Top 9: Mes Recettes de 2019

En 2019, FOOD La Bouffe ça a été aussi agréable pour moi qu’un tour de carrousel … en feu … pendant un apocalypse zombie … avec de la musique métal … mais dans le bon sens!

Ça a roulé à 100 milles à l’heure et j’ai eu plusieurs nouveaux abonnés, j’ai été sur deux compétitions de BBQ, autant comme participant que comme juge. J’ai eue la chance d’y rencontrer des personnes tels que Le Cuisinier Rebel, Antoine Sicotte et le co-auteur du livre Le Barbecue Pour Les Nuls: Édition Québec, Stéphane Gadbois.

J’ai aussi eue la chance d’être reçu par Chef Caroline McCaan, dans son domicile, ou elle m’a accordée une entrevue fort intéressante et a acceptée de me signer mon livre de recettes.

J’ai lancée l’idée folle de faire un concours Facebook qui a prit des proportions qui ont dépassés mes attentes! Une heureuse gagnante à remportée pour plus de 1200.00$ de produits gourmands!

Mais mon blog reste, d’abord et avant tout, un endroit qui me permet de te partager des recettes que j’aime et qui sauront faire capoter tes papilles.

Je te partage donc aujourd’hui le Top 9 de mes recettes les plus populaires de l’année. Une tradition que je compte garder pour les années à venir:

10. Beurre de Pommes

Misère! J’en veux là là …

Quand arrive le temps des pommes tardives, c’est le prétexte idéal pour aller au pommes et ramasser ma pomme favorite la Honeycrisp: Acidulée, sucrée, juteuse et croquante! Juste parfaite pour faire une croustade aux pommes OU mon beurre de pommes! Quand tu y auras goûté, tu ne voudras plus jamais t’en passer!

9. Cannolis de Bacon

Cannolis de Bacon. Parfait équilibre en le salé et le sucré!

Lorsque j’ai participé au BBQ du Corsaire comme compétiteur au printemps 2019, j’ai voulu mettre la barre haute, un peu trop haute pour une 1ère participation. Je n’ai pas gagné le prix du meilleur dessert mais nombreux sont les gens qui sont venus m’en parler par la suite! À mon retour à la maison, j’ai peaufiné ma recette et décidé de la partager avec toi!

Un cannoli fait de bacon, farci de fromage mascarpone au sucre d’érable et nappé d’une sauce caramel au whisky au butterscotch. Écoute! Comment résister!

7. Confiture de Bacon

Confiture de bacon servie ici sur une chip de prosciutto.

On a un thème là: Le Bacon.

Comment résister à un titre comme ça? Oignons caramelisé, bacon, café et cassonade constituent les ingrédients principaux. Heck on dirait un brunch du dimanche matin dans un pot!

Servi sur un craquelin sur lequel tu auras, au préalable, déposé un morceau de Caprice des Dieux ou un autre fromage à pâte molle de ton choix (et non par pâte molle je ne parle pas de ton beau-frère!), crois moi que tu vas en revouloir!

6. Salami de Chocolat

Salami de Chocolat. Oui oui c’est en chocolat!

Dans mon Top 9 des recettes de l’année pour une deuxième année consécutive, le Salami de Chocolat de mon mentor Chef Patty Smit qui habite l’Angleterre mais qui est d’origine italienne.

Aussi appelé Salame Al Cioccolato ce dessert simple mais au visuel trompeur ne contient que 4 ingrédients!

Servi avec une crème de mascarpone c’est juste divin!

5. Tartare de la Mer

Tartare de la Mer. Tellement bon!

Écoute si tu veux épater la galerie quand tu reçois ou si tu souhaites faire découvrir le tartare à quelqu’un, celui-ci goûte le ciel!

Homard, crevettes, saumon, fraises, mangue, avocat et balsamique de framboises. Tu me suis? Tsé divin dans gueule!

4. La Tarte Impossible

La Tarte Impossible … Très possible et facile à réaliser!

Je suis surpris que cette recette se soit presque rendue dans le Top 3!

Pas compliqué! Tu sacres tout dans le même bol, tu mélanges, tu transfère dans une assiette à tarte et tu mets au four. À sa sortie, tu auras une croûte, un appareil et une garniture. Capoté hein?

3. « Pepper Steak » à la Mijoteuse (410 Lectures)

« Pepper Steak » à la Mijoteuse. Comfort Food Ultime!

Non mais quoi de plus agréable que de prendre du steak, des piments, des oignons et quelques autres ingrédients, tout pitcher ça dans la mijoteuse et de l’oublier là? Cet hiver, profite s’en pour en faire, tu m’en redonneras des nouvelles!

2. Jaunes d’Oeufs Séchés au Sel (1103 lectures)

Jaunes d’Oeufs Séchés au Sel. Râpe ça partout et découvre une saveur riche!

Deuxième recette la plus populaire sur mon blog cette année! J’avoue que celle là m’a surpris un peu!

Servi sur une salade césar, sur des pâtes à l’huile, pour remplacer le parmesan en garniture … c’est riche, c’est goûteux, c’est salé et c’est vachement bon!

Ou devrais-je plutôt dire, volaillement bon!

1. Légumes Lacto Fermentés (3858 lectures)

Légumes Lacto Fermentés. J’en ai encore de ceux sur la photo et ils sont toujours délicieux!

L’article le plus populaire de mon blog cette année! J’avais dis que je voulais explorer la fermentation mais je pensais pas que les gens aussi en avaient envie. Je suis bien heureux!

Un processus visant à faire fermenter des légumes dans une eau saline de façon à développer de bonnes bactéries qui viendront améliorer ta flore intestinale … C’est beau dit comme ça hein? Presque poétique!

Il s’agit d’une méthode de préservation vieille comme le monde. La méthode que je vous propose est simple et sans failles. Essaie la!

Et toi? As tu un article ou une recette préférée qui ne figure par dans ce Top 9? Dis moi!

J’ai été 30 Jours Keto

ATTENTION: Cet article traite de l’alimentation cétogène. Pour écrire cet article, j’ai dû faire l’expérience moi-même et j’ai noté mes observations au fil des jours. Je n’encourage pas ni ne condamne cette alimentation et j’invite toutes personnes désireuses d’entreprendre une alimentation cétogène à consulter un spécialiste de la santé avant de commencer.

Semaine 0

Ma blonde me parle de l’alimentation cétogène (Keto) depuis un moment et je me suis laissé convaincre de changer mon alimentation pour deux raisons: Premièrement, ça sera beaucoup plus simple de s’alimenter si on fait l’expérience à deux plutôt que d’élaborer 2 menus. Deuxièmement, ça va bien cadrer dans le volet « Aventurier Culinaire » de mon blog!

« Mais c’est quoi ça l’alimentation cétogène (ou Keto)?« 

L’alimentation cétogène ou régime cétogène est une alimentation à très basse teneur en glucides compensée par un renfort en lipides. Les gras ainsi métabolisés créés un état de cétose nutritionnelle.

Utilisée depuis 1921 pour le traitement de l’épilepsie, elle trouve aujourd’hui d’autres applications notamment en tant que traitement dans la lutte contre le cancer ou encore en thérapie associée au traitement métabolique dans le cadre de régimes amaigrissants.

L’alimentation cétogène constituent l’alimentation de base des Inuits, des Maasaï et de certaines tribus amérindiennes (Well duh!).

On dit cétogène une alimentation à 20 grammes de glucides ou moins par jour et de faible en glucides (ou LCHF – Low Carbs High Fat) une alimentation qui contient entre 20 et 50 grammes de glucides par jour. Moi tant qu’à faire quelque chose j’y vais all in et je switch à une alimentation cétogène d’un coup … Maudite erreur de fou!

Tsé quand on coupe à un junkie sa source de drogue? Ben c’est ça! Je vous en reparle dans un moment.

On n’entame toutefois pas un tel projet sans préparation préalable! Cette semaine j’ai beaucoup lu sur le sujet. D’abord le livre Maigrir en Mangeant du Gras et en consultant le site DietDoctor.com et le groupe Keto Estrie sur Facebook.

Jusqu’à maintenant j’ai retenu quelques informations de base suivantes:

BACON! On peut manger du bacon!

Non sérieusement … Le bacon c’est la vie! Je déconne. Bien qu’on puisse en effet manger du bacon, il est important d’augmenter considérablement son apport quotidien en lipides (graisses) parce que lorsque le corps est privé de glucides (sucres), il en vient qu’à chercher une source alternative d’énergie et les lipides deviennent rapidement le nouveau carburant du corps.

En comparaison, brûler des glucides c’est comme lancer du papier journal dans le foyer alors que brûler des lipides revient à lancer une belle grosse bûche de bois franc sèche dans le foyer … Cette dernière brûle beaucoup plus longtemps et procure une énergie constante là où le sucre procure une grande énergie mais de courte durée.

Bien que j’adore le bacon, il faut varier ses sources de lipides et bien les choisir. Les huiles d’avocats, d’olive et de coco, les olives, les avocats et le beurre (plutôt que la margarine) sont préférables au bacon et ne sont que quelques exemples de bons gras. Je trouve ça contre nature de consommer du gras alors qu’on nous inculque en jeune âge à ne pas le faire mais pour le bienfait de cet article, je me lance!

Pas TOUS les fruits et légumes sont appropriés pour une alimentation cétogène! Par exemple, une banane à elle seule contient 20g de glucides! On mange principalement des légumes verts et on évite les fruits tropicaux comme on évite d’embarquer dans une Econoline conduite par un vieux monsieur louche.

On évite aussi les légumineuses et certaines noix (comme les noix de cajou) qui ont une forte teneur en glucides pour la plupart. Il est toutefois recommander de consommer des noix puisque celles-ci sont remplies de bons lipides (gras) comme les pacanes et les amandes.

Au niveau des viandes on peut en manger juste en masse mais on vire pas fou! On s’en tient à une portion qui correspond plus ou moins à ce qui entre dans la paume de la main (ou une portion de 100-150 grammes) en fonction de votre niveau d’activité. Moi je suis plutôt du genre à pas aller au gym et j’effectue un travail de bureau alors 100-120 grammes devrait faire la job!

Il y a des gens qui calculent ce qu’on appelle les Macros (Doses totales de protéines, glucides et lipides) mais je ne m’embarque pas là dedans parce que j’y comprend rien et je vous raconterais n’importe quoi … Je suis pas astrophysicien!

Oh une dernière chose!

La quantité de glucides indiquée sur une étiquette nutritionnelle ne représente pas les glucides nets! Pour calculer les glucides nets, on déduit du total de glucides la quantité de fibres que contient l’aliment. Par exemple, un aliment à 10 grammes de glucides mais 3 grammes de fibres à un total de glucides net de 7 grammes.

Au risque de me répéter, documente toi avant de commencer! Le livre Maigrir en Mangeant du Gras (Tome 1 et 2), le site internet DietDoctor.com et les différents groupes Keto sur Facebook sont de bonnes sources d’entraide et d’informations pour partir sur de bonnes bases.

Bilan de santé au jour 0:

  • Tachycardie
  • Inflammation articulaire
  • Trouble du déficit de l’attention
  • Trouble d’anxiété généralisé
  • Cholestérol (niveau normal but still …)
  • Arthrose (colonne vertébrale/cage thoracique)

Un beau bilan « bien gras » … Ha ha ha!

Exemples de ce que j’ai mangé à la semaine 0 (Pré-Keto): Subway, spaghettis, grilled-cheese, poutine et moult cochonneries … Tsé des bonnes affaires là! Ben bonne dans gueule mais pas dans le c…

Poids au jour 0: 278,6 lbs.

Consommation moyenne de glucides: 500+ grammes de glucides/jour. Ça va vite quand une tranche de pain blanc compte 12g de glucides et qu’un bol de Corn Flakes en compte 46g!

Semaine 1

Dans les premiers jours, je prolongeais mon jeûne nocturne en prenant un café gras le matin. C’est quoi ça un café gras? C’est un café auquel vous ajouter une source de bon lipides (comme du beurre, de l’huile de coco etc.). À part rendre mon café indigeste et me retrouver avec les lèvres les plus hydratées à Sherbrooke, ça m’a pas apporté grand chose. Je vais trouver d’autres sources de gras pour me soutenir …

Je suis donc vite retourné à une alimentation plus « normale ». 2 oeufs, 3 tranches de bacon et occasionnellement, quelques morceaux de fromage en grains pour compléter le déjeuner pour un total de 1-2 grammes de glucides.

Pour les dîners et les soupers, moi et Hélène on a fait une tonne de meal prep (préparation de repas). Plusieurs soirs à cuisiner jusqu’à 20h00-20h30. Je ne dis pas que c’est le cas de tout le monde mais moi et Hélène on a fait le choix de faire de la préparation pour réduire les tâches des soirs de semaine. L’avantage c’est que la teneur en glucide de chaque plat est calculé à l’avance et c’est plus facile de tenir le décompte journalier!

Ça va prendre un 2ème frigo!

Les 2-3 premiers jours, j’avais l’impression qu’un dix roues m’était passé dessus! Les symptômes de sevrage du sucre sont violents et imprévisibles: nausées, étourdissements, sueurs nocturnes, symptômes hypoglycémiques et j’en passe … Je me sentais comme un junkie en sevrage de drogue!

Comme si c’était déjà pas assez, j’ai commencé une grippe. On parle de symptômes que l’on appelle le Keto Flu (ou grippe Keto) les premiers jours mais la mienne est bien réelle … à moins que … et elle va durer presque 2 semaines … F*ck ma vie!

Ces symptômes finissent toutefois par s’estomper laissent place à des jours meilleurs. Grippe à part, les pires symptômes durent 3-4 jours (dans mon cas du moins) … J’avais l’air d’un zombie.

La première semaine, j’ai aussi expérimenté plusieurs fois des symptômes ressemblant à de l’hypoglycémie mais à toutes les fois, je testais mon sucre pour me rendre compte que celui-ci était tout à fait normal. De ce que j’ai lu, il faut manger gras quand on ressent de tels symptômes pour regagner de l’énergie ou tout simplement augmenter l’apport en lipides des repas qu’on prépare. Ça demande de l’ajustement mais on va s’en sortir.

Exemples de ce que j’ai mangé la 1ère semaine: Sauté de crevettes et saucisses cajun, salade césar avec du poulet grillé, poutine avec frites de céleri-rave et abus de fromage. Ose me dire qu’on mange pas bien!

Frites de céleri-rave, fromage en grains, sauce brune, pastrami … Divin!

Poids au jour 7: 273,6 lbs.

Consommation de glucides moyenne: 17 grammes de glucides/jour

Semaine 2

C’est fou ce qu’il y a des glucides partout! La première semaine m’a fait prendre connaissance de ça! Une tranche de pain blanc, 12 grammes. 1 bol de céréales “santé” avec du lait 2%, 36 grammes. 100 grammes de pâtes alimentaires, 25 grammes de glucides … Ils sont partout!

Heureusement que je cuisine pas mal! Je prend pas tout le crédit par contre, j’ai eu un bon coup de main!

On fait encore pas mal de meal prep et cette semaine, on a aussi trouvés de nouvelles sources de recettes qui sont vraiment appétissantes! On s’est même fait une tarte au sucre à la crème mais bordel que c’est sucré! Il existe plusieurs substituts sur le marché (Erythritol, stevia, fruits du moine … mais ma bouche semble pas s’habituer dans mon cas. Je préfère m’en passer quand je peux le faire) mais aucun ne se rapproche du merveilleux goût du sucre!

Le junkie est sevré mais le goût de manger du sucre persiste intensément …

Tarte au « sucre à la crème » et croûte de farine d’amandes. Aussi sucré qu’un câlinours! Ben quoi? Dans ma tête ils doivent être sucrés eux et pas à peu près!

Un soir cette semaine j’ai même pris une maudite débarque et je me suis goinfré d’un fond de sac de jujubes avec comme conséquences des étourdissements, un ventre gonflé et un sentiment de culpabilité. Ça m’apprendra!

Le côté obscur est toujours plus attrayant et facile …

Il faut dire que les tentations sont multiples! Cette semaine seulement, à mon travail, j’ai dû résister à des bâtonnets de bretzel trempés dans le chocolat, une boîte de viennoiseries, une barre de chocolat qui m’a été donnée par un patient et ça:

Le goût des chips dans ma gueule … Oh je vendrais mon âme pour en manger!
Pis que dire des jujubes et gummies!

Et ça c’est juste au travail! Ça aurait été facile de juste pogner un petit chocolat au passage ou une petite poignée de chips mais dans ce temps là je tente de me rappeler comment je me suis senti le soir de ma rechute et ça m’aide à combattre l’envie.

Autre truc qui commence à me chicoter: le désir de plonger les dents dans du pain ou quelque chose qui fait crunch! J’ai donc fais des recherches et jasé avec des amis et j’ai découvert 2 recettes intéressantes. Le chaffle (gaufre d’oeuf et de fromage) et le pain faible en glucides (4 grammes/portion). On va pouvoir manger des hamburgers!

Cette semaine, je me lance aussi dans la germination. Ajouter un peu de crunch sur mes plats avec des pousses me semble une option viable pour une alimentation Keto. Pousses de moutarde, de trèfle et de luzernes. Hâte de goûter à ça!

Au niveau du poids, cette semaine j’ai plafonné. Ma perte de 10 lbs. de cette semaine à fait place à un plafond qui a perduré tout au long de la semaine. Faut dire que ma rechute de jujubes n’a clairement pas aidée. Qu’est-ce que la semaine prochaine me réserve? On verra bien!

Ah oui! J’ai appris à mes dépends cette semaine qu’il faut mettre un récipient pour recueillir le café quand on en fait … à 6h30 le matin, ça réveille violemment disons!

Exemple de ce que j’ai mangé la 2ème semaine: Gratin de boeuf, bacon et cheddar, crevettes et nouilles de courgettes crémeuse, assiette de steak philly et salade grecque.

Gratin de boeuf, bacon et cheddar. Keto ou non, tu veux goûter à ça!

Poids au jour 14: 269,8 lbs.

Consommation de glucides moyenne: 19 grammes de glucides/jour

Semaine 3

Cette semaine, le plateau de la semaine dernière s’étalera jusqu’au vendredi matin ou j’ai franchi une nouvelle étape en atteignant le poids de 267,6 lbs. Une première depuis plus de 4 ans! Mais voici ce que j’ai appris et fait cette semaine …

J’ai arrêté de calculer comme un mathématicien et adopté des valeurs sûres. J’ai refais des plats des 2 dernières semaines (mes plats préférés) et puisque je connaissais déjà la valeur en glucides de ceux-ci c’était plus simple et je n’ai pas eu à recalculer le tout.

Nouilles de courgettes et crevettes (ici avec des graines de caméline) et … du Sel de Feu

Pour les collations, j’ai opté pour des collations à teneur nulle en glucides ou de 1 à 2 grammes. Voici comment je répartis ma journée:

Déjeuner – 2 à 4g de glucides
Collation – 1 à 2g de glucides
Dîner – 6g de glucides
Collation – 1 à 2 grammes de glucides
Souper – 6g de glucides

Souvent mes repas comptent moins de glucides que ce que je me permet et à la semaine 3, j’ai beaucoup moins de « rages de sucre » qu’à la semaine 1. De plus, je ressens la satiété (ou si vous préférez le fait de ne plus avoir faim). Ça aussi ça fait des années que je n’ai pas ressentis ça!

Je fais plus d’expériences culinaires aussi. Par exemple, jeudi soir, j’avais une fringale pour du sucré. J’ai pris de la crème 35%, de l’émulsion de fraises (dans un magasin en vrac) et un peu d’erithrytol pour un dessert vraiment satisfaisant et qui avait bon goût.

J’ai aussi fais des oeufs à la coque que j’ai plongé dans la saumure des cornichons à l’aneth d’un pot vide que ma blonde avait fait pour un goût différent et vraiment intéressant.

Mes déjeuners ont changés depuis la semaine 1. Ici œuf à la coque, fromage et avocat sur lequel j’ai versé du balsamique.

J’ai aussi découvert une superbe recette de pain qui goûte le pain de blé entier et qui est moelleux à souhait! J’ai trouvé la recette sur le site de DietDoctor.com. Elle va remplacer les chaffles qui n’étaient pas tout à fait ce que je recherchais au niveau du goût …

Je ne ressens pas le besoin d’ajouter du sel en plus de mon alimentation. La tendance veut que vous devez consommer au moins 2 cuillères à thé de sel iodé par jour. Mon alimentation normale compte plus que ça déjà.

Il faut aussi prendre un supplément de magnésium (autour de 450 mg/jour). J’avoue qu’ici je ne suis pas assidu. J’ai un supplément de vitamine que je dois prendre tous les jours mais je le prend en moyenne 3-4 fois par semaine. On m’a dit que le fait de prendre un supplément à tous les jours pouvait avoir des effets néfastes pour le corps alors je limite un peu ma consommation de multivitamines.

Moi qui a normalement zéro volonté en matière de régimes et d’alimentation (je suis beaucoup trop gourmand!) je suis surpris de voir que je persévère malgré le plateau de la semaine dernière. Je n’ai pas tant l’impression de me priver (ben oui par moment comme tout le monde j’imagine mais quand même) mais je mange bien et à ma faim.

Aujourd’hui vendredi, je suis censé aller prendre un verre chez mon chum Jack. On reste discipliné. J’apporte le gin. On y a droit apparemment dans l’alimentation cétogène. Il en va de même pour les spiritueux en général (bien évidemment on évite les crèmes comme le Bailey’s ou le Coureur des Bois … Duh!).

Et d’habitude on mange des chips ou d’autres cochonneries du genre mais cette fois, rien du tout! Je suis fier de moi!

Il reste seulement 7 jours à cette expérience. Cette semaine je vais déterminer de la suite des événements. Est-ce que je vais continuer l’alimentation cétogène? Est-ce que je vais juste continuer une alimentation faible en glucides? Est-ce que je vais abandonner? Va falloir continuer à lire pour le savoir …

Exemples de ce que j’ai mangé cette semaine: Gratin de boeuf, bacon et fromage, mousse aux fraises, jujubes (Keto! J’ai pas triché!), Salade césar et filet de porc assaisonné.

Parfois quand on a rien on peut faire simple: Salade grecque (concombres, tomates cerises, olives noires) et vinaigrette italienne faible en glucide avec comme protéine du thon en boîte.

Poids au jour 21: 267,6 lbs.

Consommation de glucides moyenne: 19 grammes de glucides/jour

Semaine 4

J’ai commencé ma semaine en prenant une photo de moi de profil (j’en avais fais une au jour 0) et j’ai été impressionné de voir que, malgré mon poids qui a stagné presque 3 semaines, mon corps continue de changer. Ce qui prouve qu’il ne faut pas se fier qu’au poids sur la balance. Le bien-être ce n’est pas un chiffre mais un état mental et physique général. Si on se sent bien dans notre corps et dans notre peau et que le miroir nous retourne une image qui nous satisfait (pas celle que nous donne les médias là!) je crois que c’est ça être bien dans sa peau.

NON JE NE POSTERAI PAS CETTE PHOTO! UN BLOG DE BOUFFE ICI … VOUS VOULEZ PAS VOIR ÇA! HA HA HA!

Même à la semaine 4 j’en apprend encore! On rit ben avec les poutines et le bacon mais il faut savoir choisir ses gras. Le bacon oui mais pas exclusivement du bacon … On va préférer des huiles comme l’avocat, l’olive ou la noix de coco au gras de bacon bien évidemment!

Il en va de même pour les fromages. Les fromages contenant du lactose ont un indice de glucides plus élevés que les fromages sans lactose donc on choisira des fromages de lait cru vieillis ou encore des fromages indiqués comme “sans lactose” sur l’étiquette.

En ce qui concerne les substituts de sucre, il faut encore là faire attention! On mentionne dans les livres traitant de l’alimentation cétogène de substituer le sucre par du stevia ou encore de l’erithrytol ou du fruit du moine. Encore ici les compagnies vont faire n’importe quoi pour vous vendre des produits qui laissent croire que vous consommer des bons sucres.

Par exemple, cette semaine j’ai acheté du stevia d’une gamme de produits que l’on ne nommera pas par respect … Le Choix du Président … qui au final était de l’extrait de stevia contenant de la maltodextrine de maïs (le maïs c’est le mal!) donc pas keto du tout!

En gros ils utilisent des mauvais glucides pour couper mon sucre que j’utilisais alternativement au sucre granulé!

TOUJOURS LIRE LES ÉTIQUETTES! Je ne le répéterai jamais assez!

Je reste assidu sur le contrôle des glucides et je fais toujours attention pour ne pas dépasser 20g de glucides par jour mais je ne calcule plus vraiment. Calculs en moins, cette alimentation me satisfait pleinement et je n’aurais pas de difficulté à poursuivre une alimentation dites libérale (environ 50g de glucides par jour). Toutefois, au moment d’écrire ces lignes, je ne sais pas si je vais poursuivre ou non.

Salade verte, oignons rouge, prosciutto et œufs à la coque

Ce que je sais par contre c’est que d’avoir été Keto strict pendant 1 mois m’a appris des choses importantes:

  1. Lire les étiquettes alimentaires: Il faut savoir lire les étiquettes! Bien lire en tête d’étiquette pour quelle quantitée est-ce que les informations sont indiquées. Il n’est pas rare que les informations fournies ne constituent qu’une partie de ce qui se trouve dans le contenant. Par exemple, une boisson X avec 10g de glucides par 250 ml de liquide alors que la canette contient 750 ml!

    Dans le calcul des glucides, les glucides net constituent le total des sucres MOINS le total des fibres. Une étiquette indiquant 18g de fibres, 12g de sucre représentent donc un total de 6g de glucides net.
  2. Réapprendre à s’alimenter: Arrêter de succomber aux “cravings” (ou rages de bouffer), apprendre à écouter son corps face au sentiment de satiété (OK on a pu faim là!) et choisir des ingrédients faibles en glucides dans la préparation de ses repas (on choisit les légumes verts plutôt que les autres autant que possible, on ajoute une portion de protéine de la taille de la paume de ma main …

    “Mais oui mais moi j’ai des grosses mains!”
    “Ben prend une grosse portion de la taille de ta main!”

    Tu dois comprendre que ton corps, si tu es plus grand et gros que les autres, nécessite plus d’énergie pour fonctionner que le corps d’une personne de 120 lbs. mettons. Même chose si tu fais de l’activité physique plus intense (comme aller au gym ou lorsque tu fais de la course à pied). Règle générale on parle de 100 à 150g de protéines par jour selon ta taille et/ou ton niveau d’activité.
  3. Prend tes suppléments: Il faut prendre du sel (min. l’équivalent de 2 cuillères à thé chaque jour) et du Magnésium (les opinions varient mais on parle de quelque chose de l’ordre de 450mg/jour). On évite ainsi les crampes musculaires et on facilite le “transit” (see what I mean?).
  4. Documente toi! Prend le temps de bien lire tous les enjeux entourant l’alimentation cétogène et planifie déjà une liste de recettes avant de commencer et dans le doute, consulte un médecin avant de commencer.

Je ne suis pas prêt à dire que l’alimentation cétogène est la recette miracle. Au fil des années on a eu droit à toute une panoplies de types d’alimentation qui donnent des résultats (Montignac, paléo …)  mais comme il existe des dizaines de régimes et de type d’alimentation, il existe des dizaines (peut-être plus) de types de corps et génétiques qui peuvent répondre différemment. De là l’importance de bien se documenter.

Avec 26% des canadiens qui ont essayés ou qui suivent actuellement une alimentation cétogène (selon un article de La Presse du 29 Septembre dernier), il m’était difficile de ne pas aborder le sujet!

Bien que j’ai dis il y a quelques minutes que je ne crois pas continuer, j’aime bien ma nouvelle alimentation et je compte bien continuer de bien me nourrir en me basant sur l’alimentation cétogène mais étant le gourmand que je suis (et parce que j’ai des recettes à vous donner encore!) je compte bien faire un petit écart de temps à autre …

Truc: Utilisez du beurre ET de l’huile pour faire cuire vos protéines. Ça ajoute les précieux lipides dont vous avez besoin pour donner du fuel à votre corps!

Exemples de ce que j’ai mangé cette semaine: Gratin de bœuf, bacon et cheddar (oui encore! C’est délicieux!), hamburger (avec pain kéto), saucisses cocktails enrobées de bacon avec un accompagnement de riz de chou-fleur et tranches de jambon fumé accompagné de choux de Bruxelles sautés à la poêle. Mes déjeuners ont sensiblement changés pour substituer le bacon par de l’avocat quelques matins par semaines auquel j’ajoute du vinaigre balsamique, sel et poivre.

Hamburger sur pain cétogène, germinaisons, tomates et mayonnaise épicée maison.

Poids au jour 28: 265,2 lbs. mais j’ai perdu beaucoup de ventre et j’ai dû changer de trou dans ma ceinture! Les jeans que je porte normalement semblent désormais trop grands. Le chiffre sur la balance n’est pas représentatif des changements dans mon corps. J’ai même commencé à porter un chandail que je ne portais plus parce qu’il était trop ajusté!

Consommation de glucides moyenne: Je sais plus … Je ne compte plus mais près de 20 gr./jour.

Bilan de Santé Jour 28:

  • 1 seul épisode de tachycardie depuis 1 mois!
  • Meilleure concentration
  • 2 épisodes d’anxiété (au lieu de 2 par semaine!)
  • Moins d’inflammation articulaire
  • Arthrose toujours présent (je m’en doutais)
  • Cholestérol à tester …

Positif tout ça non?

Soyez assurés de suivre ma page Facebook et mon compte Instagram pour y découvrir, de temps à autre, de nouvelles recettes dont certaines Keto (dans l’onglet de recherche de mon site web utilisez le mot-clé Keto).

Faites-vous ou avez-vous déjà suivi l’alimentation cétogène? Partagez-moi vos expériences en commentaires sous cet article ou encore sur Facebook! Ça me fera plaisir de vous lire!

Tartare de la Mer

Je dois vous faire un aveu: Je n’avais encore JAMAIS préparé (ni goûté) un tartare!

Mais quand il est question de surprendre mes invités, rien ne va plus! J’ai donc contacté un chef devenu ami, Chef Cyril D’Ascanio pour lui parler de mon désir de préparer un tartare pour impressionner et grâce à ses recommandations, je vous offre ce délice aujourd’hui!

Des ingrédients simples mais remplis de saveurs: Homard, crevettes, saumon cru fumé, avocats, mangues et fraises … Le tout assaisonné d’huile d’olive et de balsamique de framboise.

20190216_203813.jpg

Et c’est parti! Absent de la photo de classe: Une bonne partie des ingrédients pour le court-bouillon …

Et comme si ce n’était pas assez, j’ai droit, pour cet article à la collaboration spéciale d’Anne Vaillancourt de chez Dandurant (Importateur de vins) pour me faire une liste de 3 accords mets/vins et à prix abordables!

Assez « Fancy » pour impressionner madame sans avoir à se taper une sortie au restaurant ou se ruiner. Croyez-moi, si vous lui servez ça, vous allez l’épater! Ça s’applique bien aussi bien entendu pour impressionner Monsieur!

Tartare de la Mer

Suffisamment de tartare pour préparer 4 verrines en entrées avec possiblement quelques bouchées à manger sur le champ!

Ingrédients:

Court-Bouillon

  • 1 Cuillère à soupe de beurre salé
  • 1 Carotte pelée et tranchée finement
  • 1 Branche de céleri tranchée finement
  • 1 Oignon émincé
  • 1/8 Cuillère à thé de grains de poivre noir
  • 2-3 Feuilles de laurier
  • 1-2 Branches de thym frais
  • 2 Tasses d’eau
  • 2 Tasses de vin blanc
  • 1 Citron coupé en rondelles

Tartare

  • 1 Queue de homard pochée
  • 5-6 Crevettes 31-40 pochées
  • 100-150 grammes de saumon cru
  • 1/4 Cuillère à thé de fumée liquide
  • 4-6 fraises
  • 1 Avocat
  • 1/2 Mangue Kent
  • 1 Cuillère à table d’huile d’olive (La Nostra de l’Or de l’Italie)
  • 2 Cuillères à thé de vinaigre balsamique de framboises (La Belle Excuse)
  • 12 Brins de ciboulette (optionnel)

Croûtons de Pain

  • 1 Baguette française
  • Huile d’olive
  • Paprika fumé
  • Sel de l’Himalaya

Notes de Pat

Le court-bouillon sert principalement à pocher la queue du homard et les crevettes. Une fois utilisé, vous pourrez le conserver au frigo 5 jours ou au congélateur dans un plat hermétique jusqu’à 3 mois. Le court-bouillon peut-être utilisé pour pocher de nouveau des fruits de mer ou des poissons et dans la préparation de certaines sauces. Je ferai un article sur son utilisation plus tard …

Préparation:

20190218_170724.jpg

Préparation des ingrédients du court-bouillon.
  1. Dans une grande casserole, faire fonder le beurre et y faire revenir les carottes, le céleri et l’oignon de 3 à 5 minutes environ ou jusqu’à ce que les oignons soient translucides.
  2. Ajouter le laurier, le thym et les grains de poivre.
  3. Couvrir avec l’eau et le vin blanc et porter à ébullition.
  4. Réduire à feu moyen-doux et ajouter les citrons et immerger la queue de homard dans le court-bouillon. Laisser mijoter de 10 à 12 minutes.
  5. Ajouter les crevettes et laisser mijoter environ 1 minute ou jusqu’à ce que les crevettes aient changées de couleur.
  6. Retirer les crevettes et la queue de homard du bouillon et réserver.
  7. Sur une planche à découper, couper le saumon cru et ensuite les crevettes et le homard en petits cubes. Transférer le saumon cru dans un petit bol et arroser d’environ 1/4 de cuillère à thé de fumée liquide. Si vous aimez beaucoup le goût de fumée, vous pouvez y aller de 1/2 cuillère à thé.
  8. Changer de planche et préparer la mangue, les fraises et l’avocat en les coupant en petits cubes du même format que pour les viandes. Réserver.
  9. Profitez en pour nettoyer votre plan de travail. Nous somme prêts à assembler le tartare et le monter mais juste avant, les croûtons de pain!
  10. Préchauffer le four à 400ºF (environ 205ºC).
  11. Trancher la baguette en tranches obliques.
  12. Badigeonner les tranches de pain d’huile d’olive (sur les deux côtés) et les saupoudrer de paprika fumé et de sel de l’Himalaya au goût.
  13. Mettre au four environ 3-5 minutes (garder un œil dessus), retourner les croûtons et les remettre au four pour un autre 3-5 minutes (Attention! Ça grille plutôt rapidement!).
  14. Retirer du four et réserver … On revient au tartare!
  15. Dans un bol à mélanger, verser le saumon, le homard et les crevettes ainsi que la salsa de fruits et d’avocat et verser l’huile d’olive et le vinaigre balsamique de framboise sur le tout et bien mélanger à la cuillère en prenant soin de simplement retourner le mélanger sur lui-même pour éviter d’endommager les cubes.
  16. Monter dans les verrines. Optionnellement, vous pouvez vous servir d’un moule rond à biscuit pour les monter directement dans une assiette.
  17. Garnir les verrines (ou encore du tartare monté dans l’assiette) de brins de ciboulettes coupé en segments ou haché finement.
  18. Servir accompagné de croûtons de pain et si vous le souhaitez, d’un des vins proposé ci-dessous …

Adobe_Post_20190218_183945.jpg

Les étapes 1, 4, 7 et 8 …

Accords Mets et Vins

Anne Vaillancourt de chez Dandurand* a gracieusement acceptée de se joindre à moi dans cet article pour vous proposer 3 produits qui s’accorderont à merveille avec le Tartare de la Mer. Elle vous propose 2 vins blancs et 1 bouteille de bulles pour agrémenter votre souper de tartare …

*La plus importante entreprise familiale d’importation de vin au Canada

Vin Blanc: Errazuriz Aconcagua Costa Sauvignon Blanc 2017

Errazuriz Aconcagua Costa Sauvignon Blanc 2017

Vin blanc de couleur jaune brillante avec des arômes intenses de pamplemousse, de piment vert, de feuilles de tomate et de fleur d’oranger accompagné de notes herbacées. Une acidité marquée en bouche apporte une finale fruitée aux arômes de fruits tropicaux.

Vin Blanc: Joseph Drouhin 2017

Joseph Drouhin Chablis 2017

Robe de couleur jaune-vert de faible intensité. Nez fin qui s’ouvre sur des notes de citron, de pomme et de fleurs blanches. S’y retrouvent également des notes minérales. Découvrez ce blanc possédant une bonne acidité. Ayant une bouche souple, il est assez persistant en finale.

Vin Mousseux: Ferrari Brut

Ferrari Brut

Une belle bouteille de bulles à la robe dorée claire et aux arômes de fleurs, de pommes, de poires, de levure et de pain grillé. Les bulles sont fines et persistantes. En bouche, le Ferrari est frais, bien dosé et a du mordant grâce à son acidité. La finale est toute aussi agréable en bouche …

Et voici ce que vous êtes prêts à servir!

20190218_171506.jpg

Excusez-moi mais je crois que je vais aller m’en refaire … J’ai faim!

J’ai maintenant un second aveu à vous faire: J’adore le tartare maintenant!

Liens Connexes:

Société des Alcools du Québec
Dandurand