention un petit cadeau à La Fine Bouche – Traiteur.

Le lendemain, je passe chercher mon cadeau que je m’empresse d’ouvrir dans mon auto: Une tête d’ail noir! Je suis intrigué … À ma connaissance, il n’y existe pas d’ail noir et pourtant j’en tiens dans mes mains. Cette tête d’ail est emballée sous vide et semble molle. J’ai hâte de revenir à la maison pour y goûter!

Ail Noir Sous Vide.jpeg

Emballages de têtes d’ail noir

J’arrive à la maison et immédiatement j’ouvre mon cadeau et j’ouvre une gousse … Quoi? C’est noir, c’est mou … presque crémeux et l’odeur ne ressemble en rien à l’ail que l’on connaît.

Je goûte. Wooooow! Ça n’a pas le goût de l’ail du tout! Ça a des teintes de vinaigre balsamique, de cacao, de sauce soya bref c’est délicieux!

Ça m’a bien entendu poussé à expérimenter avec:

  • Badigeonné sur un brie fondant
  • Mélangé à des patates pilées
  • Sur de la bavette de bœuf

Il n’y a pas de limite! La propriétaire de la compagnie, Stéphanie en fait des truffes au chocolat à l’ail noir! Je dois goûter à ça un jour!

received_210581246563547.jpeg

Je dis ça de même mais moi je suis toujours partant pour des petites douceurs …

Bref j’ai décidé de vous présenter ce produit, cette compagnie et la personne qui en est l’âme en 10 questions.

Ail en Noir et Blanc en 10 Questions

1. Ail en Noir et Blanc existe depuis combien de temps?
Officiellement depuis janvier 2018.

2. À quel endroit êtes-vous situés?
À Saint-Pie en Montérégie.

3. Qui est l’âme derrière l’entreprise?
Stéphanie Grenier, passionnée de nourriture, de gastronomie, de jardinage écologique et d’environnement.

received_711134092615868.jpeg

Stéphanie Grenier dans son élément naturel. Son jardin.

4. Quel est ton background Stéphanie?
J’ai été la Chef propriétaire du restaurant l’Olive Bleue à Sherbrooke de 2004 à 2007, je suis styliste culinaire, habilleuse en TV/cinéma et maman à la maison depuis les 6 dernières années.

5. Pourquoi avoir choisi l’ail noir comme produit?
Je voulais créer une entreprise à la maison qui mariait l’agriculture écologique, la gastronomie et la santé. Un produit innovateur de la ferme à la fourchette.

6. Comment avez-vous découvert ce produit?
Il y a cinq ans, j’ai vu une recette à base d’ail noir, ça a piqué ma curiosité et j’ai fait quelques recherches pour en connaître d’avantage. C’est suite à beaucoup d’essais-erreurs que j’ai élaboré ma propre recette.

7. C’est quoi exactement l’ail noir?
L’ail noir, c’est de l’ail blanc ordinaire qui a subit un processus de vieillissement par une cuisson à basse température et un taux d’humidité élevé et contrôlé. C’est le temps de vieillissement qui détermine les parfums et la texture, résultat d’une très lente caramélisation, connue sous le nom de réaction de Maillard.

On peut y trouver des notes de caramel balsamique, de fruits compotés, de pruneaux, de sauce soya, de réglisse et même de chocolat ou de café torréfié. Du vrai bonbon. C’est la saveur umami par excellence, cette cinquième saveur qui rehausse le goût des aliments.

Le Saviez-Vous?

La réaction de Maillard doit son nom à un médecin et chimiste Français Louis Camille Maillard (1878-1936). Ce découvreur a prouvé en 1911 que lors de la cuisson d’aliments une réaction chimique se produisait.

La cuisson d’un aliment produit des arômes et une coloration brune. Cette réaction intervient à chaque fois que l’on chauffe une denrée, à partir de 145 degrés. L’intensité de la réaction dépend alors de la chaleur accumulée lors de la cuisson.

C’est grâce à la Réaction de Maillard que les aliments cuits voient plusieurs de leurs caractéristiques se modifier : couleur, odeur et saveur. L’un des meilleurs exemples qui puissent illustrer cette réaction est de faire chauffer du pain blanc pour le transformer en toast.

8. On voit que votre boutique est très zen … pourquoi avoir choisi ce décor?
Je pratique la méditation depuis l’âge de 13 ans, ça fait partie de moi et de mon environnement. La décoration de mon atelier est une extension de la décoration de ma maison. J’adore les bouddhas, les chandelles et le bois!

received_404984600257604.jpeg

Ça donne presque le goût de s’asseoir en position du lotus et de méditer.

9. Avez-vous des points de vente? Comment êtes-vous distribués?
Vous pouvez commander directement via notre page Facebook, nous livrons à Sherbrooke et Montréal ou par poste.

Pour le moment, nous avons deux points de vente, vous pouvez trouver notre ail noir à La fruiterie du Plateau sur le plateau Mont-Royal à Montréal et chez Atelier no16. Nous sommes aux menus de La Table du Chef Resto-Traiteur à Sherbrooke et le restaurant Le Montréal au Casino de Montréal. Nous serons bientôt sur une plateforme web Maturin.ca, un marché numérique de l’alimentation.

10. Quelle recette recommanderiez-vous à quelqu’un pour découvrir l’ail noir?
La façon la plus simple de découvrir l’ail noir est avec le fromage. Soit en accompagnement sur un plateau de fromages, dans une fondue au fromages ou dans un grilled-cheese avec un bon pain et un bon fromage du Québec. Pour accompagner une pièce de viande, de poulet ou de poisson. Rehausse les légumes, les plats végétariens et végétaliens. Et c’est l’ami des pommes de terre par excellence!

Donc comme vous pouvez voir … L’ail noir c’est tout sauf plate! Et en plus c’est tellement bon! Je vous invite à découvrir ce produit unique!

Oh! J’allais oublier … L’ail noir est en plus excellent pour la santé comme en témoigne l’image ci-dessous:

received_551008061971385.jpeg

Vous attendez quoi? Go! Allez manger de l’ail noir!

Vous en pensez quoi? Aimeriez-vous essayer l’ail noir? Commentez cette publication ici même ou sur Facebook!

Informations Connexes:

Ail en Noir et Blanc (Facebook) (Instagram)
Téléphone: (438) 880-0438

On jase de 2018 … et 2019!

Nous sommes le 3 janvier 2019 ce qui marque aujourd’hui même le 1er anniversaire de mon blog! Pas celui-ci toutefois … Pour ceux qui se sont joint à nous après juillet, j’écrivais sur Wix avant de migrer vers WordPress. Je regardais aujourd’hui mon ancien blog (encore quelques articles à récupérer de là bas) et mes premiers balbutiements étaient … ma foi … bien mais sans plus!

Lorsque j’ai écris mon 1er article, la raison était simple: J’étais en pleine crise d’anxiété et je cherchais une façon de concentrer mon esprit sur autre chose que ce qui me rendait dans cet état … et ça à fonctionné! J’ai donc décidé de continuer!

18-2-18-0656

Ma 1ère entrevue: Jason Kacprzak (Bistro Kapzak). Merci Chef!

En 1 an je me suis amélioré considérablement et ça nous mène à aujourd’hui … plus d’une centaine d’articles plus tard (totalisant plus de 50 000 mots!). Mais je n’ai pas qu’écrit des articles …

  • J’ai rencontré des chefs cuisiniers généreux de leurs temps et de leurs personnes.
  • J’ai rencontré des producteurs désireux de faire découvrir leurs produits.
  • J’ai découvert et testé des produits locaux et je vous ai partagé mes découvertes.
  • Je vous ai partagé ma passion pour la cuisine en vous donnant des recettes.
  • J’ai assisté au Salon International de l’Alimentation avec Mister Tea!
  • J’ai trouvé une collaboratrice qui vous parle de bière: Marie-Lou.
  • J’ai fais de la radio et des capsules qui ont été diffusées sur CIAX.FM.
  • Je vous ai offert 5 cocktails par 5 excellents mixologues de la région.
  • J’ai partagé une scène avec des chefs de renom lors de la Fête des Vendanges.
  • J’ai voyagé jusqu’en Nouvelles Orléans pour y découvrir la gastronomie.
  • J’ai été l’invité de nombreux événements gourmands tels que Les Comptonales.
  • J’ai développé des produits en collaboration avec MysTea!

Et j’en passe!

20180920_103247.jpg

Duckface à la Fête des Vendanges Magog-Orford en pleine présentation devant public!

Une année de fou comme on dit! Mais je suis loin de m’asseoir sur mes lauriers … Tiens en parlant des Lauriers … J’aimerais bien y assister ou m’impliquer auprès du gala qui récompense la gastronomie québécoise! Vous avez un contact? Parlez-lui de moi s’il vous plaît!

Mais bon … assez parlé de moi et de 2018 … C’était une belle aventure mais maintenant on se concentre à rendre 2019 encore plus palpitant … et pour vous!

received_10155313531635780.jpeg

En pleine enregistrement de capsule à CIAX.FM. Merci Hani pour ta confiance!

Je commence déjà à planifier des recettes qui suivront dans les jours/mois/année qui viennent mais voici ce à quoi vous pouvez vous attendre:

  • Oeufs au Purgatoire
  • Mélange de Chocolat Chaud Instantané Maison
  • Boulettes Suédoises (un article provenant de mon ancien blog)
  • Mayonnaise en 10 Secondes Top Chrono (Oui oui! Au diable l’émulsion pis toute!)
  • Bol du Bouddha (Ben non j’ai pas oublié!)

J’ai aussi d’autres excellents produits locaux/régionaux/provinciaux à vous présenter, des chefs à interviewer, de nouveaux produits à développer, des unboxings à faire, plus de vidéos, plus de capsules audios, de nouveaux FOOD Trip et plus plus plus de tout!

Je veux aussi explorer le monde du barbecue de compétition cette été et la culture du miel. Explorer la fermentation, ses bienfaits et vous présenter des recettes. Je veux aussi continuer de poster des articles à toutes les semaines comme je l’ai fais ces 52 dernières semaines pour vous tenir informé de ce qui se passe sur la scène gastronomique.

Bref, un beau programme à venir …

Mais tout ça n’existerait même pas si ce n’était pas de votre présence. Vous êtes maintenant plus de 1 000 personnes à me suivre via Facebook, plus de 450 sur Instagram et cette année, je veux pousser la plateforme Pinterest et YouTube aussi.

Ce que j’essaie de vous dire au final c’est MERCI. Merci de me suivre, merci de me faire confiance, merci de m’envoyer les photos de vos créations quand vous testez mes recettes mais aussi merci de me consulter quand vous avez des questions en lien avec la cuisine … Je ressens une grande confiance de votre part quand vous faites cela et c’est avec plaisir que je vous répond dans des délais qui respectent aussi ma vie privée parce qu’à travers ces 10 000 000 de choses que j’ai fais et qui s’en viennent, j’ai un travail, 2 jeunes adultes qui vivent avec moi que j’adorent et une amoureuse extraordinaire qui m’endure dans mes élans de folie et mes expériences culinaires.

C’est sur ces mots que je clos l’année 2018 mais aussi sur ces mots que je lance officiellement la Saison 2019 de FOOD La Bouffe. Watch out! Ça va brasser!

Le coeur bien au chaud, les yeux dans la bière…

Pour reprendre l’entrée en matière de Jacques Brel dans sa chanson Les Bourgeois, je vous propose cette fois un petit tour du côté obscur de la bière, les Stouts, Porter, vins d’orge (barley wine) et autres bières brunes riches en saveurs et souvent hautes en alcool. De quoi vous réchauffer!

Un peu de bierothéorie…

Stout et Stout impérial

Le Stout est une bière noire, composée de malts bien torréfiés, d’avoine et de houblon. Elle est opaque et sa mousse est dense, serrée, crémeuse mais son effervescence est très évanescente et ses bulles, très fines. Ses arômes sont ceux du chocolat, du café, du caramel foncé et du pain grillé. Son alcool, qui titre autour de 5 à 7% est subtil au goût vu toutes les saveurs déjà très marquées développées par les malts et son généreux collet de mousse.

Le Stout impérial quant à lui a une plus forte teneur en alcool (+9%). Il est souvent caramélisé et a une saveur à mi-chemin entre le café et le vin rouge ou le porto. Les brasseurs anglais ont voulu exporter leur Stout auprès des tsars de Russie, mais le transport se faisant alors par bateau, la bière gelait lors du transport sur la mer Baltique. C’est pourquoi ils ont modifié leur recette pour augmenter la teneur en alcool et la quantité de houblon, ce qui a permis à la bière de ne pas geler et ainsi est né le Stout impérial.

Devenue une spécialité irlandaise grâce à Guiness, cette bière est à la base une bière anglaise découlant des porter.

Porter

Le Porter est à l’origine d’un amalgame de 3 bières anglaises disponibles au moment de son invention, dans les années 1700, par les propriétaires de pubs anglais et vendu comme breuvage nourrissant: La Ale, la Two-Penny et la Beer. Sa couleur est du brun clair au brun foncé. Il a des bulles bien présentes. Sa saveur complexe est un mélange céréalier goûteux, avec des notes de caramel et parfois de fût d’alcool en bois. On goûte aussi parfois le tabac et le cuir dans ses subtilités. Il s’accompagne bien de viandes de toutes sortes, mais aussi de pain aux bananes, tartes aux pommes et tartes aux pacanes.

Vin d’orge

Le vin d’orge (barley wine) est une bière à fermentation haute qui a une teneur élevée en alcool, qui en permet le vieillissement en cave (garde). Il est peu sucré et on y dénote du caramel et parfois des arômes de tabac frais.

IPA Noire

Le mélange parfait entre une IPA de qualité, brassée avec des houblons aux parfums d’agrumes et la densité savoureuse du Stout, avec ses goûts riches de caramel brûlé, de café, de chocolat. Complexe mais oh combien satisfaisante. Rafraîchissant pour une bière noire! J’ai beaucoup aimé celle que je vous propose ci-dessous!

La Grande Noirceur

Dieu du ciel!
Stout impérial
9% alc. vol., 355 ml, verre ambré

Opaque et liquoreuse, sa robe noire est très intense. Son col de mousse rappelle la couleur du sucre à la crème.

En bouche, fraîche, elle est très agréable, chocolatée. Elle a des notes de café et de caramel foncé. Sa finale est assez longue et laisse son goût de réglisse noire planer longtemps. Plus tempérée, elle perd mon intérêt puisqu’elle est encore plus longue en bouche et son arrière-goût est encore plus prononcé, vert, herbacé et amer.

À déguster avec un bon sandwich jambon-beurre sur baguette ou encore une tranche de gâteau aux fruits.

Boldwin IPA Noire

IPA noire – 6,2% alc. / vol. Cannette 473 ml

J’ai adoré cette bière! Bon amalgame bien équilibré entre IPA et Stout.

Arômes de café, réglisse, pain rôti (du côté noir de la bière) et agrumes et fleurs (du côté IPA de la bière).

Vox Stout – Café

Distillerie Oshlag, Montréal
5,5% alc. vol. – 355 ml – canette

Belle découverte! On dirait un cappuccino alcoolisé et pétillant. Son col de mousse évoque la tire-éponge et reste bien présent au long de la dégustation.

L’ajout de lactose la rend encore plus crémeuse et beurrée. On dirait un bonbon au caramel et au café. J’en prendrais comme dessert n’importe quand!

img_20181204_1759514507469853553680039.jpg

Solstice d’hiver

Dieu du ciel!
Vin d’orge – Bière extra-forte 10,2% alc. vol.

Sa robe est magnifique, ambrée- rougeâtre. Sa mousse est fuyante mais adhère tout de même au verre.

Quelle surprise de goûter cette bière qui rappelle un peu la saveur des IPA, mélangée avec la saveur des Stouts.

Ordre de Toasts

Lagabière, Saint-Jean-sur-Richelieu
Bière brune –  5% alc. / vol. – cannette

Encore une fois, je suis sous le charme des frères brasseurs Laganière, qui ont su développer ce charmant jus de pain grillé. Pas subtil du tout, son goût de toast bien grillé est parfait. Bel équilibre de saveur/alcool. Rustique, sèche et corsée. À déguster avec un bon steak grillé.

Big Ben

Brasseurs du monde
Porter – 5,5% alc. vol. – verre ambré 500 ml

Je ne sais pas si je suis tombée sur une mauvaise batch… J’ai été incapable de finir mon verre. Je crois que j’avais des attentes. Brasseurs du Monde, qui d’habitude brasse des bières que j’affectionne, m’a beaucoup déçue avec cette bière.

Des grosses bulles, de la saveur ultra-amère ou de l’arrière-goût déplaisant, je me demande ce qui m’a le plus agacée tout au long de ma courte dégustation. Meilleure froide que tempérée mais vraiment pas au rendez-vous. Elle a fini au lavabo. Dommage!

Expériences automnales

Ah, l’automne… L’AU-QUOI? Mouais, j’avais la même p’tite face crispée de « Y fait FRETTE » que vous la semaine dernière avec le beau – 15 qu’on a eu. Mais j’ai de quoi ensoleiller votre journée, réchauffer votre coeur et délecter votre palais avec mes dégustations automnales.

L’Été indien

Dieu du ciel

5,9 % alc. vol. 355 ml – Verre ambré

Bière forte de blé sur brassée avec des mangues

Je me suis d’abord intéressée à L’Été indien, oui oui, celui qu’on a pas eu!

Sans blague, cette bière, brassée avec des mangues par Dieu du ciel! est délicieuse, jusqu’à la dernière goutte! Bien beurrée. Un plaisir pour les yeux et les papilles!

Voyez sa robe jaune-orangée, opaque et quasi-soyeuse.

Été indien – Dieu du ciel!

Avouez que c’est une belle curiosité, la belle couleur orangée qui rappelle un peu la soupe à la courge butternut.

Elle a un goût de purée de mangue mûre très présent, MIAM!

Elle a un parfum et le sucre du maïs deux couleurs. Je prendrais ça en mimosa n’importe quand!

L’Orgasme Rousse

Microbrasserie l’Arsenal à Charette, Québec

7% alc. vol. – 500 ml verre ambré

Bière forte champenoise Double aux levures de champagne

Le nom m’interpellait! 😁 Cette bière est très bonne, pas orgasmique mais sûrement aphrodisiaque et stimulante pour les sens.

L’Orgasme Rousse

Elle a un je-ne-sais-quoi de tomate cerise mûre et quelque chose de marin, doucereux et salé. Comme un baiser langoureux à la crème fouettée avec du caramel salé. Gourmande.

Porter Coco Chipotle

Brasserie Dunham

7,5% alc. vol. – 750 ml verre ambré

Porter Coco Chipotle … De loin la meilleure bière que j’ai bue ce mois-ci!!

Comme un chocolat chaud épicé – froid! C’est chocolaté, beurré à souhait. Une touche de fumée et un peu terreux.

Tempérée, elle goûte les chocolats à la cerise moins tout le sucre. Pensez à une cerise fraîche mûre trempée dans le chocolat noir. J’en ai des palpitations de désir juste à y penser!

Sa mousse onctueuse dorée pimentée met l’eau à la bouche. C’est titillant! C’est comme du mole liquide!

Fumé, chocolaté, pimenté. Juste miam.

Boldwin

IPA artisanale bio – Brassée a Boucherville

6% alc. vol. Canette 500 ml

IBU 55

J’ai goûté cette bière pour la première fois en compagnie de mon meilleur ami, Marc-André.

20181130_103911.jpg

La Boldwin

En fût, elle était excellente. En canette, c’est encore bon mais une petite coche en-dessous, c’est sûr.

Elle a une belle mousse de latte onctueuse, « mousseuse ». Cette caresse réveille les papilles. Des notes de cerises de terre /bleuet et bien sûr la pointe d’agrumes de l’IPA – pamplemousse blanc en finale cette fois – sont à la fois courtes et longues en bouche. Très amère en arrière-goût mais rafraîchissante!

 

Une p’tite vite!

Fleur de Vilains Brasseurs de Joliette

Session IPA

Composée de houblon Mosaic, Amarillo Cascade et Citra.

Gout de clémentine et pamplemousse rose. Frais.

 

J’ai moins aimé … La « Caribouette »

 

L’occulte

Brasseurs du monde

9,5% alc. vol. verre ambré

Weizenbock – Ale extra-forte

Des notes de vin rouge, de pruneaux mûrs sont présentes.

J’ai trouvé que ça goûtait le Caribou, ça me rappelait la chaleur du vin et le sentiment de « bouche ivre » que ça procure après la deuxième coupe de gros rouge qui tache.

Un peu sûre, on goûte beaucoup à l’alcool et elle a des dépôts noirâtres, ce qui lui a valu son surnom de Caribouette.

Jerky de Boeuf d’Inspiration Asiatique

Jerky? Oui de la viande séchée!

Comme celle que tu achètes au dépanneur pour avoir de quoi mâcher quand tu as de la route à faire mais en mieux! Pourquoi? Parce que tu sais exactement de quoi il est fait ton jerky quand tu le fais toi même et honnêtement, c’est pas ben ben sorcier. Ça demande juste un peu de patience.

Je voulais en faire depuis toujours mais pour une raison quelconque je repoussais toujours le projet. Peur de l’inconnu? De me planter solidement? Procrastination? Je sais pas mais là c’est fait et je suis particulièrement fier du résultat!

Je me suis associé pour l’occasion avec la compagnie Bull’s Head de Richmond avec qui je jase depuis un moment pour développer cette recette. L’idée était de partir de la bière de gingembre pour son goût fort et son caractère unique en plus d’être 100% naturelle.

Le résultat final donne un jerky sucré, salé et relevé. Équilibré à souhait!

Jerky de Boeuf d’Inspiration Asiatique

Cette recette te permet de faire environ 2 livres (0,9 kilos) de bœuf séché.

20181120_105103.jpg

Les suspects dans cette affaire …

Ingrédients:

  • 2 livres (0,9 kilos) d’épaule de bœuf tranché finement (voir Notes)
  • 2 Tasses de bière de gingembre Bull’s Head
  • 1/4 Tasse de Sriracha (voir Notes)
  • 1/4 Tasse de sauce soya
  • 1/4 Tasse de vinaigre de riz
  • 1/4 Tasse de sucre brun
  • 2 Cuillères à thé de poivre de citron
  • 2 Cuillères à thé d’huile de sésame
  • 1 Cuillère à thé de flocons de piment de cayenne
  • 3 Gousses d’ail tranchées finement
  • 1/2 Oignon blanc tranché finement
  • Optionnel: 1 Cuillère à table de gingembre râpé

Notes:

La pièce de bœuf choisie doit être très maigre puisque le gras ne se déshydrate pas comme la viande. Après en avoir jasé avec mon boucher, nous avons convenus qu’utiliser l’épaule dégraissée conviendrait. Les morceaux que j’ai fais trancher mesuraient environ 1/2 cm. d’épaisseur. Pendant la déshydratation, les morceaux rapetisseront considérablement.

Pour ma recette, j’ai choisi la Cire à Chat du Domaine Brittania Mills mais n’importe quelle sauce de type Sriracha conviendra si tu ne l’as pas sous la main …

Préparation:

Dans un chaudron, verser tous les ingrédients de la marinade. Porter à ébullition en brassant constamment pour dissoudre le sucre. Dès que le mélange bouille, retirer du feu et laisser refroidir.

20181121_123839.jpg

Écrire de la main gauche ça donne ça … pour moi en tout cas!

Dans un sac à fermoir (style Ziploc) placer les lanières de bœuf. Verser le mélange refroidi sur le bœuf et bien brasser de façon à bien enrober toute la viande. Bien fermer le sac en prenant soin de retirer le plus d’air possible et placer au réfrigérateur pour 24 heures. Pendant cette période, vous allez devoir brasser le sac aux 8 heures environ de façon à ce que la marinade touche bien toutes les surfaces de la viande.

24 heures plus tard …

20181121_123803.jpg

Si seulement l’Internet en Odorama existait!

Retirer la viande du sac et l’égoutter dans un tamis. Éponger chaque morceau à l’aide de papier absorbant et placer sur une grille dans une lèche-frite et mettre au four préchauffé à 170°F (environ 77°C) pour 3 à 3 1/2 des plus longues heures de votre vie …

Retourner les lanières à toutes les heures pour s’assurer que la chaleur sèche bien les 2 surfaces. La texture recherchée est sec mais pas friable et qui écrase sous la dent.

Note:

J’ai aussi testé en déshydrateur. Pour celui-ci, prévoir 160°F (environ 71°C) entre 3 heures et 3 1/2 heures aussi mais sans le besoin de retourner.

Quand la texture souhaitée est atteinte, retirer du four et placer sur un papier absorbant pour laisser refroidir avant de ranger dans un sac à fermoir (style Ziploc). Ce bœuf peut-être conservé environ 5 jours à température ambiante mais tu auras jamais besoin d’autant de temps. Ils vont tous être mangés avant!