FOOD Trip: New Orleans – Jour 3

Après un pré-déjeuner à la pizza froide, on prend la route. Sortir de la maison est un calvaire à chaque matin! On passe d’un confortable 20 degrés à l’air climatisé à un 40 degrés d’un coup. Si on ajoute à ça l’humidité qui bat des records, ça rend la sortie dehors incroyablement dure …

On arrête sur notre chemin au Mardi Gras Zone. Une épicerie tout près de la maison où on fait des provisions pour la journée. Je me prend une barre protéinée ainsi qu’un thé glacé à la mode hawaïenne: Shaka, Hawaiian Mamaki Tea! Son goût de menthe subtile et d’ananas est très rafraîchissant.

Aujourd’hui on a prit la décision de faire des activités plus relaxantes alors direction l’aquarium mais tout d’abord, le déjeuner! On arrête chez Flora Gallery & Coffee Shop. Déjeuner sans grands intérêts … J’ai choisi un burrito déjeuner mais les saveurs sont fades et j’aurais eu plus de satisfaction avec un wrap matin du travailleur chez Tim.

Un peu déçu, moi, Yannick et Sophie, on reprend la route … pour aller prendre le tramway. Se promener en tramway ça a quelque chose de romantique et divertissant. JE vous suggère fortement de l’essayer.

20180910_113216.jpg

Sur la photo: Un des tramway qui parcourent New Orleans.

11h25

On arrive enfin au Audubon Aquarium qui est … fermé les lundis … Je commence à trouver que notre journée se gâte là!

Note

À New Orleans, n’hésitez surtout pas à utiliser le transport en commun! Pour la modique somme de 3.00$, vous pouvez obtenir une passe journalière qui est valide pendant 24 heures et qui vous permet de prendre autant le tramway que l’autobus et ce, sur l’ensemble du réseau de la RTA! En plus, même dépassé ce délai, vous pouvez tenter votre chance avec votre passe. On a réussi à entrer dans le tramway alors que le conducteur voulait débarquer pour aiguiller les rails.

On décide de se promener en tramway jusqu’au cimetière de Metairie. Oui j’ai un côté un peu lugubre j’en conviens mais si vous aviez vu le cimetière!

20180910_130213.jpg

Sur la photo: Non elle n’a pas été retouchée! Il va pleuvoir et pas mal à part ça!

Le cimetière en entier est composé de sépultures surélevées ou de cryptes et la raison est simple: New Orleans a été inondée à de multiples reprises au cours de ses 300 ans d’histoire et cette configuration permet de préserver les corps et les sépultures intactes en cas d’inondations.

Ça fait à peine 30 minutes qu’on est là que le ciel nous menace de nous tomber sur la tête. Faut trouver un plan. Et si on allait en ville acheter ce qui faut pour se faire notre propre muffuletta?

15h40

On reprend donc le tramway et on revient dans le Vieux Carré, marcher à la pluie, où on passe devant le Café du Monde. (Bon là je dois vous expliquer quelque chose. Si un jour vous allez à New Orleans et que vous n’allez pas au Café du Monde, je vais vous juger sévèrement.)

Ce café qui a été ouvert en 1862 juste à côté du French Market est reconnu pour son café au lait mélangé à de la chicorée et … mon doux, mon cœur palpite juste de l’écrire … et ses beignets. De petits carrés de pâtisserie frits et littéralement ensevelis sous une montage de sucre à glacer.

20180910_141508.jpg

Sur la photo: Cafés au lait, jus d’oranges frais et des beignets!

Ces beignets sont légers, moelleux, chauds et servis par une équipe portant des uniformes d’époque. Du sucre à glacer … il y en avait partout. Même en sortant, on pouvait voir sur le trottoir des traces de sucre. Impossible de ne pas avoir l’air d’un utilisateur de cocaïne quand on mange ces beignets là! La face pleine et les doigts blanchis … Écoutez Yannick en avait même plein sur son cellulaire mais ces trois petits carrés de bonheurs VALENT le détour!

Les pupilles dilatés et à la limite du coma diabétique, on se dirige vers Central Grocery pour acheter les ingrédients pour faire notre sandwich à la maison et relaxer un brin. Cette épicerie se vante d’être la maison du muffuletta original à New Orleans. On va bien pouvoir y acheter tout ce qui faut!

Mais bien que le Central Grocery vendent tout ce qui faut pour faire une muffuletta, ils tenteront par tous les moyens de vous en vendre une, toute faite, pour une 20aine de dollars. Après environ une quinzaine de minutes de négociations qui menaient nul part, on s’est contentés d’acheter une salade d’olive et nous sommes allés dans une épicerie non loin de là pour acheter ce qui nous manquait et en bonus, un pain tressé au sésame énorme!

17h50

De retour à la maison, on se fait un bon Bloody Mary et on entame la préparation de notre sandwich géant! Pour un peu plus de 25.00$ nous avons été en mesure de créer l’équivalent de 2 muffulettas complète qui nous auraient coûtées facilement 40.00$ en magasin ..

20180910_184730.jpg

Sur la photo: Divine sandwich entrain de se faire massacrer par nous, voyageurs affamés!

Ce repas était tout simplement délicieux! Ce qui me ramène à la base de mon blog: On a beau aimer manger au restaurant, c’est toujours à la maison qu’on mange le mieux. Faut seulement prendre le temps de mettre la main à la pâte un peu!

20180910_183906.jpg

Sur la photo: Avouez que vous avez faim là! Je vous sors la recette très bientôt!

L’estomac bien rempli, on monte au deuxième pour rapprocher les lits qui s’y trouvent et on jase une bonne partie de la soirée avant de se coucher.

Demain réussirons-nous enfin à visiter l’aquarium? Est-ce que le propriétaire du Central Grocery va se mordre les doigts de ne pas nous avoir vendu les ingrédients? Est-ce qu’on va encore tomber sous les charmes d’un cocktail en apparence innocent?

Rendez-vous demain même FOOD-Heure, même FOOD-Chaîne pour le jour 4 de nos aventures gastronomiques à New Orleans!

Destination FOOD

Café du Monde (Site Web)
800, Decatur Street
New Orleans, LA 70116
(504) 587- 0833

FOOD Trip: New Orleans – Jour 2

New Orleans est une ville très culturelle mais son axe central tourne autour de la musique. Hier soir, on en a eue la preuve quand nous cherchions une place à manger: Tous les établissements présentaient des performances musicales par des groupes sur scènes (blues, swamp blues, cajun, jazz) et même les performances de rues tournent pour la plupart autour de la musique!

En m’ouvrant les yeux j’ai déjà le cerveau qui me joue des airs de banjo pour me mettre dans l’ambiance de New Orleans. Il est facile de s’y sentir à l’aise dans cette ville et bien que mon sommeil ait été bref … je suis prêt!

Jour 2

Encore traumatisés par notre visite sur Bourbon Street (mais non! C’est pas si pire que ça! Faut juste vraiment aimer faire la fête … et il se trouve que c’est notre cas!) on décide d’aller marcher sur le long du Mississippi qui passe à quelques minutes de marche de la maison.

Après avoir emprunté un escalier qui passe par dessus de la voie ferrée, on arrive dans Crescent Park. Un magnifique sentier aménagé qui longe le fleuve que la ville à bâtie avec une subvention à la suite de la tempête Katrina de 2005.

Nous marchons donc sur le sentier en admirant le fleuve et les bateaux (cargos, bateaux remorques et barges, bateaux de croisières) et au loin, on entend une musique qui semble provenir d’un orgue à vent. La musique est joyeuse mais au final, ça sonne creepy un peu. Comme un carnaval démoniaque … on essaie d’ignorer la musique et on continue notre marche qui nous mène au French Market.

Le French Market (ou Marché Français) est un vaste espace à aires ouvertes recouverte d’un toit permettant aux artisans de la région de venir vendre leurs produits. On y retrouve des tonnes de souvenirs de la Louisiane, des poupées vaudous, des toiles, des sculptures, des t-shirts, des auteurs qui font la promotion de leur premier livre … bref on y trouve de tout!

Ayant pas encore déjeunés (on avait rien à la maison pour manger) on décide de s’arrêter dans l’aire alimentaire du marché pour manger chez N’awlins: Cafe and Spice Emporium.

12h15

Bien que le service et le personnel étaient plutôt moyen et les plats hors de prix pour les portions, le repas était pour sa part, délicieux! Est-ce que je recommande cet endroit? Absolument pas! Vous pourrez aisément goûter des plats similaires un peu partout dans la ville.

Nous avons choisis, moi et Yannick de manger un hamburger à l’alligator, du « boudin » on a stick et une assiette de catfish (barbotte) alors que Sophie est allée un peu plus loin et nous est revenue avec une muffuletta … Une quoi?! Muffuletta (Mou-Fou-Laid-Tâ).

20180910_011839.jpg

Sur la photo: Hamburger à l’alligator accompagné de patates.

Présenté très simplement l’hamburger à l’alligator était tout de même très bon! L’alligator se situe au niveau du goût quelque part entre le porc et le poulet. La viande cuite reste tout de même rosée et est un peu coriace comparativement au volatile de basse-cour qui pond des œufs!

Accompagné de « Swamp Juice », une sauce forte verte juste assez relevée, ce hamburger était vraiment bon!

20180909_115853.jpg

Sur la photo : Boudin on a Stick … Pas plus simple comme présentation!

Contrairement au boudin que nous connaissons ici, le boudin (Bou-Dane) servi à New Orleans se présente sous la forme (en général) d’un mélange de porc, de riz et d’épices injectés dans des boyaux et cuits à la vapeur.

Les morceaux de porcs traditionnellement utilisés dans le boudin sont généralement les morceaux non-utilisés en boucherie incluant, parfois, du sang.

Je dois dire que, enfant, ma mère essayait de me faire manger de notre boudin du Québec et que depuis je m’étais refusé à en remanger mais je dois admettre que cette version est vraiment bonne!

20180909_120940.jpg

Sur la photo: Blackened Catfish plate

Le blackened catfish est un morceau de barbotte pané avec des épices et cuit à la plaque. Je n’avais encore jamais mangé de barbotte et je ne sais pas si cette variété s’apparente à notre équivalent québécois mais c’était excellent. Le seul bémol était le prix de l’assiette versus la quantité qui m’a été servie et le fait que seulement un côté du filet était pané.

La petite sauce tomatée servie en accompagnement apportait une touche agréable à mon repas.

Si vous visitez New Orleans et que vous avez la chance d’y goûter, ailleurs que chez N’awlins, n’hésitez surtout pas! C’est un bon repas!

20180910_011942.jpg

Sur la photo: Muffuletta. Ce sandwich est juste parfait …

Sophie nous a présentée une demie-muffuletta qu’elle nous a partagé pour que l’on y goûte. Un mélange parfait de charcuteries, fromages et salade d’olives (recette que je vous présenterai bientôt sur FOOD La Bouffe). Le genre de sandwich que tu prend une bouchée et tu arrêtes soudainement de parler, respirer, réfléchir … tu vis le moment.

Ça semble exagéré et ça ne veut pas dire que vous aimeriez ça mais à moi, c’est l’effet que ça m’a fait. J’étais là, à profiter de ma bouchée et à mâcher en silence en goûtant chaque ingrédient formant un tout se complétant à merveille.

Originaire d’Italie, ce sandwich aurait été initialement présenté à New Orleans par le Central Grocery à qui on a tenté de tirer les vers du nez mais sans succès. Je vous en reparle demain.

Notre journée à continuée avec une visite de Royal Street qui est parallèle à Bourbon Street. À un coin de rue, la musique joue à tue-tête, les gens font la fête et boivent de l’alcool, dansent et chantent dans les rues alors que sur Royal, des galeries d’arts, des musées, des boutiques souvenirs, des antiquaires. Superbe endroit à visiter si c’est votre genre!

16h45

On a continuer à marcher comme ça au gré de nos envies et inspirations jusqu’à ce qu’on croise un groupe de gens qui se promenaient avec un gros gobelet de plastique sur lequel il était écrit Port Of Call. Nous avions très soif (il fait 40 degrés ne l’oubliez pas!) et nous avons demandé ce que c’était et d’où ça venait. Le cocktail sucré et alcoolisé se vendait à peine à une centaine de mètres derrière le groupe. On est allés s’en chercher chacun un.

Quelle erreur!

Le cocktail qui s’appelle en fait Monsoon est un cocktail plutôt corsé qui contient pas moins de 4 oz d’alcool. Nous avions faim, étions déshydratés et plutôt fatigués. Le Monsoon nous a frappé comme une tonne de brique.

La soirée s’est terminée sur Bourbon Street (Ben oui! Encore!). On a oublié de souper (Ben quoi!? Ça se peut!) et finalement, je suis rentré tôt à la maison où on a mangé de la pizza d’une jolie petite pizzeria un coin de rue plus loin appelée Pizza Delicious.

La pizza y est faite avec des ingrédients frais, la pâte tournée sur place, devant vous et elle est tout simplement délicieuse … Tellement délicieuse qu’elle fait aussi un excellent déjeuner (ou devrais-je dire pré-déjeuner).

20180910_090305.jpg

Sur la photo: Ma grosse face pas réveillée qui engloutie une pointe de pizza froide.

Allez … Avouez que vous rêvez de savoir ce qui est arrivé, le Jour 3! Revenez demain pour en savoir plus!

Destination FOOD

Pizza Delicious
617, Piety Street
New Orleans, LA 70117
(504) 676-8482