FOOD Trip: New Orleans – Jour 5

J’ouvre les yeux … Je suis déjà mitigé.

J’ai le mal du pays. Grave. J’ai hâte de revoir mon amoureuse. Pourtant j’aimerais rester à New Orleans. J’ai l’impression de n’avoir effleurée que la surface de la culture gastronomique de cette ville aux 1500+ restaurants.

On prend le temps de se lever, on fait le ménage à la grandeur de la maison et on refait nos sacs. On prend un Uber jusqu’au French Market pour y acheter quelques souvenirs et on fait les boutiques autour. On trouve ce qu’on a besoin pour la maison et on reprend la route. Pour ma part, j’achète déjà des souvenirs depuis le Jour 1 mais aujourd’hui je décide d’apporter des poupées vaudous à ma progéniture en guise de porte-bonheur. Ben oui! Je suis un père comme ça moi … Offrir des poupées vaudous est parfaitement normal chez moi!

Bref … On reprend la route à pied et on se rend dans le French Quarter sur Iberville Street pour manger chez Deanie’s Seafood considéré comme un des meilleurs restaurants de fruits de mer de New Orleans et je ne trouve pas ça prétentieux du tout!

L’endroit est huppé en apparence mais reste tout de même sans prétentions! On y est accueillis avec nos sacs à dos et nos valises sans broncher et on nous amène à une table où on nous sert des verres d’eau et au lieu de la traditionnelle corbeille à pain, une assiette de patates bouillies dans le jus de cuisson des fruits de mer … OH MY GOD!

Ok une patate ça reste une patate mais une patate bouillie dans un fumet de fruits de mer épicé ça a quelque chose de magique! Je dois absolument refaire l’expérience à la maison un de ces jours!

Ensuite, on envisageait de commander des huîtres (pour Sophie qui désirait en manger depuis son arrivée) et un Giant Seafood Platter pour nous trois. Mais puisqu’on ne pouvait pas choisir de faire moitié-moité cuits au four/panés, notre serveuse nous recommande de prendre deux Half Seafood Platter pour à peine un dollar de plus.

On attend à peine 5-10 minutes où on passe en revue notre voyage quand notre serveuse arrive avec nos huîtres …

Bon, la dernière fois que j’ai mangé une huître, j’étais poissonnier dans un marché public et l’expérience m’avait laissée de glace. Mon huître était gluante et très sablonneuse mais ça n’avait rien à voir avec l’huître que j’ai mangé là! Wow! Elle était fraîche, pas gluante du tout et avait du corps! Avec un filet de jus de citron et la petite garniture que l’on nous avait fournie, elle était tout simplement parfaite! Ça y est! Je me suis réconcilié avec les huîtres!

Ensuite arrive notre Giant Seafood Platter composé. Écoutez … Ils auraient du appeler ça Le Festin de Poséidon ou un autre nom épique du genre!

20180912_122306.jpg

Sur la photo: Appelez ça comme vous voulez pour moi c’est Le Festin de Poséidon!

En version panées et cuites au four:

  • Crabe à carapace molle
  • Crevettes
  • Huîtres
  • Barbotte
  • Boulettes d’écrevisses

Le tout servi avec des salades de choux, des sauces et des frites maison. Malheureusement il nous a été impossible de manger des écrevisses fraîches puisque la saison se termine en août mais au moins on a pu goûter la version boulettes et en saucisses (voir Jour 3).

Tout était parfait! Je n’avais encore jamais mangé de crabe à carapace molle et il est possible de le manger entier. Je devais essayer.

La version cuite au four était un peu difficile à avaler. La carapace, même molle rappelait une carapace de crevette et était plutôt dure à mâcher. La version panée et frite par contre se mangeait comme si il n’y avait même pas de carapace. Un délice!

Pour le reste, rien à redire, tout était à point et parfaitement cuit … Je dois vous avouer quelque chose: Pour la première fois depuis notre arrivée, nous n’avons pas tout mangé. Nous étions gavés au point d’exploser mais ça ne nous a pas empêchés de commander le pouding au pain.

20180912_130611.jpg

Sur la photo: Il y a TOUJOURS de la place pour du dessert!

Depuis notre arrivée à New Orleans, tout le monde nous disait d’essayer le pouding au pain et ce, peu importe l’endroit. En bien c’est ici et aujourd’hui que ça se passe!

Yannick avait des appréhensions (traumatismes de jeunesse tsé) mais il a été charmé par le pouding au pain de Nola. Pas imbibé, presque un gâteau et tout simplement délicieux avec ses amandes effilées et sa cannelle. Je dois reproduire ce pouding là.

Respirant de peine et misère, nous avons ensuite repris la route vers l’aéroport où nous avons quittés celle que l’on appelle Nola, N’awlins ou Big Easy la tête et le ventre plein.

Je reviens au Québec inspiré par la cuisine de New Orleans. Au cours des prochaines semaines/mois je vais certainement tenter ma chance et reproduire pour vous certaines des choses que j’y ai goûté pour partager encore un peu de mon voyage avec vous.

Je tiens à remercier mes amis, Yannick et Sophie de Yaos.Life de m’avoir accompagnés là bas et d’avoir partagé ces moments là avec moi … et déjà je commence à planifier mon prochain FOOD Trip.

On en est encore qu’au stade de planification mais ma prochaine destination, en amoureux, pourrait bien celle que l’on appelle La Grosse Pomme, New York!

Si vous voulez relire mes aventures à Big Easy, vous pouvez le faire en ordre ici:

Jour 1, Jour 2, Jour 3, Jour 4

Destination FOOD

Deanie’s Seafood (Site Web)
841, Iberville Street
New Orleans, LA 70112
(504) 581-1316

FOOD Trip: New Orleans – Jour 2

New Orleans est une ville très culturelle mais son axe central tourne autour de la musique. Hier soir, on en a eue la preuve quand nous cherchions une place à manger: Tous les établissements présentaient des performances musicales par des groupes sur scènes (blues, swamp blues, cajun, jazz) et même les performances de rues tournent pour la plupart autour de la musique!

En m’ouvrant les yeux j’ai déjà le cerveau qui me joue des airs de banjo pour me mettre dans l’ambiance de New Orleans. Il est facile de s’y sentir à l’aise dans cette ville et bien que mon sommeil ait été bref … je suis prêt!

Jour 2

Encore traumatisés par notre visite sur Bourbon Street (mais non! C’est pas si pire que ça! Faut juste vraiment aimer faire la fête … et il se trouve que c’est notre cas!) on décide d’aller marcher sur le long du Mississippi qui passe à quelques minutes de marche de la maison.

Après avoir emprunté un escalier qui passe par dessus de la voie ferrée, on arrive dans Crescent Park. Un magnifique sentier aménagé qui longe le fleuve que la ville à bâtie avec une subvention à la suite de la tempête Katrina de 2005.

Nous marchons donc sur le sentier en admirant le fleuve et les bateaux (cargos, bateaux remorques et barges, bateaux de croisières) et au loin, on entend une musique qui semble provenir d’un orgue à vent. La musique est joyeuse mais au final, ça sonne creepy un peu. Comme un carnaval démoniaque … on essaie d’ignorer la musique et on continue notre marche qui nous mène au French Market.

Le French Market (ou Marché Français) est un vaste espace à aires ouvertes recouverte d’un toit permettant aux artisans de la région de venir vendre leurs produits. On y retrouve des tonnes de souvenirs de la Louisiane, des poupées vaudous, des toiles, des sculptures, des t-shirts, des auteurs qui font la promotion de leur premier livre … bref on y trouve de tout!

Ayant pas encore déjeunés (on avait rien à la maison pour manger) on décide de s’arrêter dans l’aire alimentaire du marché pour manger chez N’awlins: Cafe and Spice Emporium.

12h15

Bien que le service et le personnel étaient plutôt moyen et les plats hors de prix pour les portions, le repas était pour sa part, délicieux! Est-ce que je recommande cet endroit? Absolument pas! Vous pourrez aisément goûter des plats similaires un peu partout dans la ville.

Nous avons choisis, moi et Yannick de manger un hamburger à l’alligator, du « boudin » on a stick et une assiette de catfish (barbotte) alors que Sophie est allée un peu plus loin et nous est revenue avec une muffuletta … Une quoi?! Muffuletta (Mou-Fou-Laid-Tâ).

20180910_011839.jpg

Sur la photo: Hamburger à l’alligator accompagné de patates.

Présenté très simplement l’hamburger à l’alligator était tout de même très bon! L’alligator se situe au niveau du goût quelque part entre le porc et le poulet. La viande cuite reste tout de même rosée et est un peu coriace comparativement au volatile de basse-cour qui pond des œufs!

Accompagné de « Swamp Juice », une sauce forte verte juste assez relevée, ce hamburger était vraiment bon!

20180909_115853.jpg

Sur la photo : Boudin on a Stick … Pas plus simple comme présentation!

Contrairement au boudin que nous connaissons ici, le boudin (Bou-Dane) servi à New Orleans se présente sous la forme (en général) d’un mélange de porc, de riz et d’épices injectés dans des boyaux et cuits à la vapeur.

Les morceaux de porcs traditionnellement utilisés dans le boudin sont généralement les morceaux non-utilisés en boucherie incluant, parfois, du sang.

Je dois dire que, enfant, ma mère essayait de me faire manger de notre boudin du Québec et que depuis je m’étais refusé à en remanger mais je dois admettre que cette version est vraiment bonne!

20180909_120940.jpg

Sur la photo: Blackened Catfish plate

Le blackened catfish est un morceau de barbotte pané avec des épices et cuit à la plaque. Je n’avais encore jamais mangé de barbotte et je ne sais pas si cette variété s’apparente à notre équivalent québécois mais c’était excellent. Le seul bémol était le prix de l’assiette versus la quantité qui m’a été servie et le fait que seulement un côté du filet était pané.

La petite sauce tomatée servie en accompagnement apportait une touche agréable à mon repas.

Si vous visitez New Orleans et que vous avez la chance d’y goûter, ailleurs que chez N’awlins, n’hésitez surtout pas! C’est un bon repas!

20180910_011942.jpg

Sur la photo: Muffuletta. Ce sandwich est juste parfait …

Sophie nous a présentée une demie-muffuletta qu’elle nous a partagé pour que l’on y goûte. Un mélange parfait de charcuteries, fromages et salade d’olives (recette que je vous présenterai bientôt sur FOOD La Bouffe). Le genre de sandwich que tu prend une bouchée et tu arrêtes soudainement de parler, respirer, réfléchir … tu vis le moment.

Ça semble exagéré et ça ne veut pas dire que vous aimeriez ça mais à moi, c’est l’effet que ça m’a fait. J’étais là, à profiter de ma bouchée et à mâcher en silence en goûtant chaque ingrédient formant un tout se complétant à merveille.

Originaire d’Italie, ce sandwich aurait été initialement présenté à New Orleans par le Central Grocery à qui on a tenté de tirer les vers du nez mais sans succès. Je vous en reparle demain.

Notre journée à continuée avec une visite de Royal Street qui est parallèle à Bourbon Street. À un coin de rue, la musique joue à tue-tête, les gens font la fête et boivent de l’alcool, dansent et chantent dans les rues alors que sur Royal, des galeries d’arts, des musées, des boutiques souvenirs, des antiquaires. Superbe endroit à visiter si c’est votre genre!

16h45

On a continuer à marcher comme ça au gré de nos envies et inspirations jusqu’à ce qu’on croise un groupe de gens qui se promenaient avec un gros gobelet de plastique sur lequel il était écrit Port Of Call. Nous avions très soif (il fait 40 degrés ne l’oubliez pas!) et nous avons demandé ce que c’était et d’où ça venait. Le cocktail sucré et alcoolisé se vendait à peine à une centaine de mètres derrière le groupe. On est allés s’en chercher chacun un.

Quelle erreur!

Le cocktail qui s’appelle en fait Monsoon est un cocktail plutôt corsé qui contient pas moins de 4 oz d’alcool. Nous avions faim, étions déshydratés et plutôt fatigués. Le Monsoon nous a frappé comme une tonne de brique.

La soirée s’est terminée sur Bourbon Street (Ben oui! Encore!). On a oublié de souper (Ben quoi!? Ça se peut!) et finalement, je suis rentré tôt à la maison où on a mangé de la pizza d’une jolie petite pizzeria un coin de rue plus loin appelée Pizza Delicious.

La pizza y est faite avec des ingrédients frais, la pâte tournée sur place, devant vous et elle est tout simplement délicieuse … Tellement délicieuse qu’elle fait aussi un excellent déjeuner (ou devrais-je dire pré-déjeuner).

20180910_090305.jpg

Sur la photo: Ma grosse face pas réveillée qui engloutie une pointe de pizza froide.

Allez … Avouez que vous rêvez de savoir ce qui est arrivé, le Jour 3! Revenez demain pour en savoir plus!

Destination FOOD

Pizza Delicious
617, Piety Street
New Orleans, LA 70117
(504) 676-8482