Mes Suggestions de Bières Estivales

J’arrive ce soir devant mon écran et je remarque tout à coup que ça fait plusieurs mois que je ne vous ai pas titillé(e)s avec mes suggestions et notes de dégustations de bonnes bières.

Je constate que j’ai été une dégustatrice gourmande et décadente ces derniers temps. Mon amie Françoise m’a même qualifiée d’épicurienne. Quand je parle de bouffe, de vin, de bière, mes yeux s’illuminent, mon ventre gargouille et je salive à la seule pensée d’une tranche de mangue ou d’une pêche bien mûre et juteuse. Mes sens sont « en merveille ».

Je vous propose donc ci-dessous le fruit de mes dégustations des derniers mois.

Les chaudes soirées d’été sont rassembleuses! Profitez-en pour voir des gens! Sortez de votre routine, allez voir ceux qui vous plaisent, avec qui vous aimeriez passer du temps, ou plus de temps. Invitez-les à pique-niquer dans un parc. Près de chez moi, le Fort Chambly est un endroit où j’adore faire mon pique-nique en famille. Cet endroit est superbe.

Gosebuster et BZ

Gosebuster (Brasserie Le Trèfle Noir)
Coup de Cœur pour moi ❤️🍺🍺🍺🍺🍺
Gose de style impériale
6% cannette 355 ml


La Gose est une bière de tradition allemande brassée selon un procédé de fermentation bien particulier, qui confère à cette bière un goût sur, acidulé, légèrement salé, lacté. La recette traditionnelle prévoit également l’ajout de coriandre au brassin.

La Gosebuster, quant à elle, est une gose de style impériale (double ration d’alcool par rapport à la recette plus traditionnelle allemande) brassée avec du sel de mer et des feuilles de kefir. Elle est délicieusement sûre, salée et pétillante, avec un subtil goût de lime.

Elle est tout simplement savoureuse, rafraîchissante! Une bonne bière de soueffe (attention, c’est 6%!). Vous hésiterez à partager l’emballage de six tant vous voudrez la conserver pour vous!

BZ de Avant Garde
Berliner Braggot*
3,9% canette 473 ml

* Bière dont la moitié du sucre de fermentation vient du miel

Léger, floral, je me serais attendue à plus de sucre mais vu son pourcentage en alcool assez bas, c’est très subtil et raisonnable.

Wonder Star

Wonder Star – Flying Monkeys Craft Brewery. Dispo. au LCBO en Ontario
Lager botanique au cassis
4% Canette 473 ml

WOW! Juste, simplement, Wow! Goût prononcé, punch de fruits (ne pas confondre avec punch aux fruits!). Je pense à l’été dès la première gorgée. Ça goûte le soleil, les Beach Boys, les parasols! Certes très fruitée, vous saurez l’apprécier car elle n’est pas trop sucrée. L’arôme du cassis est puissant et teinte la robe d’un petit rosé appétissant et invitant. J’étais à l’hôtel et je n’avais pas de verre adéquat mais c’était sublime.

Quelques bières dégustées en vacances …

Ta plus festive – Lagabière
Bière brassée uniquement dans le cadre d’un concours avec le Bières et saveurs de Chambly, qui aura lieu au Fort Chambly du 30 août au 2 septembre 2019. Ce festival est très achalandé à chaque année.

Weihenstephaner, Heffe Weissebier
Bière allemande de style bavaroise brassée depuis 1040, par la Brasserie la plus ancienne d’Allemagne (selon l’étiquette)! Fait réel, cette brasserie est située à en Bavière, en Allemagne.

Excellente! Rafraîchissante à souhait! Merci Charlie pour cette belle découverte!

Yakima I. P. A. – Microbrasserie Le Castor
Un surf effectué impeccablement sur les notes d’agrumes, fruits tropicaux végétaux résineux houblonneux – mais superbement bien balancée. Bière de terrasse.

Mad Manu – Oshlag
Cette bière, confectionnée avec du houblon Belma, nous transporte en voyage dans le Sud. Des saveurs d’orange, de melon, de fraise, d’ananas, de pamplemousse, de même que des notes corsées, fumées, résineuses, boisées et poivrées nous catapultent les papilles tous azimuts. Complexe. C’est très émoustillant! Beaucoup de plaisir à la déguster, agrémenté par de belles bulles, qui la rendent joyeuse et très attrayante pour la terrasse.

Le design en relief de la canette est très beau.

Je vous souhaite un bel été, de belles vacances avec tous ceux que vous aimez et appréciez! De beaux partys, BBQ, pique-niques, randonnées, alouette!

Le Sanglier Doré

Mercredi le 12 Juin 2019, 15h30

Je sors du boulot et je me dépêche à me rendre à ma voiture pour rejoindre Yan Lepage (alias Arthur) dans le stationnement de l’édifice qui abritait autrefois le O’Reilly mais devenu, depuis presque 1 an maintenant, le restaurant médiéval Le Sanglier Doré …

C’est au 1410 de la rue King Ouest que je me suis rendu pour visiter Le Sanglier Doré!

Nous avons convenus, moi et Arthur , de se rejoindre dans le stationnement vers 16h00 et il arrive pile à l’heure. Le jeune homme barbu, qui rappelle déjà un tavernier de l’époque même sans son costume, m’invite à entrer à l’intérieur du restaurant qui n’est pas encore ouvert pour me présenter à Julien Depatie, propriétaire (alias Eugène) et Tarek Gourdeau, chef (alias Le Gobelin) pour une entrevue.

En entrant à l’intérieur, on change d’époque complètement et on en oublie le fait que Le Sanglier Doré à pignon sur la rue King Ouest (au coin des rues Vimy et King Ouest pour être plus exact). Barils, tête de sanglier empaillée, boiseries, vitraux, haches et épées ornent les murs et les comptoirs de l’établissement. On ne peut ignorer non plus l’immense bar entièrement fait de bois qui est la pièce maîtresse de l’établissement! Un autre détail qui frappe est la présence d’une grande pierre sur le mur opposé à l’endroit où on entre sur laquelle se trouve des noms des « Champions ». On y voit les noms de Sir Fergus TD, L’Ombre Bleue, Sir Koncis (oui oui vraiment!) et Sir Goliath à côté de noms d’animaux … Je dois en savoir plus à ce sujet!

La Pierre des Champions

Après avoir fait un survol visuel de l’établissement, Arthur me conduit au bar où on poursuit la conversation.

Allez y en gang et partagez vous un barillet (2 pichets et demi environ)!

Il m’explique alors que le roi avait décidé de faire construire une auberge à l’image de son château c’est-à-dire luxueux et chaleureux. Le roi aime d’ailleurs tellement l’établissement que le 6ème jour de chaque moi, il vient faire un tour pour « gracier les gensses » de sa présence et pour adouber les nouveaux chevaliers (hein? Adouber des chevaliers?! Oui j’y viens dans un moment!).

Tout dans l’établissement à une histoire … des quatre figures féminines qui soutiennent la tête de l’immense bar en passant par l’aigle qui orne le coin d’un muret, la bouteille géante qui traîne sur le dessus de la plus haute fenêtre et l’écureuil qui est assis à côté d’un gantelet d’armure contenant (encore) une main et un avant-bras!

Yan entre alors officiellement dans la peau d’Arthur et commence à me raconter, avec un accent un peu plus paysan, quelques-unes des légendes de l’endroit. Je me prête au jeu et j’écoute avec grande attention les histoires de l’aubergiste barbu qui se plaît, d’ailleurs à raconter ses histoires quand les tables sont pleines à qui veut bien l’entendre et à jouer de la musique et chanter de temps à autre … L’ambiance y est!

Le Sanglier Doré offre un menu de revigorants et de quoi remplir vos estomacs à l’heure du brunch et au souper!

Eugène nous rejoint alors et on continue l’entrevue. Bien que l’établissement soit âgé seulement de 9 mois (11 de façon non officielle si on compte le méchoui qu’ils avaient organisés l’an passé). Il m’explique aussi que l’établissement est familial et que tous peuvent y trouver leurs comptes. Finalement, il m’explique que bien que l’établissement soit médiéval et que de l’animation soit assurée en continue, il n’est pas nécessaire de triper sur le moyen-âge pour le visiter. La bouffe y est d’ailleurs excellente (J’y viens dans un petit moment … patience!)

Le Gobelin nous rejoint enfin! L’ambiance et le concept me plaisent vraiment mais je veux en savoir plus sur la bouffe!

On m’a d’abord servi un Mjelnir aussi appelée Tarte aux Pommes Liquide! Absolument délicieux et existe en version cocktail et mocktail!

D’abord, il est important de savoir que les produits utilisés sont locaux lorsque possible. Si ce n’est pas possible, régionaux et/ou nationaux. Le jeune chef préfère toujours utiliser des ingrédients de la région lorsqu’il le peut!

Ensuite, attendez-vous à manger du gibier, wapiti, sanglier, cerf mais aussi pintade et canard!

Vous êtes végétarien? Pas de soucis! Suivez le symbole du Pacte des Fées et vous serez assurés que votre choix sera végétarien.

Vous avez des restrictions alimentaires? Pas de soucis! En avertissant 24 heures à l’avance, le chef s’assurera de vous servir un repas qui correspondra à vos restrictions alimentaires (allergies et/ou intolérances). Non mais c’est quand même personnalisé comme service là!

Menu du Soir. Les prix y sont très abordables si on prend en considération la qualité de la nourriture servie.

Il existe un menu du soir ET, depuis peu, un menu brunch avec des options forts intéressantes comme Les Anneaux du Roy (Crêpes en forme de beigne), le Gobelin Matin (BLT au bacon de sanglier) et la Casserole Forestière (oignons confits, œufs, champignons gratinés au Saint-Benoît)!

Pour me permettre de me faire une meilleure idée de la qualité de la nourriture servie au Sanglier Doré, on m’a d’abord servi une Miche Fromagée qui se veut un pain rond farci de beurre à l’oignon et à la ciboulette, de sanglier effiloché et de fromage Saint-Benoît … Tsé quand tu peux plus t’arrêter de manger?

Mon assiette dégustation. Attention! Celle-ci ne figure pas au menu!

Pour la pièce de résistance, on m’a servie une assiette de dégustation contenant un échantillon des principaux plats du Sanglier Doré:

  • Un « Pas cuit » du Pêcheur à la Truite Arc-en-Ciel
  • Le Ragoût de la Dernière Chasse au Cerf Effiloché
  • L’Étagé de Champignons
  • La Côte Levée de Sanglier
  • Betteraves Marinées

Tout était à point et absolument délicieux! Le chef s’est donnée comme mission de ne pas dénaturer le goût de la viande et chaque épice est utilisée avec modération pour s’assurer de garder le goût de la viande en vedette.

Mais là un truc avait aussi attiré mon attention sur le comptoir …

Le Parchemin de l’Aventurier … Mystères Mystères …

Si vous adorez la place et que vous prévoyez y retourner à quelques reprises, vous devriez mettre la main sur un Parchemin de l’Aventurier (ou de l’Acolyte pour les tout-petits). Pour compléter votre parchemin, vous devrez passer 6 épreuves:

  • La Force du Taureau
  • La Grâce du Félin
  • L’Endurance de l’Ours
  • La Ruse du Renard
  • La Sagesse du Hibou
  • La Splendeur de l’Aigle

Que représente chacune des 6 épreuves? Seuls les aubergistes du Sanglier Doré peuvent vous le dire et en fonction du succès obtenu, vous obtiendrez un score qui sera indiqué à côté du nom de l’épreuve.

À quoi ce score vous servira? Vous le saurez seulement si vous voulez aller plus loin dans votre quête et affronter d’autres aventuriers par les jeudi soirs dans le but de devenir chevalier mais sachez que ce n’est pas mince affaire de devenir chevalier et que bien qu’il y ait actuellement 269 aventuriers, il n’y a que 5 chevaliers!

Au fait, si vous avez bien lu cet article, vous êtes peut-être déjà sur la bonne voie pour réussir une des épreuves …

En terminant, que vous soyez intéressés ou non de devenir aventurier ou que vous soyez à la recherche d’un endroit pour vous détendre et boire une bonne bière en bonne compagnie, à l’intérieur ou sur la terrasse, dans une ambiance unique à Sherbrooke, Le Sanglier Doré est tout indiqué pour vous!

Crédit Photo: Le Sanglier Doré (sur Facebook)

Informations Complémentaires:

Adresse: 1410 Rue King Ouest, Sherbrooke, QC J1J 2C2
Téléphone: (819) 575-3673
Facebook: Le Sanglier Doré

Banc d’Essai: Application Birre & Co.

J’ai découvert l’application Birre & Co. lors de ma visite au Festibière de Sherbrooke l’été passé. J’ai installé l’application qui n’était pas du tout stable à ce moment là. J’ai donc donné la chance au coureur et laissé passer quelques mois avant de la retester et de vous en parler.

Pour reprendre les mots de Birre & Co.: Découvre. Localise. Économise.

En gros l’application vous permet de découvrir d’excellentes bières, cidres et boissons de malt, tout en gagnant des offres exclusives et en économisant!

Pour vous parler de l’application et pour en faire la critique, j’ai demandé à mes deux collaborateurs (Marie-Lou et Tony) de se joindre à moi, télécharger l’application, la tester et me faire un compte-rendu de leur expérience. Voici ce qu’ils avaient à dire:

La Critique de Marie-Lou

J’ai testée pour vous cette semaine l’application Birre & Co. Cette appli vous permet de profiter doublement du plaisir de boire vos bières, alcomalts et cidres favoris, avec ou sans alcool.

En effet, non seulement vous permet-elle d’obtenir des remises en argent sur vos achats de bières commerciales, importées ou de microbrasseries mais ces remises en argent sont faites sous forme de dépôt direct dans votre compte une fois le seuil de remboursement atteint en profitant des offres.

À l’aide de la fonction Trouver un Produit, l’application nous dirige vers Google Maps, où l’on peut repérer aisément les commerces près de l’endroit où l’on se trouve qui offrent le produit en question ou même encore simplement visionner les commerces avoisinants susceptibles de vendre de la bière, des alcomalts ou du cidre.

La section Découvrir, quant à elle, contient un catalogue exhaustif de 3602 boissons répertoriées, qu’on peut trier par type, par marque et par pays. La liste est assez impressionnante par sa diversité: on y retrouve des produits québécois et canadiens, mais aussi de partout dans le monde!

On peut y visionner l’emballage pour certains produits de grandes marques. Cet aspect est le seul qui m’ait un peu déplu: Pour cause, j’aurais aimé qu’on y présente toutes les marques avec leurs emballages respectifs! Si j’ai bien saisi à quel public-cible cette appli est destinée, à titre d’amateur de bière, ce ne sont pas nécessairement les bières et alcomalts de grandes brasseries (ex. Molson/Labbatt) qui seront recherchées, prisées, mais bien le produit local, spécial.

Au moment de mon test, les offres qui sont ressorties sont principalement des offres pour des bières de grandes brasseries (Budweiser, Coors Light) ou des bières « importées » distribuées à grande échelle commerciale du type Modelo Especial, Carlsberg, Peroni, Grolsch, etc.

À titre de blogueuse critique amateur amoureuse de bière, le volet qui m’a particulièrement plu dans cette appli est la possibilité d’y noter nos impressions, de monter une liste de bières favorites et de bières à déguster.

Il serait intéressant que l’application nous permette d’échanger nos notes de dégustation avec d’autres amateurs. Je continuerai de la tester pour vous. Bonne dégustation!

La Note de Marie-Lou: 7/10

La Critique de Tony

Birre & Co. est une application disponible sur votre téléphone intelligent qui est incroyable car elle vous permet de sauver de l’argent sur la bière! Son fonctionnement est relativement simple à comprendre, vous consultez sur l’application les différents produits qui vous offrent une ristourne. Vous achetez le dit produit qui vous intéresse et vous envoyez une photo de votre reçu de caisse sur l’application. Ensuite Birre & Co. valide votre reçu (en quelques minutes seulement dans mon cas) et vous cumulez un montant qui quand vous le souhaiterez vous sera envoyé par chèque.

Maintenant, parlons de l’application comme telle. L’interface est très claire et des plus simple. Ça manque peut-être même un peu de design. Bref, cela laisse toute la place aux offres qui sont intéressantes. Vous buvez de la bière de Microbrasserie? Il y a des offres pour vous! Vous souhaitez acheter une 24 de bières? Oui? Il y a des offres pour ça. Vous êtes plus bières importées, paquet de six bouteilles ou format de quatre canettes? Il y a des offres aussi. La publicité est là, mais tourne seulement autour des produits offerts dans l’application donc rien de mauvais goût ou d’envahissant.

Personnellement, j’ai surtout aimé la diversité des offres, les Microbrasseries d’ici sont bien présentes, mais sans écarter les autres types de bière, donc peut-être utilisé en toutes occasions et peu importe le type de bière que vous aimez. Donc fans de Houblon téléchargez sans tarder Birre & Co. pour avoir de belles ristournes sur vos produits favoris !

La Note de Tony: 8/10

La Critique de Patrick

Birre & Co. vous permet c’est de localiser vos bières favorites près de chez vous (via l’application GPS de votre appareil cellulaire) et de bénéficier d’offres exclusives à l’application. Quand vous achetez un produit avec une offre, vous n’avez qu’à prendre en photo votre reçu de caisse et de l’envoyer via l’application. Après un temps de révision (j’ai cru comprendre que la nuit personne ne révisera vos reçus!) vous serez créditer dans votre profil. Lorsque vous avez ramassé 20.00$ en offres que vous avez réclamées, vous pouvez les encaisser via dépôt direct ou via un chèque qui vous sera envoyé par la poste (un peu comme l’application Checkout 51).

J’ai tenté l’expérience et j’ai localisé un produit que je voulais en quittant le travail un soir. Localiser le produit, l’acheter et télécharger mon reçu de caisse m’a prit un total de 7 minutes (excluant le déplacement en auto)!

Au niveau des forces de l’application on y retrouve les offres exclusives, le temps d’apprentissage rapide et la simplicité de l’interface. Mention honorable à la possibilité de commenter les produits et de suivre les produits pour lesquels vous souhaitez une offre.

Au niveau des faiblesses, les produits que l’on recherche sont parfois difficiles voir impossibles à trouver et la photo des produits n’est pas toujours disponible (on y met le logo dans ces cas là).

La Note de Patrick : 7/10

L’application est disponible via Google Play (Android) et l’App Store (Apple)

Lien Connexe:

Birre & Co. (Site Web) (Facebook)

Le coeur bien au chaud, les yeux dans la bière…

Pour reprendre l’entrée en matière de Jacques Brel dans sa chanson Les Bourgeois, je vous propose cette fois un petit tour du côté obscur de la bière, les Stouts, Porter, vins d’orge (barley wine) et autres bières brunes riches en saveurs et souvent hautes en alcool. De quoi vous réchauffer!

Un peu de bierothéorie…

Stout et Stout impérial

Le Stout est une bière noire, composée de malts bien torréfiés, d’avoine et de houblon. Elle est opaque et sa mousse est dense, serrée, crémeuse mais son effervescence est très évanescente et ses bulles, très fines. Ses arômes sont ceux du chocolat, du café, du caramel foncé et du pain grillé. Son alcool, qui titre autour de 5 à 7% est subtil au goût vu toutes les saveurs déjà très marquées développées par les malts et son généreux collet de mousse.

Le Stout impérial quant à lui a une plus forte teneur en alcool (+9%). Il est souvent caramélisé et a une saveur à mi-chemin entre le café et le vin rouge ou le porto. Les brasseurs anglais ont voulu exporter leur Stout auprès des tsars de Russie, mais le transport se faisant alors par bateau, la bière gelait lors du transport sur la mer Baltique. C’est pourquoi ils ont modifié leur recette pour augmenter la teneur en alcool et la quantité de houblon, ce qui a permis à la bière de ne pas geler et ainsi est né le Stout impérial.

Devenue une spécialité irlandaise grâce à Guiness, cette bière est à la base une bière anglaise découlant des porter.

Porter

Le Porter est à l’origine d’un amalgame de 3 bières anglaises disponibles au moment de son invention, dans les années 1700, par les propriétaires de pubs anglais et vendu comme breuvage nourrissant: La Ale, la Two-Penny et la Beer. Sa couleur est du brun clair au brun foncé. Il a des bulles bien présentes. Sa saveur complexe est un mélange céréalier goûteux, avec des notes de caramel et parfois de fût d’alcool en bois. On goûte aussi parfois le tabac et le cuir dans ses subtilités. Il s’accompagne bien de viandes de toutes sortes, mais aussi de pain aux bananes, tartes aux pommes et tartes aux pacanes.

Vin d’orge

Le vin d’orge (barley wine) est une bière à fermentation haute qui a une teneur élevée en alcool, qui en permet le vieillissement en cave (garde). Il est peu sucré et on y dénote du caramel et parfois des arômes de tabac frais.

IPA Noire

Le mélange parfait entre une IPA de qualité, brassée avec des houblons aux parfums d’agrumes et la densité savoureuse du Stout, avec ses goûts riches de caramel brûlé, de café, de chocolat. Complexe mais oh combien satisfaisante. Rafraîchissant pour une bière noire! J’ai beaucoup aimé celle que je vous propose ci-dessous!

La Grande Noirceur

Dieu du ciel!
Stout impérial
9% alc. vol., 355 ml, verre ambré

Opaque et liquoreuse, sa robe noire est très intense. Son col de mousse rappelle la couleur du sucre à la crème.

En bouche, fraîche, elle est très agréable, chocolatée. Elle a des notes de café et de caramel foncé. Sa finale est assez longue et laisse son goût de réglisse noire planer longtemps. Plus tempérée, elle perd mon intérêt puisqu’elle est encore plus longue en bouche et son arrière-goût est encore plus prononcé, vert, herbacé et amer.

À déguster avec un bon sandwich jambon-beurre sur baguette ou encore une tranche de gâteau aux fruits.

Boldwin IPA Noire

IPA noire – 6,2% alc. / vol. Cannette 473 ml

J’ai adoré cette bière! Bon amalgame bien équilibré entre IPA et Stout.

Arômes de café, réglisse, pain rôti (du côté noir de la bière) et agrumes et fleurs (du côté IPA de la bière).

Vox Stout – Café

Distillerie Oshlag, Montréal
5,5% alc. vol. – 355 ml – canette

Belle découverte! On dirait un cappuccino alcoolisé et pétillant. Son col de mousse évoque la tire-éponge et reste bien présent au long de la dégustation.

L’ajout de lactose la rend encore plus crémeuse et beurrée. On dirait un bonbon au caramel et au café. J’en prendrais comme dessert n’importe quand!

img_20181204_1759514507469853553680039.jpg

Solstice d’hiver

Dieu du ciel!
Vin d’orge – Bière extra-forte 10,2% alc. vol.

Sa robe est magnifique, ambrée- rougeâtre. Sa mousse est fuyante mais adhère tout de même au verre.

Quelle surprise de goûter cette bière qui rappelle un peu la saveur des IPA, mélangée avec la saveur des Stouts.

Ordre de Toasts

Lagabière, Saint-Jean-sur-Richelieu
Bière brune –  5% alc. / vol. – cannette

Encore une fois, je suis sous le charme des frères brasseurs Laganière, qui ont su développer ce charmant jus de pain grillé. Pas subtil du tout, son goût de toast bien grillé est parfait. Bel équilibre de saveur/alcool. Rustique, sèche et corsée. À déguster avec un bon steak grillé.

Big Ben

Brasseurs du monde
Porter – 5,5% alc. vol. – verre ambré 500 ml

Je ne sais pas si je suis tombée sur une mauvaise batch… J’ai été incapable de finir mon verre. Je crois que j’avais des attentes. Brasseurs du Monde, qui d’habitude brasse des bières que j’affectionne, m’a beaucoup déçue avec cette bière.

Des grosses bulles, de la saveur ultra-amère ou de l’arrière-goût déplaisant, je me demande ce qui m’a le plus agacée tout au long de ma courte dégustation. Meilleure froide que tempérée mais vraiment pas au rendez-vous. Elle a fini au lavabo. Dommage!

Expériences automnales

Ah, l’automne… L’AU-QUOI? Mouais, j’avais la même p’tite face crispée de « Y fait FRETTE » que vous la semaine dernière avec le beau – 15 qu’on a eu. Mais j’ai de quoi ensoleiller votre journée, réchauffer votre coeur et délecter votre palais avec mes dégustations automnales.

L’Été indien

Dieu du ciel

5,9 % alc. vol. 355 ml – Verre ambré

Bière forte de blé sur brassée avec des mangues

Je me suis d’abord intéressée à L’Été indien, oui oui, celui qu’on a pas eu!

Sans blague, cette bière, brassée avec des mangues par Dieu du ciel! est délicieuse, jusqu’à la dernière goutte! Bien beurrée. Un plaisir pour les yeux et les papilles!

Voyez sa robe jaune-orangée, opaque et quasi-soyeuse.

Été indien – Dieu du ciel!

Avouez que c’est une belle curiosité, la belle couleur orangée qui rappelle un peu la soupe à la courge butternut.

Elle a un goût de purée de mangue mûre très présent, MIAM!

Elle a un parfum et le sucre du maïs deux couleurs. Je prendrais ça en mimosa n’importe quand!

L’Orgasme Rousse

Microbrasserie l’Arsenal à Charette, Québec

7% alc. vol. – 500 ml verre ambré

Bière forte champenoise Double aux levures de champagne

Le nom m’interpellait! 😁 Cette bière est très bonne, pas orgasmique mais sûrement aphrodisiaque et stimulante pour les sens.

L’Orgasme Rousse

Elle a un je-ne-sais-quoi de tomate cerise mûre et quelque chose de marin, doucereux et salé. Comme un baiser langoureux à la crème fouettée avec du caramel salé. Gourmande.

Porter Coco Chipotle

Brasserie Dunham

7,5% alc. vol. – 750 ml verre ambré

Porter Coco Chipotle … De loin la meilleure bière que j’ai bue ce mois-ci!!

Comme un chocolat chaud épicé – froid! C’est chocolaté, beurré à souhait. Une touche de fumée et un peu terreux.

Tempérée, elle goûte les chocolats à la cerise moins tout le sucre. Pensez à une cerise fraîche mûre trempée dans le chocolat noir. J’en ai des palpitations de désir juste à y penser!

Sa mousse onctueuse dorée pimentée met l’eau à la bouche. C’est titillant! C’est comme du mole liquide!

Fumé, chocolaté, pimenté. Juste miam.

Boldwin

IPA artisanale bio – Brassée a Boucherville

6% alc. vol. Canette 500 ml

IBU 55

J’ai goûté cette bière pour la première fois en compagnie de mon meilleur ami, Marc-André.

20181130_103911.jpg

La Boldwin

En fût, elle était excellente. En canette, c’est encore bon mais une petite coche en-dessous, c’est sûr.

Elle a une belle mousse de latte onctueuse, « mousseuse ». Cette caresse réveille les papilles. Des notes de cerises de terre /bleuet et bien sûr la pointe d’agrumes de l’IPA – pamplemousse blanc en finale cette fois – sont à la fois courtes et longues en bouche. Très amère en arrière-goût mais rafraîchissante!

 

Une p’tite vite!

Fleur de Vilains Brasseurs de Joliette

Session IPA

Composée de houblon Mosaic, Amarillo Cascade et Citra.

Gout de clémentine et pamplemousse rose. Frais.

 

J’ai moins aimé … La « Caribouette »

 

L’occulte

Brasseurs du monde

9,5% alc. vol. verre ambré

Weizenbock – Ale extra-forte

Des notes de vin rouge, de pruneaux mûrs sont présentes.

J’ai trouvé que ça goûtait le Caribou, ça me rappelait la chaleur du vin et le sentiment de « bouche ivre » que ça procure après la deuxième coupe de gros rouge qui tache.

Un peu sûre, on goûte beaucoup à l’alcool et elle a des dépôts noirâtres, ce qui lui a valu son surnom de Caribouette.

Du caractère qui réchauffe le coeur

Je relisais l’autre matin le texte d’introduction que Patrick a écrit lorsque je suis devenue une collaboratrice FOOD la Bouffe. Il disait: « Vous pourrez venir prendre une bière avec Marie-Lou. »

Ben faites donc ça! Donnez-moi votre feedback, vos impressions sur les bières que je vous propose dans la section commentaires ci-dessous.

J’ai pour vous cette fois des suggestions de bières rassembleuses pour tous ceux qui aiment les bières très savoureuses avec des effluves de café, de chocolat, de caramel, de vanille et de fumée. Cheers!

Carrick – Scotch Ale
Brasserie Le Naufrageur (Carleton-sur-Mer, Qc)
9,25% alc./vol. – bouteille de verre ambré – 500 ml
IBU 28

dav

Regardez-moi cette belle mousse, et cette belle robe, d’un noir intense, opaque. Son étiquette appelle au mystère et à l’aventure. Vous ne serez pas déçus! Sa mousse est crémeuse et sucrée.

Au nez, on sent le café, la crème brûlée, le caramel et la fumée.

Le malt fumé qui la compose est bien présent en bouche et très loin d’être désagréable. On la sent épaisse, soyeuse et surtout, pleine de saveurs! Le caramel rappelle celui de la croûte de la crème brûlée.

À déguster au bord d’un feu entre amis.

Malédiction (Milk Stout) (contient du lactose)
Le Saint-Bock
5% alc./vol. – bouteille de verre ambré – 500 ml

cof

Trop facile à boire! Bon stout presque noir.

Ce milk stout au cacao et à la vanille a de quoi surprendre. Il rappelle d’emblée les bonbons au caramel au café au cœur fourré au chocolat. J’ai l’impression de boire mon dessert!

Sa mousse, dense au début puis furtive est veloutée en bouche.

On la déguste avec ou sans guimauves.

Abel Turcault (Scotch Ale forte)
Microbrasserie de l’Île d’Orléans
8% alc./vol. – bouteille de verre ambré – 500 ml

dav

C’est un collègue à moi qui m’avait parlé de cette bière, qui porte le nom de son ancêtre.

Un peu d’histoire: Abel Turcault, était un fermier et un meunier établi sur l’Île d’Orléans en 1668! On lui avait octroyé une terre et lui avait donné le rare et prestigieux titre de maître farinier. Et pour cause, c’était le seul meunier de la place (pour le propriétaire de l’île) et le pain occupait alors une place très importante dans l’alimentation!

Bière brune caramélisée inspirée par les brassins écossais, sa couleur est aussi ambrée et opaque que la bouteille.

Son goût est fort en alcool et mériterait un temps de pause pour s’assouplir un peu. Elle a un potentiel de garde dont la durée m’est inconnue mais j’aimerais attendre 1 an ou 2 avant de la déguster la prochaine fois.

Réincarnation (Berliner Weisse)
Saint-Bock
4% alc./vol. – bouteille de verre ambré – 500 ml
Bière légère

dav

La bouteille indique Ananas et citron. J’étais très curieuse.

Au nez, c’est la prédominance de l’ananas mûr qui rafle toute l’attention. On a envie tout de suite d’y plonger les lèvres.

ERREUR!!!

Son goût est sûr et le citron domine sur tout. L’ananas se fait trop discret et n’est présent qu’en finale. On note aussi des pointes de pomme verte très acidulée.

J’ai été incapable de la finir, elle a fini dans l’évier. Quelle déception! Je m’attendais à plus de sucre ou au moins, moins d’acidité. C’est de loin la pire bière de la Brasserie Saint-Bock que j’ai eu la « chance » de goûter.

Peut-être qu’en modifiant la recette pour en créer une Goose, on aurait un résultat plus intéressant.

La Bièrothéorie avec Marie

IBU: L’IBU (ou International Bitterness Unit) est utilisée par les brasseurs pour mesurer l’amertume de leur bière. Cette mesure est généralement déterminée théoriquement par l’agent d’amertume contenu dans le houblon (une part par million d’isohumulone). Rappelez-vous une seule chose: Plus l’indice IBU est élevé, plus elle sera amère.

Pour les gens qui n’aiment pas la bière, la question de l’amertume revient souvent; c’est souvent la cause de ce dégoût alimentaire. Donc, logiquement, si quelqu’un vous dit qu’il n’aime pas la bière, ne lui suggérez pas d’emblée une IPA, très fortement houblonnée! Allez-y plutôt avec une bière caramélisée comme une scotch ale ou un porter ou encore une NEIPA comme la Milkshake NEIPA de Le BockAle dont je vous ai parlé récemment. Elle est moins amère que sa cousine la IPA et surtout fruitée et juteuse à souhait. Les stouts peuvent également être conseillés, malgré leur IBU souvent élevé, puisque les malts qui les composent déterminent beaucoup plus leur saveur fumée ou caramélisée que le houblon.

Bonne dégustation!

FOOD Trip: New Orleans – Jour 4

Alors que j’ouvre les yeux, je réalise qu’il ne reste que deux journées à mon voyage (incluant celle-ci). Je suis un peu amer mais aussi heureux parce que je commence à avoir le mal du pays et mon amoureuse me manque.

Les jours 1, 2 et 3 ont été fantastiques jusqu’à maintenant si ce n’est que la chaleur accablante rend les déplacements difficiles.

Après une bonne tisane faite à la maison, on se prépare et on décolle pour une autre journée de découvertes!

Ce matin on déjeune dans notre quartier, Bywater! On se dirige à quelques minutes seulement de l’endroit où nous habitons vers un bâtiment qui se démarque des autres dans le voisinage. On se dirige chez Elizabeth’s Restaurant!

20180911_084819.jpg

Sur la photo: Situé sur Gallier Street, Elizabeth’s se démarque dans son environnement!

Avec un bon café en main, je consulte le menu mais décide finalement d’opter pour un des spéciaux du jour: Crabcakes and Grits mais je me gâte et commande aussi une assiette de Praline Bacon.

20180911_091737.jpg

Sur la photo: Praline Bacon … Si on était dimanche, j’irais me confesser!

Le Praline Bacon c’est du bacon fumé, enrobé de sucre de canne, de cassonade et de noix de pacane hachées finement. En gros manger ça c’est pêché!

20180911_091731.jpg

Sur la photo: Crabcakes and Grits

Je vois depuis plusieurs années des émissions (plus spécifiquement Diners, Drive-Ins and Dives que j’écoute religieusement) présenter des plats accompagnés de grits alors je devais y goûter mais qu’est-ce que c’est me direz-vous?

Du grits c’est en fait de la semoule de maïs cuite dans un fond de poulet avec du beurre, de la crème, du sel et du poivre. Il se fait pas plus simple et c’est très nourrissant! Mais assez parlé du grits et passons à la véritable star de ce déjeuner de champion … La chair de crabe!

En fait je reçois des œufs bénédictines mais au lieu de servir les œufs pochés sur des muffins anglais, on me les sert sur des pâtés de crabes (oui oui! Comme dans Bob l’Éponge!). Avec la sauce hollandaise et avec le grits, c’est un repas nourrissant à souhait et très satisfaisant! Avec les jours précédents, j’ai appris qu’on sait quand on part mais jamais quand on va finir par manger alors je suis très heureux de ce repas.

Après déjeuner, on planifie un peu notre journée et on prend la route direction Audubon Aquarium!

On a bien envie aussi d’aller voir un film sur écran géant sur l’impact de la disparition des marais au sud de la Louisiane et l’impact sur Katrina, l’ouragan qui a frappé New Orleans en 2005 mais tout d’abord l’aquarium … qui est ouvert heureusement!

20180911_121340.jpg

Sur la photo: Deux raies qui se promènent tranquillement dans un des bassins.

La visite est plutôt intéressante et peut ressembler un peu à l’Aquarium de Québec. Toutefois, il est aussi possible de visiter une énorme volière extérieure et de voir quelques oiseaux de proies libres à l’intérieur. Si vous avez du temps et que vous êtes à Big Easy, je vous recommande cette visite.

On regarde l’heure et il est bientôt l’heure de la représentation sur Katrina. On se dépêche à sortir et la température semble vouloir se gâter mais c’est pas trop grave puisque l’on retourne à l’intérieur. On s’installe dans la salle de cinéma et on regarde le film d’une durée de 40 minutes.

Malheureusement, le film n’est pas à la hauteur de ce qu’on pourrait s’attendre d’un film présenté sur écran géant (style IMAX) mais on y apprend quand même beaucoup sur le phénomène de l’érosion des marécages et leur importance dans la protection de Nola contre les tempêtes tropicales.

On y apprend aussi que malheureusement, Katrina à emportée avec elle plus de 1800 personnes et a causée plus de 125 milliards de dollars en dommages devenant ainsi la tempête la plus coûteuse de l’histoire des États-Unis. L’eau qui a envahie plus de 80% de la ville a stagnée sur place plusieurs semaines et a rendue difficile l’évacuation des citoyens qui ont été pris par la tempête.

Mais les gens de New Orleans sont fiers et depuis, ils se sont relevés et ont remis la ville sur pieds. Quand on pense à ce que les habitants et la ville ont dû endurer, ça rend la ville encore plus magnifique …

Bref! Le film ne vaut pas le coup d’un point de vue visuel mais on y apprend une tonne d’informations intéressantes sur Katrina. À vous de voir si ça vous intéresse ou non.

En sortant du cinéma, il pleut à verse. Mais dans le très beaucoup. À ce moment là, nous savons que Gordon se dirige vers la côte Est des États-Unis ce qui me rend un peu inconfortable. Le Mississippi se trouve droit devant nous et pourtant il pleut tellement qu’on arrive pas à le voir.

On se dépêche à courir vers le tramway et on se dirige vers un restaurant qui nous a été proposé par une vendeuse dans un magasin … Dat Dog.

Note

N’hésitez surtout pas à questionner les locaux sur leurs endroits préférés ou à demander des suggestions. À New Orleans les gens sont tellement fiers de leur ville qu’ils n’hésiteront pas à vous en parler en long et en large! Dat Dog m’a été référé alors que je magasinais un bijou pour mon amoureuse par une vendeuse beaucoup trop enthousiaste mais tellement sympathique!

Situé à l’autre bout de la ville sur Magazine Street, Dat Dog est un restaurant où sert principalement … Des hot dogs mais attention! Pas des petits hot dogs ordinaire avec des saucisses Hygrade là! Nenon! Des hot dogs avec des saucisses faites sur place de même que pour la plupart des condiments!

Sur la photo: 1. Miam! 2. Mmmm! 3. Damn! 4. Encore!

Nous avons choisis de goûter (de gauche à droite et de haut en bas):

The Son of a Saint Dog: Saucisse d’alligator, oignons grillés, tomates, jalapenos, moutarde créole, sauce BBQ et bacon.

Fiesta Suprema: Saucisse de bœuf, crème sûre et Pico de Gallo.

Crawfish Etouffee Dog: Saucisse d’écrevisse, « Étouffee » d’écrevisse, crème sûre, oignons, tomates et moutarde créole.

Creole Dream: Saucisse Vaucresson épicée, sauce andouille, tomates et moutarde créole.

Note

Sur recommandation de notre amie vendeuse, Haleigh Sue, nous avons aussi commandé le menu secret … Il s’agit d’un hot dog qui ne figure pas sur le menu mais qui peut être demandé au serveur. Si je vous disais ce que c’est ce ne serait plus un menu secret mais si vous allez un jour chez Dat Dog n’hésitez surtout pas à le commander! Il est tout simplement délicieux!

L’estomac plein de hot dogs et de bière, nous avons ensuite repris le tramway pour aller visiter un « levee » histoire de voir ce que c’est et avons visité le parc adjacent au Audubon Zoo pour aller voir de nos propres yeux le « Tree of Life ». Un arbre gigantesque de plus de 300 ans qui fait la fierté des gens de New Orleans. Cet arbre est tellement populaire qu’il figure même sur Google Map … Allez voir!

W1siZiIsInVwbG9hZHMvcGxhY2VfaW1hZ2VzL2U3ZTQ5Zjg4MzE2MzdjMzdkZV9JTUdfMTU3My5KUEciXSxbInAiLCJ0aHVtYiIsIngzOTA-Il0sWyJwIiwiY29udmVydCIsIi1xdWFsaXR5IDgxIC1hdXRvLW9yaWVudCJdXQ.jpeg

Source: www.atlasobscura.com

Nous sommes ensuite revenus à la maison où nous avons pris un dernier verre avant de dormir … Demain, dernière journée de mon voyage à New Orleans. J’ai l’impression de n’avoir qu’égratignée la surface de ce que cette ville avait à m’offrir au niveau gastronomique. Un autre voyage dans le futur? Qui sait?

Destination FOOD

Elizabeth’s Restaurant (Site Web)
601, Gallier Street
New Orleans, LA 70117
(504) 944-9272

Dat Dog (Site Web)
3336, Magazine Street
New Orleans, LA 70115
(504) 324-2226

FOOD Trip: New Orleans – Jour 1

New Orleans en Louisiane. Une des meilleurs destinations bouffe en Amérique. Les gens ici ne mangent pas pour vivre, ils vivent pour manger … et boire! En tant que touriste, il est parfaitement acceptable d’accoster n’importe qui dans la rue pour lui demander des recommandations et personne ne vous donnera les mêmes et la raison est très simple!

Celle que l’on surnomme aussi N’awlins, Nola ou Big Easy compte plus de 1500 restaurants (français, cajun, créole, italien, vietnamien, japonais, méditerranéen, mexicain et américain … pour en nommer que quelques-uns!).

Les menus débordent de choix variés tels que des fruits de mers, steak, gumbo, po’boy, hamburger, pizza, pâtes … Du choix pour tous les appétits, petits ou grands.

Je vous invite donc, à passer à table avec moi dans cet article où je met en vedette ce que Big Easy offre en matière de bouffe.

Note

Plusieurs d’entre vous se sont inquiétés de ma santé à voir toute la bouffe que je vous partageais mais je tiens à préciser que tous les plats ont été partagés en trois avec mes partenaires de voyage, Yannick et Sophie de Yaos.Life … De cette façon, on pouvait goûter à un tas de choses sans trop se soucier des portions et à prix raisonnables!

Aussi nous avons marchés en moyenne 12 kilomètres par jour sous le soleil de New Orleans (40 degrés avec l’Humidex en moyenne). Disons que ça constituait un entraînement quotidien …

Jour 1

Avant d’arriver à notre destionation, nous avons fait une escale à l’aéroport de Charlotte en Caroline du Nord, où nous avons déjeunés à la Tequileria, un restaurant mexicain. Les déjeuners étaient terminés à l’heure où nous sommes arrivés alors quoi de mieux qu’une guacamole et une bonne bière!

Avocats, tomates, oignons rouges, coriandre, fromage et le tout accompagné de tortillas maisons. Ça commence bien le voyage ça!

20180917_104305.jpg

Sur la photo: Un déjeuner de gars en vacance … #bam

Les tourtereaux qui m’accompagnaient, Yannick et Sophie de Yaos.Life (via Facebook), ont mangés une assiette de nachos (que l’on peut voir brièvement dans le coin supérieur gauche de la photo également). Bon go! On reprend l’avion pour New Orleans!

12h15 – Arrivée à New Orleans

Disons que notre arrivée n’a pas été de tout repos. Premièrement, je vous recommande fortement d’utiliser l’application Uber ou Lyft. Un Uber de l’aéroport à l’endroit où nous habitions coûtait 33.00$ alors que le taxi nous a coûté 15.00$/personne (donc 45.00$). Une économie considérable!

Le AirBnB que l’on a loué était situé dans le quartier Bywater à environ 30 minutes de marche du Vieux Carrés … Notre première destination. Après quelques problèmes sur place avant de partir on prend enfin la route pour aller découvrir ce dont on entend parler le plus quand on parle de New Orleans: Le Vieux Carré.

Après avoir déambulés un moment dans le Vieux Carré, notre choix s’est arrêté sur un petit établissement de Frenchmen Street: Marigny Brasserie.

Un petit établissement bien tenu, avec un personnel sympathique et serviable et de la bonne bouffe de qualité. Nous sommes arrivés juste au moment où il commençait à pleuvoir et l’endroit était le moins bondé de tous les restaurants que nous avions croisés.

Un band jazz s’installait alors que nous commandions un gumbo, un macaroni au fromage et un po’boy aux crevettes.

Le macaroni se passe d’explication mais celui-ci était tout simplement délicieux! La béchamel aux fromages était goûteuse et le restaurant utilise les cavapattis comme pâtes dans ses mac’n cheese.

20180908_161252.jpg

Sur la photo: Le Mac’N Cheese du Marigny Brasserie sur Frenchmen Street

Je n’ai malheureusement pas de photos du gumbo mais si vous allez en Louisiane, vous devez y goûter car il fait partie de la culture là bas! Il s’agit d’un ragoût composé de viandes (comme par exemple de la saucisse forte et/ou des crevettes) une épaisse sauce relevée et de légumes (comme le céleri, le poivron, l’oignon et l’okra) servi sur du riz. Je vous le dit, vous devez y goûter! C’est réconfortant, juste assez relevé et délicieux.

Pour ma part, j’ai opté pour un po’boy aux crevettes.

20180908_161234.jpg

Sur la photo: Po’boy aux Crevettes

Le po’boy c’est un sandwich long, sur un pain craquant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur. Il en existe de multiples variantes mais celui que j’ai mangé était badigeonné de mayonnaise épicée, de laitue, tomates et de crevettes panées. Ce sandwich aussi fait partie des classiques de New Orleans. Vous ne pouvez pas quitter sans en avoir au moins goûté un!

On a terminés la soirée sur Bourbon Street … Une succession de bars et d’amuseurs publics. De la musique forte et entraînante, des cocktails puissants et enivrants. C’est la place pour faire la fête! Et même si le Mardi Gras est passé (en avril), tout le monde porte des colliers de perles … L’endroit idéal si vous cherchez à faire le party … Nous on en a eu assez d’une soirée … À moins que … Vous saurez demain!

Destination FOOD

Marigny Brasserie (Site web)
640 Frenchmen Street
New Orleans LA 70116
Téléphone: (504) 945-4472