Du caractère qui réchauffe le coeur

Je relisais l’autre matin le texte d’introduction que Patrick a écrit lorsque je suis devenue une collaboratrice FOOD la Bouffe. Il disait: « Vous pourrez venir prendre une bière avec Marie-Lou. »

Ben faites donc ça! Donnez-moi votre feedback, vos impressions sur les bières que je vous propose dans la section commentaires ci-dessous.

J’ai pour vous cette fois des suggestions de bières rassembleuses pour tous ceux qui aiment les bières très savoureuses avec des effluves de café, de chocolat, de caramel, de vanille et de fumée. Cheers!

Carrick – Scotch Ale
Brasserie Le Naufrageur (Carleton-sur-Mer, Qc)
9,25% alc./vol. – bouteille de verre ambré – 500 ml
IBU 28

dav

Regardez-moi cette belle mousse, et cette belle robe, d’un noir intense, opaque. Son étiquette appelle au mystère et à l’aventure. Vous ne serez pas déçus! Sa mousse est crémeuse et sucrée.

Au nez, on sent le café, la crème brûlée, le caramel et la fumée.

Le malt fumé qui la compose est bien présent en bouche et très loin d’être désagréable. On la sent épaisse, soyeuse et surtout, pleine de saveurs! Le caramel rappelle celui de la croûte de la crème brûlée.

À déguster au bord d’un feu entre amis.

Malédiction (Milk Stout) (contient du lactose)
Le Saint-Bock
5% alc./vol. – bouteille de verre ambré – 500 ml

cof

Trop facile à boire! Bon stout presque noir.

Ce milk stout au cacao et à la vanille a de quoi surprendre. Il rappelle d’emblée les bonbons au caramel au café au cœur fourré au chocolat. J’ai l’impression de boire mon dessert!

Sa mousse, dense au début puis furtive est veloutée en bouche.

On la déguste avec ou sans guimauves.

Abel Turcault (Scotch Ale forte)
Microbrasserie de l’Île d’Orléans
8% alc./vol. – bouteille de verre ambré – 500 ml

dav

C’est un collègue à moi qui m’avait parlé de cette bière, qui porte le nom de son ancêtre.

Un peu d’histoire: Abel Turcault, était un fermier et un meunier établi sur l’Île d’Orléans en 1668! On lui avait octroyé une terre et lui avait donné le rare et prestigieux titre de maître farinier. Et pour cause, c’était le seul meunier de la place (pour le propriétaire de l’île) et le pain occupait alors une place très importante dans l’alimentation!

Bière brune caramélisée inspirée par les brassins écossais, sa couleur est aussi ambrée et opaque que la bouteille.

Son goût est fort en alcool et mériterait un temps de pause pour s’assouplir un peu. Elle a un potentiel de garde dont la durée m’est inconnue mais j’aimerais attendre 1 an ou 2 avant de la déguster la prochaine fois.

Réincarnation (Berliner Weisse)
Saint-Bock
4% alc./vol. – bouteille de verre ambré – 500 ml
Bière légère

dav

La bouteille indique Ananas et citron. J’étais très curieuse.

Au nez, c’est la prédominance de l’ananas mûr qui rafle toute l’attention. On a envie tout de suite d’y plonger les lèvres.

ERREUR!!!

Son goût est sûr et le citron domine sur tout. L’ananas se fait trop discret et n’est présent qu’en finale. On note aussi des pointes de pomme verte très acidulée.

J’ai été incapable de la finir, elle a fini dans l’évier. Quelle déception! Je m’attendais à plus de sucre ou au moins, moins d’acidité. C’est de loin la pire bière de la Brasserie Saint-Bock que j’ai eu la « chance » de goûter.

Peut-être qu’en modifiant la recette pour en créer une Goose, on aurait un résultat plus intéressant.

La Bièrothéorie avec Marie

IBU: L’IBU (ou International Bitterness Unit) est utilisée par les brasseurs pour mesurer l’amertume de leur bière. Cette mesure est généralement déterminée théoriquement par l’agent d’amertume contenu dans le houblon (une part par million d’isohumulone). Rappelez-vous une seule chose: Plus l’indice IBU est élevé, plus elle sera amère.

Pour les gens qui n’aiment pas la bière, la question de l’amertume revient souvent; c’est souvent la cause de ce dégoût alimentaire. Donc, logiquement, si quelqu’un vous dit qu’il n’aime pas la bière, ne lui suggérez pas d’emblée une IPA, très fortement houblonnée! Allez-y plutôt avec une bière caramélisée comme une scotch ale ou un porter ou encore une NEIPA comme la Milkshake NEIPA de Le BockAle dont je vous ai parlé récemment. Elle est moins amère que sa cousine la IPA et surtout fruitée et juteuse à souhait. Les stouts peuvent également être conseillés, malgré leur IBU souvent élevé, puisque les malts qui les composent déterminent beaucoup plus leur saveur fumée ou caramélisée que le houblon.

Bonne dégustation!

FOOD Trip: New Orleans – Jour 3

Après un pré-déjeuner à la pizza froide, on prend la route. Sortir de la maison est un calvaire à chaque matin! On passe d’un confortable 20 degrés à l’air climatisé à un 40 degrés d’un coup. Si on ajoute à ça l’humidité qui bat des records, ça rend la sortie dehors incroyablement dure …

On arrête sur notre chemin au Mardi Gras Zone. Une épicerie tout près de la maison où on fait des provisions pour la journée. Je me prend une barre protéinée ainsi qu’un thé glacé à la mode hawaïenne: Shaka, Hawaiian Mamaki Tea! Son goût de menthe subtile et d’ananas est très rafraîchissant.

Aujourd’hui on a prit la décision de faire des activités plus relaxantes alors direction l’aquarium mais tout d’abord, le déjeuner! On arrête chez Flora Gallery & Coffee Shop. Déjeuner sans grands intérêts … J’ai choisi un burrito déjeuner mais les saveurs sont fades et j’aurais eu plus de satisfaction avec un wrap matin du travailleur chez Tim.

Un peu déçu, moi, Yannick et Sophie, on reprend la route … pour aller prendre le tramway. Se promener en tramway ça a quelque chose de romantique et divertissant. JE vous suggère fortement de l’essayer.

20180910_113216.jpg

Sur la photo: Un des tramway qui parcourent New Orleans.

11h25

On arrive enfin au Audubon Aquarium qui est … fermé les lundis … Je commence à trouver que notre journée se gâte là!

Note

À New Orleans, n’hésitez surtout pas à utiliser le transport en commun! Pour la modique somme de 3.00$, vous pouvez obtenir une passe journalière qui est valide pendant 24 heures et qui vous permet de prendre autant le tramway que l’autobus et ce, sur l’ensemble du réseau de la RTA! En plus, même dépassé ce délai, vous pouvez tenter votre chance avec votre passe. On a réussi à entrer dans le tramway alors que le conducteur voulait débarquer pour aiguiller les rails.

On décide de se promener en tramway jusqu’au cimetière de Metairie. Oui j’ai un côté un peu lugubre j’en conviens mais si vous aviez vu le cimetière!

20180910_130213.jpg

Sur la photo: Non elle n’a pas été retouchée! Il va pleuvoir et pas mal à part ça!

Le cimetière en entier est composé de sépultures surélevées ou de cryptes et la raison est simple: New Orleans a été inondée à de multiples reprises au cours de ses 300 ans d’histoire et cette configuration permet de préserver les corps et les sépultures intactes en cas d’inondations.

Ça fait à peine 30 minutes qu’on est là que le ciel nous menace de nous tomber sur la tête. Faut trouver un plan. Et si on allait en ville acheter ce qui faut pour se faire notre propre muffuletta?

15h40

On reprend donc le tramway et on revient dans le Vieux Carré, marcher à la pluie, où on passe devant le Café du Monde. (Bon là je dois vous expliquer quelque chose. Si un jour vous allez à New Orleans et que vous n’allez pas au Café du Monde, je vais vous juger sévèrement.)

Ce café qui a été ouvert en 1862 juste à côté du French Market est reconnu pour son café au lait mélangé à de la chicorée et … mon doux, mon cœur palpite juste de l’écrire … et ses beignets. De petits carrés de pâtisserie frits et littéralement ensevelis sous une montage de sucre à glacer.

20180910_141508.jpg

Sur la photo: Cafés au lait, jus d’oranges frais et des beignets!

Ces beignets sont légers, moelleux, chauds et servis par une équipe portant des uniformes d’époque. Du sucre à glacer … il y en avait partout. Même en sortant, on pouvait voir sur le trottoir des traces de sucre. Impossible de ne pas avoir l’air d’un utilisateur de cocaïne quand on mange ces beignets là! La face pleine et les doigts blanchis … Écoutez Yannick en avait même plein sur son cellulaire mais ces trois petits carrés de bonheurs VALENT le détour!

Les pupilles dilatés et à la limite du coma diabétique, on se dirige vers Central Grocery pour acheter les ingrédients pour faire notre sandwich à la maison et relaxer un brin. Cette épicerie se vante d’être la maison du muffuletta original à New Orleans. On va bien pouvoir y acheter tout ce qui faut!

Mais bien que le Central Grocery vendent tout ce qui faut pour faire une muffuletta, ils tenteront par tous les moyens de vous en vendre une, toute faite, pour une 20aine de dollars. Après environ une quinzaine de minutes de négociations qui menaient nul part, on s’est contentés d’acheter une salade d’olive et nous sommes allés dans une épicerie non loin de là pour acheter ce qui nous manquait et en bonus, un pain tressé au sésame énorme!

17h50

De retour à la maison, on se fait un bon Bloody Mary et on entame la préparation de notre sandwich géant! Pour un peu plus de 25.00$ nous avons été en mesure de créer l’équivalent de 2 muffulettas complète qui nous auraient coûtées facilement 40.00$ en magasin ..

20180910_184730.jpg

Sur la photo: Divine sandwich entrain de se faire massacrer par nous, voyageurs affamés!

Ce repas était tout simplement délicieux! Ce qui me ramène à la base de mon blog: On a beau aimer manger au restaurant, c’est toujours à la maison qu’on mange le mieux. Faut seulement prendre le temps de mettre la main à la pâte un peu!

20180910_183906.jpg

Sur la photo: Avouez que vous avez faim là! Je vous sors la recette très bientôt!

L’estomac bien rempli, on monte au deuxième pour rapprocher les lits qui s’y trouvent et on jase une bonne partie de la soirée avant de se coucher.

Demain réussirons-nous enfin à visiter l’aquarium? Est-ce que le propriétaire du Central Grocery va se mordre les doigts de ne pas nous avoir vendu les ingrédients? Est-ce qu’on va encore tomber sous les charmes d’un cocktail en apparence innocent?

Rendez-vous demain même FOOD-Heure, même FOOD-Chaîne pour le jour 4 de nos aventures gastronomiques à New Orleans!

Destination FOOD

Café du Monde (Site Web)
800, Decatur Street
New Orleans, LA 70116
(504) 587- 0833

Pain aux Dattes et aux Bananes

On est dimanche soir, je suis entrain de chercher quelque chose de sucré à me mettre sous la dent. Je parcours les Internets à la recherche de l’image qui va me faire saliver quand je tombe sur une publication de Pratico Pratiques qui donne une recette de pain aux dattes et aux bananes. J’ai des bananes trop mûres dans le congélateur et un gros sac de dattes.

Lire plus

Le Tassé – Café de Quartier

Grâce à vos recommandations, je commence ma tournée des restos de Sherbrooke dans l’Est. Je me suis pointé pour vous au café Le Tassé pour y goûter la cuisine et déguster un bon café.

En ouvrant la porte de l’abri installé pour l’hiver, je suis immédiatement submergé par l’odeur réconfortante du café. Je remplis mes poumons de cette odeur si agréable et j’entre. Lire plus