Mayonnaise de Course (10 secondes)

Je publiais, il y a un an de ça environ, une recette infaillible de mayonnaise que vous pouvez faire en 10 secondes (no sh*t!) … Depuis je l’ai revisitée et simplifiée pour vous et je vous la republie aujourd’hui.

Je ne vous parle pas de Miracle Whip là … Nenon! Je vous parle d’une vraie mayonnaise comme la Hellman’s. Quand vous y aurez goûtée, vous ne retournerez plus à votre ancienne mayonnaise. Puis après tout. Pourquoi payer pour quelque chose que vous pouvez faire vous même pour la fraction du prix!

Étape 1: Oubliez tout ce que vous savez au sujet de ce que vous montre la cuisine classique au sujet de la mayonnaise. Laissez tomber l’émulsion en incorporant lentement l’huile tout en battant votre mayonnaise … Come on! On est en 2019 pas le temps de niaiser!

Attention à ne pas battre des paupières parce que vous pourriez manquer une étape!

20190115_083658.jpg

Quelques ingrédients tout simples pour une mayonnaise délicieuse!

Mayonnaise de Course (10 secondes)

Donne environ 1 1/2 tasse de mayonnaise.

Ingrédients:

  • 1 Tasse d’huile au choix (Voir Note)
  • Le jus d’un demi citron
  • 1 Cuillère à thé de moutarde de Dijon
  • 1 Cuillère à Soupe de vinaigre
  • 1 Oeuf
  • Sel et poivre au goût (voir Note)

Note:

J’ai essayé l’huile d’olive mais le goût était trop prononcé pour moi alors je me suis rabattu sur l’huile de canola et le goût était juste parfait.

J’ai, pour ma part, substitué le poivre pour du poivre au citron. J’aime les agrumes mais ça vous le saviez déjà …

Préparation:

Attention c’est ici que ça se corse … Prenez une grande respiration et ne battez pas des paupières.

Mettre tous les ingrédients dans un bol creux.

Battre au pied mélangeur ou au mélangeur pendant 10 secondes.

20190115_083829.jpg

10 secondes pour une mayonnaise … c’est tout ce que ça prendra!

Quoi? C’est tout … Vous vous attendiez à plus?

Vous pouvez mettre votre mayonnaise dans un pot hermétique et celle-ci se gardera environ 1 semaine au réfrigérateur.

Dans un article à venir, je vous expliquerai plusieurs façons de « pimper » votre mayonnaise de course mais d’ici là, vous pouvez tout simplement ajouter une cuillère à thé (ou plus à votre goût) de votre mélange d’épices favori comme ceux que je vous ai présentés dans mon article intitulé Épices: Top 7 des Mélanges à Faire Soi-Même.

Hier, je l’ai utilisée pour faire une salade de poulet en ajoutant seulement un peu de sel de céleri … Super!

Jalapenos Marinés

Depuis quelques semaines, je fais des tests à la maison (plus de détails bientôt). Par conséquent, je me retrouve avec une quantité phénoménale de jalapeños* en trop.

Quoi faire avec tout ces piments en extra pour ne pas les perdre? On les mets en pot et on y ajoute une marinade! En voici une toute simple que vous pourrez facilement refaire à la maison. Vous pouvez y mariner tous les piments que vous avez. Vous pouvez même y mariner vos poivrons si vous le souhaitez … dans des pots séparés bien entendu!

Ces piments marinés seront excellents dans un hot dog, un hamburger ou en accompagnement avec une pièce de viande de votre choix!

Et n’oubliez pas! Portez TOUJOURS des gants lorsque vous travaillez avec des piments forts (même pour les plus faibles comme les jalapeños). La capsaïcine (l’huile qui pique dans votre bouche quand vous les mangez) restera sur vos doigts plusieurs jours sinon et ce, même après avoir lavés vos mains et vous risquez d’accidentellement vous en mettre dans un œil en grattant celui-ci ou d’autres endroits sensibles … et ça, vous ne voulez pas ça! Si vous n’avez pas de gants à la maison, utilisez des gants à vaisselle ou aller vous en chercher une paire au magasin à 1.00$.

20181024_094338-1.jpg

Portez toujours des gants quand vous travaillez avec des piments forts!
*LE SAVIEZ VOUS: Jalapeños se prononce Halapénios et on prononce a terminaison S.

Jalapeños Marinés

Cette recette produit un pot de piment mariné. Vous pouvez doubler, tripler ou plus encore pour produire plus de pots.

Ingrédients:

  • 6 Jalapeños tranchés finement (voir Note)
  • 1/2 Tasse de vinaigre de cidre de pomme
  • 1/2 Tasse d’eau
  • 2 Cuillère à table de sucre de canne
  • 1 Cuillère à thé de sel casher

Préparation:

Déposer dans un pot les piments tranchés.

20181024_094625-1.jpg

Moi je garde graines et placenta mais vous voudrez peut-être les enlever pour moins de piquant.

 

Dans un chaudron, amener à ébullition le vinaigre, l’eau le sucre et le sel. Retirer du feu dès les premiers bouillons. Verser sur les piments et fermer le pot. Laisser refroidir sur le comptoir environ 1 heure et ensuite placer au frigo et laisser vieillir une bonne semaine avant de consommer.

20181024_094408-1.jpg

On retire du feu aux premiers bouillons. Genre là là!

Note:

Si vous ne tolérez pas bien le goût piquant des jalepeños, vous pouvez retirer les graines et/ou la partie blanche du centre du piment (appelée placenta), cette dernière qui contient la plus grande concentration de capsaïcine (pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez aller lire sur mon article intitulé « Quand ça brûle dans la gueule! »).

Optionnellement, vous pouvez aussi choisir de mariner des poivrons. Vous n’aurez pas de « kick » piquant et ça va vous faire un excellent condiment à ajouter à votre prochain hamburger. Dans le cas des poivrons, je les couperais en lanières.

Et vous? Vous metteriez ces piments marinés sur quoi?

Les Produits MarsHell

Cet été, je vous ai présenté la version québécoise du Tabasco (Les Sauces DAMN!), des sauces fortes (Le Domaine Britannia Mills) et des sauces BBQ à base de sirop d’érable (Les Sauces BBQ « St-Zacharie »). Ben beau tout ça mais quand vient le temps des condiments … on fait quoi?

Les Produits MarsHell à pensé à tout et son propriétaire, Marcel Paré (vous voyez le jeu de mot?) a été assez aimable pour me faire parvenir ses produits pour que je puisse les tester et vous les présenter! La compagnie produit des relish et des chutney (ketchup) fait, notamment, à partir de piments forts que M. Paré cultive lui-même!

La compagnie existe officiellement depuis cette année seulement mais le développement a commencé en 2015 alors que M. Paré avait fait un trop grand potager (Bon … on dirait un conte pour enfant …). Quand il eût récolté ses concombres, il se rendit bien compte qu’il en avait beaucoup trop et chercha vite une solution pour ne pas faire de gaspillage. De là vint l’idée de faire une relish.

Dans les mêmes temps, il avait aidé David Croteau du Domaine Britannia Mills à équeuter des piments et avait rapporté à la maison certains spécimens dignes de mention (DC Moruglah et Carolina Reaper pour les connaisseurs) et décida, instinctivement, de passer le tout dans sa relish. Il la fît goûter et la réponse des gens était unanime: Excellent produit!

Depuis, Marcel Paré perfectionne son produit et a ajouté à sa gamme de produit un chutney (ou ketchup aux fruits comme disaient nos parents!) et …

SCOOP!

Les Produits MarsHell présenteront bientôt (sûrement à l’automne si tout va bien) une moutarde forte à base de piments forts! Trop hâte!

Les Produits

Commençons d’abord par les chutneys:

Les Chutneys.jpg

Hellchup Doux: Quand j’ai goûté au Hellchup doux, j’ai presque fait un voyage dans le temps! Je me suis revu au bout de la table de la cuisine, chez ma mère, à regarder celle-ci faire son ketchup au fruit pendant que je jouait aux Transformers. D’ailleurs, M. Paré m’a confirmé que la recette originale provient des livres de recettes de son arrière-grand-mère.

Avec de la tourtière, du porc, du poulet … Heck … avec n’importe quoi! Juste assez relevé, sucré et contenant de gros morceaux de légumes, c’est bon sans bon sens!

Hellchup Moyen: Attention! Il existe un monde entre la version douce et la version moyenne du Hellchup. Même voyage dans le temps mais un retour à la réalité assez rapide quand le feu pogne dans votre bouche! Ben non! Pas si pire que ça mais quand même très relevé. Mr. Paré m’a avoué que la version moyenne contient du superpiment. Ça explique bien des choses!

Et ensuite viennent les relishs:

Les Relishs.jpg

OriginHell: Cette version de la relish est la version originale créée en 2015 plus quelques modifications (notamment au niveau de la sorte de piments employés). Seul, très relevé mais faut pas se laisser berner. Dans un bon hamburger avec de la laitue, des tomates, du fromage et du bacon, le côté épicé de cette relish est juste parfait! Sinon, un parfait équilibre des saveurs sucrées et acides. Du sacré bon travail!

La 95: Je me demandais d’où provenait le nom de cette relish. Tout simplement du fait qu’elle est composée à 95% de piments jalapeno cultivé au Québec (dans la mesure du possible bien entendu!). Malgré ce pourcentage qui pourrait effrayer certaines personnes, laissez-moi vous rassurer: La 95 a beau être relevée, elle reste accessible à tous!

ScHOTch: Bien qu’elle soit très relevée, la ScHOTch est sucrée ce qui lui donne un côté plus tolérable pour les bouches plus sensibles aux piments forts. Son goût n’est pas sans rappeler les chutneys mais version relish … ce qui est juste parfait!

r’Hellish: Comment qualifier la r’Hellish … sinon d’infernale! C’est du feu dans la gueule instantané. Pour les ChiliHeads avertis seulement!

Tous les produits nommés plus hauts seraient excellents avec des viandes, des poissons, des sautés ou même sur des bouchées (je vois biscotte de grains concassés, fromage à la crème, saumon fumé et ScHOTch ou r’Hellish par exemple!).

Tous les produits sont disponibles via le site web de MarsHell (lien ci-dessous).

Lien Connexe:

Les Produits MarsHell (Facebook) (Site web)