FOOD Trip: New Orleans – Jour 5

J’ouvre les yeux … Je suis déjà mitigé.

J’ai le mal du pays. Grave. J’ai hâte de revoir mon amoureuse. Pourtant j’aimerais rester à New Orleans. J’ai l’impression de n’avoir effleurée que la surface de la culture gastronomique de cette ville aux 1500+ restaurants.

On prend le temps de se lever, on fait le ménage à la grandeur de la maison et on refait nos sacs. On prend un Uber jusqu’au French Market pour y acheter quelques souvenirs et on fait les boutiques autour. On trouve ce qu’on a besoin pour la maison et on reprend la route. Pour ma part, j’achète déjà des souvenirs depuis le Jour 1 mais aujourd’hui je décide d’apporter des poupées vaudous à ma progéniture en guise de porte-bonheur. Ben oui! Je suis un père comme ça moi … Offrir des poupées vaudous est parfaitement normal chez moi!

Bref … On reprend la route à pied et on se rend dans le French Quarter sur Iberville Street pour manger chez Deanie’s Seafood considéré comme un des meilleurs restaurants de fruits de mer de New Orleans et je ne trouve pas ça prétentieux du tout!

L’endroit est huppé en apparence mais reste tout de même sans prétentions! On y est accueillis avec nos sacs à dos et nos valises sans broncher et on nous amène à une table où on nous sert des verres d’eau et au lieu de la traditionnelle corbeille à pain, une assiette de patates bouillies dans le jus de cuisson des fruits de mer … OH MY GOD!

Ok une patate ça reste une patate mais une patate bouillie dans un fumet de fruits de mer épicé ça a quelque chose de magique! Je dois absolument refaire l’expérience à la maison un de ces jours!

Ensuite, on envisageait de commander des huîtres (pour Sophie qui désirait en manger depuis son arrivée) et un Giant Seafood Platter pour nous trois. Mais puisqu’on ne pouvait pas choisir de faire moitié-moité cuits au four/panés, notre serveuse nous recommande de prendre deux Half Seafood Platter pour à peine un dollar de plus.

On attend à peine 5-10 minutes où on passe en revue notre voyage quand notre serveuse arrive avec nos huîtres …

Bon, la dernière fois que j’ai mangé une huître, j’étais poissonnier dans un marché public et l’expérience m’avait laissée de glace. Mon huître était gluante et très sablonneuse mais ça n’avait rien à voir avec l’huître que j’ai mangé là! Wow! Elle était fraîche, pas gluante du tout et avait du corps! Avec un filet de jus de citron et la petite garniture que l’on nous avait fournie, elle était tout simplement parfaite! Ça y est! Je me suis réconcilié avec les huîtres!

Ensuite arrive notre Giant Seafood Platter composé. Écoutez … Ils auraient du appeler ça Le Festin de Poséidon ou un autre nom épique du genre!

20180912_122306.jpg

Sur la photo: Appelez ça comme vous voulez pour moi c’est Le Festin de Poséidon!

En version panées et cuites au four:

  • Crabe à carapace molle
  • Crevettes
  • Huîtres
  • Barbotte
  • Boulettes d’écrevisses

Le tout servi avec des salades de choux, des sauces et des frites maison. Malheureusement il nous a été impossible de manger des écrevisses fraîches puisque la saison se termine en août mais au moins on a pu goûter la version boulettes et en saucisses (voir Jour 3).

Tout était parfait! Je n’avais encore jamais mangé de crabe à carapace molle et il est possible de le manger entier. Je devais essayer.

La version cuite au four était un peu difficile à avaler. La carapace, même molle rappelait une carapace de crevette et était plutôt dure à mâcher. La version panée et frite par contre se mangeait comme si il n’y avait même pas de carapace. Un délice!

Pour le reste, rien à redire, tout était à point et parfaitement cuit … Je dois vous avouer quelque chose: Pour la première fois depuis notre arrivée, nous n’avons pas tout mangé. Nous étions gavés au point d’exploser mais ça ne nous a pas empêchés de commander le pouding au pain.

20180912_130611.jpg

Sur la photo: Il y a TOUJOURS de la place pour du dessert!

Depuis notre arrivée à New Orleans, tout le monde nous disait d’essayer le pouding au pain et ce, peu importe l’endroit. En bien c’est ici et aujourd’hui que ça se passe!

Yannick avait des appréhensions (traumatismes de jeunesse tsé) mais il a été charmé par le pouding au pain de Nola. Pas imbibé, presque un gâteau et tout simplement délicieux avec ses amandes effilées et sa cannelle. Je dois reproduire ce pouding là.

Respirant de peine et misère, nous avons ensuite repris la route vers l’aéroport où nous avons quittés celle que l’on appelle Nola, N’awlins ou Big Easy la tête et le ventre plein.

Je reviens au Québec inspiré par la cuisine de New Orleans. Au cours des prochaines semaines/mois je vais certainement tenter ma chance et reproduire pour vous certaines des choses que j’y ai goûté pour partager encore un peu de mon voyage avec vous.

Je tiens à remercier mes amis, Yannick et Sophie de Yaos.Life de m’avoir accompagnés là bas et d’avoir partagé ces moments là avec moi … et déjà je commence à planifier mon prochain FOOD Trip.

On en est encore qu’au stade de planification mais ma prochaine destination, en amoureux, pourrait bien celle que l’on appelle La Grosse Pomme, New York!

Si vous voulez relire mes aventures à Big Easy, vous pouvez le faire en ordre ici:

Jour 1, Jour 2, Jour 3, Jour 4

Destination FOOD

Deanie’s Seafood (Site Web)
841, Iberville Street
New Orleans, LA 70112
(504) 581-1316

FOOD Trip: New Orleans – Jour 1

New Orleans en Louisiane. Une des meilleurs destinations bouffe en Amérique. Les gens ici ne mangent pas pour vivre, ils vivent pour manger … et boire! En tant que touriste, il est parfaitement acceptable d’accoster n’importe qui dans la rue pour lui demander des recommandations et personne ne vous donnera les mêmes et la raison est très simple!

Celle que l’on surnomme aussi N’awlins, Nola ou Big Easy compte plus de 1500 restaurants (français, cajun, créole, italien, vietnamien, japonais, méditerranéen, mexicain et américain … pour en nommer que quelques-uns!).

Les menus débordent de choix variés tels que des fruits de mers, steak, gumbo, po’boy, hamburger, pizza, pâtes … Du choix pour tous les appétits, petits ou grands.

Je vous invite donc, à passer à table avec moi dans cet article où je met en vedette ce que Big Easy offre en matière de bouffe.

Note

Plusieurs d’entre vous se sont inquiétés de ma santé à voir toute la bouffe que je vous partageais mais je tiens à préciser que tous les plats ont été partagés en trois avec mes partenaires de voyage, Yannick et Sophie de Yaos.Life … De cette façon, on pouvait goûter à un tas de choses sans trop se soucier des portions et à prix raisonnables!

Aussi nous avons marchés en moyenne 12 kilomètres par jour sous le soleil de New Orleans (40 degrés avec l’Humidex en moyenne). Disons que ça constituait un entraînement quotidien …

Jour 1

Avant d’arriver à notre destionation, nous avons fait une escale à l’aéroport de Charlotte en Caroline du Nord, où nous avons déjeunés à la Tequileria, un restaurant mexicain. Les déjeuners étaient terminés à l’heure où nous sommes arrivés alors quoi de mieux qu’une guacamole et une bonne bière!

Avocats, tomates, oignons rouges, coriandre, fromage et le tout accompagné de tortillas maisons. Ça commence bien le voyage ça!

20180917_104305.jpg

Sur la photo: Un déjeuner de gars en vacance … #bam

Les tourtereaux qui m’accompagnaient, Yannick et Sophie de Yaos.Life (via Facebook), ont mangés une assiette de nachos (que l’on peut voir brièvement dans le coin supérieur gauche de la photo également). Bon go! On reprend l’avion pour New Orleans!

12h15 – Arrivée à New Orleans

Disons que notre arrivée n’a pas été de tout repos. Premièrement, je vous recommande fortement d’utiliser l’application Uber ou Lyft. Un Uber de l’aéroport à l’endroit où nous habitions coûtait 33.00$ alors que le taxi nous a coûté 15.00$/personne (donc 45.00$). Une économie considérable!

Le AirBnB que l’on a loué était situé dans le quartier Bywater à environ 30 minutes de marche du Vieux Carrés … Notre première destination. Après quelques problèmes sur place avant de partir on prend enfin la route pour aller découvrir ce dont on entend parler le plus quand on parle de New Orleans: Le Vieux Carré.

Après avoir déambulés un moment dans le Vieux Carré, notre choix s’est arrêté sur un petit établissement de Frenchmen Street: Marigny Brasserie.

Un petit établissement bien tenu, avec un personnel sympathique et serviable et de la bonne bouffe de qualité. Nous sommes arrivés juste au moment où il commençait à pleuvoir et l’endroit était le moins bondé de tous les restaurants que nous avions croisés.

Un band jazz s’installait alors que nous commandions un gumbo, un macaroni au fromage et un po’boy aux crevettes.

Le macaroni se passe d’explication mais celui-ci était tout simplement délicieux! La béchamel aux fromages était goûteuse et le restaurant utilise les cavapattis comme pâtes dans ses mac’n cheese.

20180908_161252.jpg

Sur la photo: Le Mac’N Cheese du Marigny Brasserie sur Frenchmen Street

Je n’ai malheureusement pas de photos du gumbo mais si vous allez en Louisiane, vous devez y goûter car il fait partie de la culture là bas! Il s’agit d’un ragoût composé de viandes (comme par exemple de la saucisse forte et/ou des crevettes) une épaisse sauce relevée et de légumes (comme le céleri, le poivron, l’oignon et l’okra) servi sur du riz. Je vous le dit, vous devez y goûter! C’est réconfortant, juste assez relevé et délicieux.

Pour ma part, j’ai opté pour un po’boy aux crevettes.

20180908_161234.jpg

Sur la photo: Po’boy aux Crevettes

Le po’boy c’est un sandwich long, sur un pain craquant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur. Il en existe de multiples variantes mais celui que j’ai mangé était badigeonné de mayonnaise épicée, de laitue, tomates et de crevettes panées. Ce sandwich aussi fait partie des classiques de New Orleans. Vous ne pouvez pas quitter sans en avoir au moins goûté un!

On a terminés la soirée sur Bourbon Street … Une succession de bars et d’amuseurs publics. De la musique forte et entraînante, des cocktails puissants et enivrants. C’est la place pour faire la fête! Et même si le Mardi Gras est passé (en avril), tout le monde porte des colliers de perles … L’endroit idéal si vous cherchez à faire le party … Nous on en a eu assez d’une soirée … À moins que … Vous saurez demain!

Destination FOOD

Marigny Brasserie (Site web)
640 Frenchmen Street
New Orleans LA 70116
Téléphone: (504) 945-4472

Salsa de Crevettes et Avocats

Déjà deux jours de canicule. Je ne m’endure plus mais j’ai une date et je veux l’impressionner avec quelque chose de frais, bon dans la gueule et simple.

Après quelques recherches, je lui propose cette recette et on se retrouve a préparer, dans un contexte détendu et coupe de vin blanc à la main, cette salsa qui vous plaira assurément!

Salsa de Crevettes et Avocats

La recette permet d’avoir assez de salsa pour nourrir 4 personnes facilement.

Ingrédients:

  • 1 Lbs. de crevettes de tailles moyennes (31-40 ou 51-60)
  • 1 Cuillère à table d’huile d’olive
  • Sel et Poivre
  • 2 Limes (le jus de)
  • 2 Tomates coupées en dés
  • 1/2 Concombre anglais coupé en dés
  • 1 Avocat coupé en dés
  • 1/4 Tasse d’oignon blanc haché finement
  • 1 Gousse d’ail hachée finement
  • 1 Échalote coupée en tranches minces
  • 1/3 Botte de coriandre hachée finement

Préparation:

Dans un bol, enduire les crevettes avec l’huile, le sel et le poivre. Griller ensuite les crevettes (2 minutes de chaque côté) à feu vif et les retourner dans un nouveau bol. Verser le jus de lime sur les crevettes, mélanger et réserver.

Dans un autre bol, mettre le reste des ingrédients préparés. Ajouter les crevettes coupées en morceaux, bien mélanger et laisser reposer au frigo environ 30 minutes à 1 heure avant de servir.

Pour ma part j’ai choisi de servir avec des « scoops » mais vous pouvez servir avec des tortillas grillées à la poêle, des pitas ou des craquelins multigrains.

20180630_173418.jpg