Une Bière pour ma Femme …

Aujourd’hui, il m’est passé une petite bulle …

Je voudrais vous parler un peu de moi et de ma passion pour la bière.

Ça a débuté il y a bientôt 21 ans. Je travaillais dans un magasin d’aliments en vrac, d’épices et de produits d’importation qui vendait aussi des bières de microbrasserie. À cette époque, Unibroue, Cheval Blanc et Boréale étaient les porte-étendards qui se démarquaient au Québec avec leurs bières « spéciales ». Bien sûr, je connaissais déjà les bières anglaises et irlandaises Boddington, Guinness, Smithwick’s, Harp, Kilkenny, etc., les Belges comme la Blanche de Bruges, la Delirium Tremens, les Gueuzes, les Lambic, les Trippel et autres tutti quanti* de bières importées qui n’étaient jadis disponibles qu’à la SAQ. Je rêvais alors que ce soit plus accessible … Je tripais alors solide sur la Coup de Grisou!

*Tutti Quanti: Tiré de l’italien. Employé pour mettre un terme à une énumération trop longue.

Continue reading « Une Bière pour ma Femme … »
Publicités

Banc d’Essai: Application Birre & Co.

J’ai découvert l’application Birre & Co. lors de ma visite au Festibière de Sherbrooke l’été passé. J’ai installé l’application qui n’était pas du tout stable à ce moment là. J’ai donc donné la chance au coureur et laissé passer quelques mois avant de la retester et de vous en parler.

Pour reprendre les mots de Birre & Co.: Découvre. Localise. Économise.

En gros l’application vous permet de découvrir d’excellentes bières, cidres et boissons de malt, tout en gagnant des offres exclusives et en économisant!

Pour vous parler de l’application et pour en faire la critique, j’ai demandé à mes deux collaborateurs (Marie-Lou et Tony) de se joindre à moi, télécharger l’application, la tester et me faire un compte-rendu de leur expérience. Voici ce qu’ils avaient à dire:

La Critique de Marie-Lou

J’ai testée pour vous cette semaine l’application Birre & Co. Cette appli vous permet de profiter doublement du plaisir de boire vos bières, alcomalts et cidres favoris, avec ou sans alcool.

En effet, non seulement vous permet-elle d’obtenir des remises en argent sur vos achats de bières commerciales, importées ou de microbrasseries mais ces remises en argent sont faites sous forme de dépôt direct dans votre compte une fois le seuil de remboursement atteint en profitant des offres.

À l’aide de la fonction Trouver un Produit, l’application nous dirige vers Google Maps, où l’on peut repérer aisément les commerces près de l’endroit où l’on se trouve qui offrent le produit en question ou même encore simplement visionner les commerces avoisinants susceptibles de vendre de la bière, des alcomalts ou du cidre.

La section Découvrir, quant à elle, contient un catalogue exhaustif de 3602 boissons répertoriées, qu’on peut trier par type, par marque et par pays. La liste est assez impressionnante par sa diversité: on y retrouve des produits québécois et canadiens, mais aussi de partout dans le monde!

On peut y visionner l’emballage pour certains produits de grandes marques. Cet aspect est le seul qui m’ait un peu déplu: Pour cause, j’aurais aimé qu’on y présente toutes les marques avec leurs emballages respectifs! Si j’ai bien saisi à quel public-cible cette appli est destinée, à titre d’amateur de bière, ce ne sont pas nécessairement les bières et alcomalts de grandes brasseries (ex. Molson/Labbatt) qui seront recherchées, prisées, mais bien le produit local, spécial.

Au moment de mon test, les offres qui sont ressorties sont principalement des offres pour des bières de grandes brasseries (Budweiser, Coors Light) ou des bières « importées » distribuées à grande échelle commerciale du type Modelo Especial, Carlsberg, Peroni, Grolsch, etc.

À titre de blogueuse critique amateur amoureuse de bière, le volet qui m’a particulièrement plu dans cette appli est la possibilité d’y noter nos impressions, de monter une liste de bières favorites et de bières à déguster.

Il serait intéressant que l’application nous permette d’échanger nos notes de dégustation avec d’autres amateurs. Je continuerai de la tester pour vous. Bonne dégustation!

La Note de Marie-Lou: 7/10

La Critique de Tony

Birre & Co. est une application disponible sur votre téléphone intelligent qui est incroyable car elle vous permet de sauver de l’argent sur la bière! Son fonctionnement est relativement simple à comprendre, vous consultez sur l’application les différents produits qui vous offrent une ristourne. Vous achetez le dit produit qui vous intéresse et vous envoyez une photo de votre reçu de caisse sur l’application. Ensuite Birre & Co. valide votre reçu (en quelques minutes seulement dans mon cas) et vous cumulez un montant qui quand vous le souhaiterez vous sera envoyé par chèque.

Maintenant, parlons de l’application comme telle. L’interface est très claire et des plus simple. Ça manque peut-être même un peu de design. Bref, cela laisse toute la place aux offres qui sont intéressantes. Vous buvez de la bière de Microbrasserie? Il y a des offres pour vous! Vous souhaitez acheter une 24 de bières? Oui? Il y a des offres pour ça. Vous êtes plus bières importées, paquet de six bouteilles ou format de quatre canettes? Il y a des offres aussi. La publicité est là, mais tourne seulement autour des produits offerts dans l’application donc rien de mauvais goût ou d’envahissant.

Personnellement, j’ai surtout aimé la diversité des offres, les Microbrasseries d’ici sont bien présentes, mais sans écarter les autres types de bière, donc peut-être utilisé en toutes occasions et peu importe le type de bière que vous aimez. Donc fans de Houblon téléchargez sans tarder Birre & Co. pour avoir de belles ristournes sur vos produits favoris !

La Note de Tony: 8/10

La Critique de Patrick

Birre & Co. vous permet c’est de localiser vos bières favorites près de chez vous (via l’application GPS de votre appareil cellulaire) et de bénéficier d’offres exclusives à l’application. Quand vous achetez un produit avec une offre, vous n’avez qu’à prendre en photo votre reçu de caisse et de l’envoyer via l’application. Après un temps de révision (j’ai cru comprendre que la nuit personne ne révisera vos reçus!) vous serez créditer dans votre profil. Lorsque vous avez ramassé 20.00$ en offres que vous avez réclamées, vous pouvez les encaisser via dépôt direct ou via un chèque qui vous sera envoyé par la poste (un peu comme l’application Checkout 51).

J’ai tenté l’expérience et j’ai localisé un produit que je voulais en quittant le travail un soir. Localiser le produit, l’acheter et télécharger mon reçu de caisse m’a prit un total de 7 minutes (excluant le déplacement en auto)!

Au niveau des forces de l’application on y retrouve les offres exclusives, le temps d’apprentissage rapide et la simplicité de l’interface. Mention honorable à la possibilité de commenter les produits et de suivre les produits pour lesquels vous souhaitez une offre.

Au niveau des faiblesses, les produits que l’on recherche sont parfois difficiles voir impossibles à trouver et la photo des produits n’est pas toujours disponible (on y met le logo dans ces cas là).

La Note de Patrick : 7/10

L’application est disponible via Google Play (Android) et l’App Store (Apple)

Lien Connexe:

Birre & Co. (Site Web) (Facebook)

Expériences automnales

Ah, l’automne… L’AU-QUOI? Mouais, j’avais la même p’tite face crispée de « Y fait FRETTE » que vous la semaine dernière avec le beau – 15 qu’on a eu. Mais j’ai de quoi ensoleiller votre journée, réchauffer votre coeur et délecter votre palais avec mes dégustations automnales.

L’Été indien

Dieu du ciel

5,9 % alc. vol. 355 ml – Verre ambré

Bière forte de blé sur brassée avec des mangues

Je me suis d’abord intéressée à L’Été indien, oui oui, celui qu’on a pas eu!

Sans blague, cette bière, brassée avec des mangues par Dieu du ciel! est délicieuse, jusqu’à la dernière goutte! Bien beurrée. Un plaisir pour les yeux et les papilles!

Voyez sa robe jaune-orangée, opaque et quasi-soyeuse.

Été indien – Dieu du ciel!

Avouez que c’est une belle curiosité, la belle couleur orangée qui rappelle un peu la soupe à la courge butternut.

Elle a un goût de purée de mangue mûre très présent, MIAM!

Elle a un parfum et le sucre du maïs deux couleurs. Je prendrais ça en mimosa n’importe quand!

L’Orgasme Rousse

Microbrasserie l’Arsenal à Charette, Québec

7% alc. vol. – 500 ml verre ambré

Bière forte champenoise Double aux levures de champagne

Le nom m’interpellait! 😁 Cette bière est très bonne, pas orgasmique mais sûrement aphrodisiaque et stimulante pour les sens.

L’Orgasme Rousse

Elle a un je-ne-sais-quoi de tomate cerise mûre et quelque chose de marin, doucereux et salé. Comme un baiser langoureux à la crème fouettée avec du caramel salé. Gourmande.

Porter Coco Chipotle

Brasserie Dunham

7,5% alc. vol. – 750 ml verre ambré

Porter Coco Chipotle … De loin la meilleure bière que j’ai bue ce mois-ci!!

Comme un chocolat chaud épicé – froid! C’est chocolaté, beurré à souhait. Une touche de fumée et un peu terreux.

Tempérée, elle goûte les chocolats à la cerise moins tout le sucre. Pensez à une cerise fraîche mûre trempée dans le chocolat noir. J’en ai des palpitations de désir juste à y penser!

Sa mousse onctueuse dorée pimentée met l’eau à la bouche. C’est titillant! C’est comme du mole liquide!

Fumé, chocolaté, pimenté. Juste miam.

Boldwin

IPA artisanale bio – Brassée a Boucherville

6% alc. vol. Canette 500 ml

IBU 55

J’ai goûté cette bière pour la première fois en compagnie de mon meilleur ami, Marc-André.

20181130_103911.jpg

La Boldwin

En fût, elle était excellente. En canette, c’est encore bon mais une petite coche en-dessous, c’est sûr.

Elle a une belle mousse de latte onctueuse, « mousseuse ». Cette caresse réveille les papilles. Des notes de cerises de terre /bleuet et bien sûr la pointe d’agrumes de l’IPA – pamplemousse blanc en finale cette fois – sont à la fois courtes et longues en bouche. Très amère en arrière-goût mais rafraîchissante!

 

Une p’tite vite!

Fleur de Vilains Brasseurs de Joliette

Session IPA

Composée de houblon Mosaic, Amarillo Cascade et Citra.

Gout de clémentine et pamplemousse rose. Frais.

 

J’ai moins aimé … La « Caribouette »

 

L’occulte

Brasseurs du monde

9,5% alc. vol. verre ambré

Weizenbock – Ale extra-forte

Des notes de vin rouge, de pruneaux mûrs sont présentes.

J’ai trouvé que ça goûtait le Caribou, ça me rappelait la chaleur du vin et le sentiment de « bouche ivre » que ça procure après la deuxième coupe de gros rouge qui tache.

Un peu sûre, on goûte beaucoup à l’alcool et elle a des dépôts noirâtres, ce qui lui a valu son surnom de Caribouette.

Du caractère qui réchauffe le coeur

Je relisais l’autre matin le texte d’introduction que Patrick a écrit lorsque je suis devenue une collaboratrice FOOD la Bouffe. Il disait: « Vous pourrez venir prendre une bière avec Marie-Lou. »

Ben faites donc ça! Donnez-moi votre feedback, vos impressions sur les bières que je vous propose dans la section commentaires ci-dessous.

J’ai pour vous cette fois des suggestions de bières rassembleuses pour tous ceux qui aiment les bières très savoureuses avec des effluves de café, de chocolat, de caramel, de vanille et de fumée. Cheers!

Carrick – Scotch Ale
Brasserie Le Naufrageur (Carleton-sur-Mer, Qc)
9,25% alc./vol. – bouteille de verre ambré – 500 ml
IBU 28

dav

Regardez-moi cette belle mousse, et cette belle robe, d’un noir intense, opaque. Son étiquette appelle au mystère et à l’aventure. Vous ne serez pas déçus! Sa mousse est crémeuse et sucrée.

Au nez, on sent le café, la crème brûlée, le caramel et la fumée.

Le malt fumé qui la compose est bien présent en bouche et très loin d’être désagréable. On la sent épaisse, soyeuse et surtout, pleine de saveurs! Le caramel rappelle celui de la croûte de la crème brûlée.

À déguster au bord d’un feu entre amis.

Malédiction (Milk Stout) (contient du lactose)
Le Saint-Bock
5% alc./vol. – bouteille de verre ambré – 500 ml

cof

Trop facile à boire! Bon stout presque noir.

Ce milk stout au cacao et à la vanille a de quoi surprendre. Il rappelle d’emblée les bonbons au caramel au café au cœur fourré au chocolat. J’ai l’impression de boire mon dessert!

Sa mousse, dense au début puis furtive est veloutée en bouche.

On la déguste avec ou sans guimauves.

Abel Turcault (Scotch Ale forte)
Microbrasserie de l’Île d’Orléans
8% alc./vol. – bouteille de verre ambré – 500 ml

dav

C’est un collègue à moi qui m’avait parlé de cette bière, qui porte le nom de son ancêtre.

Un peu d’histoire: Abel Turcault, était un fermier et un meunier établi sur l’Île d’Orléans en 1668! On lui avait octroyé une terre et lui avait donné le rare et prestigieux titre de maître farinier. Et pour cause, c’était le seul meunier de la place (pour le propriétaire de l’île) et le pain occupait alors une place très importante dans l’alimentation!

Bière brune caramélisée inspirée par les brassins écossais, sa couleur est aussi ambrée et opaque que la bouteille.

Son goût est fort en alcool et mériterait un temps de pause pour s’assouplir un peu. Elle a un potentiel de garde dont la durée m’est inconnue mais j’aimerais attendre 1 an ou 2 avant de la déguster la prochaine fois.

Réincarnation (Berliner Weisse)
Saint-Bock
4% alc./vol. – bouteille de verre ambré – 500 ml
Bière légère

dav

La bouteille indique Ananas et citron. J’étais très curieuse.

Au nez, c’est la prédominance de l’ananas mûr qui rafle toute l’attention. On a envie tout de suite d’y plonger les lèvres.

ERREUR!!!

Son goût est sûr et le citron domine sur tout. L’ananas se fait trop discret et n’est présent qu’en finale. On note aussi des pointes de pomme verte très acidulée.

J’ai été incapable de la finir, elle a fini dans l’évier. Quelle déception! Je m’attendais à plus de sucre ou au moins, moins d’acidité. C’est de loin la pire bière de la Brasserie Saint-Bock que j’ai eu la « chance » de goûter.

Peut-être qu’en modifiant la recette pour en créer une Goose, on aurait un résultat plus intéressant.

La Bièrothéorie avec Marie

IBU: L’IBU (ou International Bitterness Unit) est utilisée par les brasseurs pour mesurer l’amertume de leur bière. Cette mesure est généralement déterminée théoriquement par l’agent d’amertume contenu dans le houblon (une part par million d’isohumulone). Rappelez-vous une seule chose: Plus l’indice IBU est élevé, plus elle sera amère.

Pour les gens qui n’aiment pas la bière, la question de l’amertume revient souvent; c’est souvent la cause de ce dégoût alimentaire. Donc, logiquement, si quelqu’un vous dit qu’il n’aime pas la bière, ne lui suggérez pas d’emblée une IPA, très fortement houblonnée! Allez-y plutôt avec une bière caramélisée comme une scotch ale ou un porter ou encore une NEIPA comme la Milkshake NEIPA de Le BockAle dont je vous ai parlé récemment. Elle est moins amère que sa cousine la IPA et surtout fruitée et juteuse à souhait. Les stouts peuvent également être conseillés, malgré leur IBU souvent élevé, puisque les malts qui les composent déterminent beaucoup plus leur saveur fumée ou caramélisée que le houblon.

Bonne dégustation!

Nouvelle Collaboratrice!

Quand j’étais au secondaire, j’ai fais plusieurs écoles et je me suis retrouvé un jour à la Polyvalente Montignac, à Lac Mégantic, où j’étais le petit gars de la grande ville (Sherbrooke) qui arrivait. J’étais tassé et ça a été difficile d’y faire ma place.

Et puis un jour est arrivés une fille d’une ville encore plus grande que d’où je venais … Elle arrivait de Montréal! Avec ses cheveux de couleur, ses vêtements à la dernière mode et son perfecto noir en latex, elle faisait parler d’elle par son extraversion et sa couleur unique. Elle est vite devenue une amie. Je parle de Marie-Lou Perreault!

Marie-Lou est aujourd’hui est en couple (désolé les gars!) et est une maman hyperactive d’une belle tribu de cinq enfants et quand elle a un moment pour relaxer un peu, elle aime s’asseoir et prendre le temps de déguster une bonne bière.

C’est ce moment que Marie-Lou partagera avec vous au fur et à mesure de ses découvertes. Elle vous donnera une critique complète de ses dégustations et vous donnera certainement le goût d’en boire une vous aussi!

Donc bientôt sur FOOD La Bouffe, vous pourrez « Prendre une bière avec Marie-Lou »!