Du caractère qui réchauffe le coeur

Je relisais l’autre matin le texte d’introduction que Patrick a écrit lorsque je suis devenue une collaboratrice FOOD la Bouffe. Il disait: « Vous pourrez venir prendre une bière avec Marie-Lou. »

Ben faites donc ça! Donnez-moi votre feedback, vos impressions sur les bières que je vous propose dans la section commentaires ci-dessous.

J’ai pour vous cette fois des suggestions de bières rassembleuses pour tous ceux qui aiment les bières très savoureuses avec des effluves de café, de chocolat, de caramel, de vanille et de fumée. Cheers!

Carrick – Scotch Ale
Brasserie Le Naufrageur (Carleton-sur-Mer, Qc)
9,25% alc./vol. – bouteille de verre ambré – 500 ml
IBU 28

dav

Regardez-moi cette belle mousse, et cette belle robe, d’un noir intense, opaque. Son étiquette appelle au mystère et à l’aventure. Vous ne serez pas déçus! Sa mousse est crémeuse et sucrée.

Au nez, on sent le café, la crème brûlée, le caramel et la fumée.

Le malt fumé qui la compose est bien présent en bouche et très loin d’être désagréable. On la sent épaisse, soyeuse et surtout, pleine de saveurs! Le caramel rappelle celui de la croûte de la crème brûlée.

À déguster au bord d’un feu entre amis.

Malédiction (Milk Stout) (contient du lactose)
Le Saint-Bock
5% alc./vol. – bouteille de verre ambré – 500 ml

cof

Trop facile à boire! Bon stout presque noir.

Ce milk stout au cacao et à la vanille a de quoi surprendre. Il rappelle d’emblée les bonbons au caramel au café au cœur fourré au chocolat. J’ai l’impression de boire mon dessert!

Sa mousse, dense au début puis furtive est veloutée en bouche.

On la déguste avec ou sans guimauves.

Abel Turcault (Scotch Ale forte)
Microbrasserie de l’Île d’Orléans
8% alc./vol. – bouteille de verre ambré – 500 ml

dav

C’est un collègue à moi qui m’avait parlé de cette bière, qui porte le nom de son ancêtre.

Un peu d’histoire: Abel Turcault, était un fermier et un meunier établi sur l’Île d’Orléans en 1668! On lui avait octroyé une terre et lui avait donné le rare et prestigieux titre de maître farinier. Et pour cause, c’était le seul meunier de la place (pour le propriétaire de l’île) et le pain occupait alors une place très importante dans l’alimentation!

Bière brune caramélisée inspirée par les brassins écossais, sa couleur est aussi ambrée et opaque que la bouteille.

Son goût est fort en alcool et mériterait un temps de pause pour s’assouplir un peu. Elle a un potentiel de garde dont la durée m’est inconnue mais j’aimerais attendre 1 an ou 2 avant de la déguster la prochaine fois.

Réincarnation (Berliner Weisse)
Saint-Bock
4% alc./vol. – bouteille de verre ambré – 500 ml
Bière légère

dav

La bouteille indique Ananas et citron. J’étais très curieuse.

Au nez, c’est la prédominance de l’ananas mûr qui rafle toute l’attention. On a envie tout de suite d’y plonger les lèvres.

ERREUR!!!

Son goût est sûr et le citron domine sur tout. L’ananas se fait trop discret et n’est présent qu’en finale. On note aussi des pointes de pomme verte très acidulée.

J’ai été incapable de la finir, elle a fini dans l’évier. Quelle déception! Je m’attendais à plus de sucre ou au moins, moins d’acidité. C’est de loin la pire bière de la Brasserie Saint-Bock que j’ai eu la « chance » de goûter.

Peut-être qu’en modifiant la recette pour en créer une Goose, on aurait un résultat plus intéressant.

La Bièrothéorie avec Marie

IBU: L’IBU (ou International Bitterness Unit) est utilisée par les brasseurs pour mesurer l’amertume de leur bière. Cette mesure est généralement déterminée théoriquement par l’agent d’amertume contenu dans le houblon (une part par million d’isohumulone). Rappelez-vous une seule chose: Plus l’indice IBU est élevé, plus elle sera amère.

Pour les gens qui n’aiment pas la bière, la question de l’amertume revient souvent; c’est souvent la cause de ce dégoût alimentaire. Donc, logiquement, si quelqu’un vous dit qu’il n’aime pas la bière, ne lui suggérez pas d’emblée une IPA, très fortement houblonnée! Allez-y plutôt avec une bière caramélisée comme une scotch ale ou un porter ou encore une NEIPA comme la Milkshake NEIPA de Le BockAle dont je vous ai parlé récemment. Elle est moins amère que sa cousine la IPA et surtout fruitée et juteuse à souhait. Les stouts peuvent également être conseillés, malgré leur IBU souvent élevé, puisque les malts qui les composent déterminent beaucoup plus leur saveur fumée ou caramélisée que le houblon.

Bonne dégustation!

Pain aux Dattes et aux Bananes

On est dimanche soir, je suis entrain de chercher quelque chose de sucré à me mettre sous la dent. Je parcours les Internets à la recherche de l’image qui va me faire saliver quand je tombe sur une publication de Pratico Pratiques qui donne une recette de pain aux dattes et aux bananes. J’ai des bananes trop mûres dans le congélateur et un gros sac de dattes.

Lire plus

Lava Cake

La semaine dernière je présentais un sondage sur la page Facebook de FOOD La Bouffe. Je vous demandais ce quelle serait la prochaine recette entre un Mug Cake ou un Lava Cake. Vous avez votés à 67% pour le Lava Cake alors le voici!

La principale difficulté lors de la préparation du Lava Cake c’est l’étape de la cuisson. Il faut s’assurer d’une surveillance continue afin d’avoir la cuisson parfaite. Lire plus

Pain au Citron Glacé

Pain au Citron

Le printemps passé, je me promenais à Québec en compagnie de mon amoureuse et en marchant sur Grande-Allée, en se dirigeant vers le Vieux, elle m’a demandée pour arrêter chercher un café et un morceau de pain au citron à cette boutique de la grande chaîne de café américaine (St*rbucks). Selon ce qu’elle me disait, je DEVAIS absolument y goûter!

Bon petite parenthèse ici. J’ai jamais eu le désir d’hypothéquer ma maison pour acheter un café, aussi bon soit-il alors, par choix, je n’avais jamais acheté là.

On entre, on achète deux lattés et un morceau de pain au citron à partager. Les lattés, je savais qu’ils étaient chers mais j’ai failli m’étouffer avec ma salive quand j’ai entendu le prix du pain au citron … 4 piastres!? Attend là … 4 f*cking piastres!?

On a reprit la route et on a mangés et bus en marchant vers notre destination. Je dois admettre que le latté était bon et le pain au citron excellent mais je me remettais pas du prix. Inspiré, je regarde mon amoureuse et je lui dis:

« Tu paieras plus jamais 4 piastres pour du pain au citron. Je vais trouver une façon de répliquer cette recette là. »

Deux jours plus tard, je lui apportais un pain au citron (ça c’est presque 10 tranches!). Mes recherches m’ont retournés plusieurs résultats mais un seul expliquait bien le choix de ses ingrédients et le pourquoi. Je vous présente donc ce pain au citron dont vous ne pourrez plus jamais vous passer.

Pain au Citron Glacé (Meilleur que St*rbucks)

Portions: 10 tranches

Ingrédients:
Pain:
3 Oeufs
1 Tasse de sucre granulé
1 Tasse de yogourt grec
1/2 Tasse d’huile de canola
2 Cuillères à table de zeste de citron
2 Cuillères à table d’extrait de citron
1 1/2 Tasse de farine tout usage
2 Cuillères à thé de poudre à pâte
1 Pincée de sel

Glaçage au Citron:
1 Tasse de sucre à glace 1 Tasse
3 Cuillères à table de jus de citron

Note:
Ne pas utiliser d’essence ou d’huile de citron. Le goût ne serait pas assez prononcé pour reproduire l’effet souhaité.

Préparation:
Préchauffer le four à 350°F degrés. Graisser un moule à pain de 9″ x 5″ et fariner. Secouer l’excédent et mettre de côté.

Dans un grand bol, combiner les œufs, le sucre, le yogourt grec et mélanger vigoureusement jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Incorporer l’huile en filet en continuant de fouetter. Ajouter le zeste de citron, l’extrait de citron et mélanger. Ajouter la farine, la poudre à pâte, le sel et mélanger jusqu’à ce qu’il soit incorporé. Ne pas trop mélanger. Il se peut que dans le mélange il reste des morceaux et c’est ainsi.

Verser le mélange dans le moule à pain préparé. Lisser le dessus et mettre au four pour 50 minutes. Dans les 10 dernières minutes de cuisson, poser un papier d’aluminium en tente par dessus le pain et remettre au four pour terminer la cuisson. Piquer le pain avec un cure-dent. Si ce dernier en ressort sec ou avec seulement quelques miettes de pain, il est prêt. Permettre au pain de refroidir sur une grille un minimum d’une heure ou jusqu’à ce que le pain soit froid au toucher. Si le pain est encore trop chaud, le glaçage fondera et coulera sur les côtés.

Pendant que le pain refroidit, dans un petit bol, ajouter le sucre à glacer et ajouter le jus de citron en fouettant jusqu’à ce que le mélange soit lisse. Il est possible d’ajouter du sucre à glacer pour une consistance moins liquide. Verser le glaçage sur le pain froid et laisser figer. Au choix, il est possible de refaire du glaçage à verser sur les tranches au moment de servir.

Ce pain peut être gardé à température pièce dans un contenant hermétique pour environ 5 jours et au congélateur jusqu’à 6 mois. Au frigo, ce pain à tendance à sécher.

Ce pain au citron goûte le ciel! Et au fait … elle n’a plus jamais dépensée pour du pain au citron.