Potage de Poireau

Pour moi, l’automne rime avec « comfort food » (bon ok … pas littéralement mais dans ma tête oui!). On cherche à faire de la bouffe qui nous apporte du réconfort et de la chaleur quand on a passés la journée à l’extérieur à préparer la maison et le terrain pour l’hiver.

Ce weekend, je suis passé à l’épicerie et quand j’ai vu que les poireaux étaient en spéciaux, je n’ai pas pu résister! J’en achète deux bouquets et on verra ce qu’on fera avec!

Je les utilisent pour remplacer l’oignon dans mes plats de tous les jours mais là j’ai décidé d’en faire un potage. Ce que j’adore du potage c’est que ça demande que très peu de manipulation. On met tout dans le chaudron, on fait revenir, on ajoute le liquide et on laisse mijoter avant de tout passer au mélangeur … Simple et bourré de goût!

Voici donc, ma recette de potage de poireau:

Potage de Poireau

Cette recette produit de 6 à 8 portions.

Ingrédients:

  • 1 Cuillère à table d’huile d’olive
  • 1/2 Oignon blanc, coupé en dés
  • 2 Branches de céleri, tranchées
  • 2 Patates moyennes, coupées en dés
  • 3 branches de poireau, tranchées
  • 4 Tasses de bouillon de poulet
  • 1/2 Cuillère à thé de thym séché
  • 1/2 Cuillère à thé de persil séché
  • 1 Feuille de laurier
  • 1 Tasse de lait 2%
  • Sel et poivre au goût

20181105_190010.jpg

Même pas commencé à cuire que ça sent déjà bon!

Préparation:

Dans un grand chaudron, chauffer l’huile à feu moyen-vif et ajouter les oignons, céleri, patates et le poireau. Faire revenir de 3 à 5 minutes ou jusqu’à ce que les poireaux commencent à être cuits et on ajoute le bouillon de poulet.

20181105_093752.jpg

On fait revenir les légumes

On porte à ébullition et quand le bouillon commence à bouillir, on réduit le feu à moyen-doux, on ajoute les herbes séchées et on laisse mijoter de 15 à 20 minutes ou jusqu’à ce que les patates soient cuites (on pique à l’aide d’une fourchette pour savoir).

Lorsque le temps de cuisson est terminé, on ajoute le lait, on brasse bien et on réduit en purée à l’aide d’un pied mélangeur (communément appelé Buzz buzz chez moi) ou dans un mélangeur.

Note:

J’utilise du lait 2% pour une version moins calorique mais pour un potage de bûcheron soutenant et plus riche, vous pouvez utiliser de la crème 15% plutôt que du lait!

20181105_190103.jpg

On ajoute le lait en fin de cuisson pour refroidir un peu le mélange avant de passer au mélangeur

Attention!

Bien que je garde l’étape d’ajouter du lait froid à la fin de la cuisson, le mélange reste encore très chaud et peut éclabousser si vous démarrez le mélangeur à trop haute vitesse. L’expansion de la vapeur pourrait faire voler le couvercle et ainsi lancer de la purée bouillante partout! Non seulement c’est très salissant mais vous risquez de graves brûlures. Pour éviter cette situation, démarrez votre mélangeur à basse vitesse et assurez-vous de laisser une légère ouverture afin de laisser la vapeur s’en échapper.

Optionnellement, servir la soupe garnie de morceaux de bacon bien croustillants et accompagnée de morceaux de baguette gratinées.

Quel est votre plat « comfort food » favori vous?

Les Oignons

Les épiceries regorgent actuellement de superbes produits du terroir. À toutes les fins de semaines je me fais une petite escapade gourmande et j’ai eu le loisir de visiter la Ferme Beaulieu à Lennoxville où les produits de la terre sont en vedette: Carottes, patates, poivrons, courgettes et, le sujet de mon article aujourd’hui, les oignons.

Ils se présentent sous plusieurs formes et couleurs et chaque oignon a une saveur et une utilisation spécifique. Laissez-moi tenter de démêler tout ça!

Les Variétés

Échalote

Échalote.jpg

Ce que nous appelons à tort l’échalote est en fait l’oignon vert. L’échalote (ou échalote française) est en fait une plante cousine de l’oignon mais j’ai quand même cru bon de l’inclure dans cet article vue les ressemblances.

Elle a un goût plus sucrée et subtil que ses cousins les oignons et a un goût un peu épicé. On utilise l’échalote crue dans les salades, dans les vinaigrettes ou en garniture et cuit dans les bouillons, sauces, plats à base d’œufs et pour accompagner les viandes.

Oignon Blanc

Oignon Blanc.jpg

De grande taille et facilement reconnaissable par sa couleur blanche. L’oignon blanc est le plus croustillant d’entre toutes les variétés présentées ici aujourd’hui, contient une grande quantité d’eau, est peu sucré et a un goût très relevé.

Son contenu en eau le rend plus susceptible de moisir lorsqu’il est entreposé.

Il est utilisé beaucoup dans la cuisine mexicaine.

Oignon Doux

Oignon Doux.jpg

Moins rond que ses frères mais aussi plus sucré, l’oignon doux est reconnaissable également par ses couches très épaisses. Bien qu’il soit délicieux cru, c’est le type d’oignon tout indiqué pour frire ou cuire, sa saveur sucrée se développant au fil de la cuisson.

On préférera cet oignon pour les rondelles d’oignons, les oignons frits, les gratins d’oignons et la soupe à l’oignon (recette à venir cette automne!).

Oignon Jaune

Oignon Jaune.jpg

De taille moyenne, au taux de sucre très élevé et très polyvalent, l’oignon jaune est l’oignon passe-partout. Vous pouvez l’utilisez dans tous les plats. En fait, si une recette demande un oignon sans spécifier quelle variété, vous pouvez gager que c’est d’un oignon jaune dont on parle! En cuisant, il caramélise facilement et perd de son goût relevé pour devenir plus sucré.

À utiliser dans tous les plats nécessitant des oignons quand vous n’avez pas les autres sous la main même si il a la fâcheuse tendance à vous faire pleurer comme si vous regardiez la fin du film « Les Pages de Notre Amour » …

Oignon Rouge

Oignon Rouge.jpg

Il est gros, il contient beaucoup d’eau, est croustillant et suffisamment doux pour être consommé cru. L’oignon rouge est souvent utilisé pour la couleur qu’il apporte à un plat. On l’utilisera donc dans les salsa, les sandwichs, les guacamoles ou en garniture sur les salades. Il peut toutefois aussi être cuits et utilisé dans un potage, une omelette ou un plat mijoté.

Choisir ses oignons

Choisir des oignons qui sont fermes, qui ont une peau sèche et friable et qui ont une odeur légère. Si l’oignon que vous choisissez à une odeur forte c’est probablement qu’il commence à moisir.

Entreposer vos oignons

Idéalement, vous voulez garder vos oignons dans un endroit frais, sombre et ventilé.

Et si vous coupez un oignon, vous pouvez le conserver dans un contenant hermétique au frigo, sans problème, jusqu’à une dizaine de jours.

Quelle est VOTRE recette à base d’oignon préférée? Commentez, Aimez et Partagez via Facebook!

Bo Luc Lac (Shaking Beef)

Le Bo Luc Lac (Lok Lak ou encore Shaking Beef) est un plat typiquement vietnamien. Le terme « Shaking Beef » vient du fait que traditionnellement, c’est cuit au wok et que le bœuf est « shaké » tout au long de sa cuisson.

Bref mon chum Marcel me parle depuis un moment d’un restaurant dans son coin qui servent le Lok Lak et récemment, il a décidé de s’en faire à la maison. Il n’en fallait pas plus pour que l’envie me prenne de m’en faire aussi!

Voici donc la version FOOD La Bouffe du « Shaking Beef« :

Bo Luc Lac

Cette recette permet de nourrir 2 personnes. Vous n’avez qu’à doubler les ingrédients pour 4, 6, 8 etc. etc.

Ingrédients:

Oignons Marinés

  • 1 Oignon rouge coupé en deux et émincé
  • 2 Cuillères à table de sirop d’érable
  • 2 Cuillères à table de jus de lime fraîchement pressé

Bœuf Mariné

  • 500 Grammes de cubes de bœuf à bourguignon
  • 1 Gousse d’ail hachée finement
  • 3 Cuillères à table de sauce aux huîtres
  • 2 Cuillères à table de sauce soya
  • 2 Cuillères à table de sirop d’érable
  • 1 Cuillère à table d’huile végétale
  • Sel et poivre au goût

Garnitures

  • Quelques feuilles de laitue Boston
  • 2 Tomates tranchées

Préparation:

Oignons Marinés: Placer les oignons émincés dans un pot, ajouter le sirop d’érable et le jus de lime. Fermer le pot et secouer pour bien enrober les oignons. Placer au réfrigérateur et laisser reposer au moins 1 heure. Pendant cette période brasser le pot de temps à autre.

Bœuf Mariné: Dans un plat hermétique, placer le bœuf. Ajouter tous les ingrédients de la marinade et fermer le couvercle. Secouer vigoureusement pour bien enrober le bœuf et placer au frigo. Laisser mariner minimum 4 heures (tel qu’expliqué dans cet article).

Dans mon cas, j’ai laissé les oignons et le bœuf mariner pendant 24 heures et laissez-moi vous dire que je n’ai pas été déçu! Le bœuf était tendre sans bon sens et les oignons, des allures de « relish » au niveau de la texture. C’était parfait!

Lorsque vous êtes prêt à cuire la viande, égoutter celle-ci et la saisir à feu moyen vif environ 5 minutes. La viande ne doit pas être trop cuite.

Montage des assiettes: Placer 1 ou 2 feuilles de laitue superposées dans un coin de l’assiette. Disposer les tomates en étagés à côté de la laitue. Déposer le bœuf sur la laitue et servir avec un accompagnement de votre choix. J’ai choisis de présenter mon plat avec un pain naan déchiré en 2 mais vous pouvez servir le Bo Luc Lac avec du riz ou encore tel quel.

Préparez le à votre tour et envoyez-moi vos photos! Qui sait? Peut-être que je les publierai sur FOOD La Bouffe!

Salade de Quinoa

Comme tout le monde qui doit se faire un lunch cinq jours par semaine, moi aussi j’en reviens bien des sandwichs. Dans ce temps là, je veux du léger, du frais, quelque chose de bon qui va me soutenir. Et puis un jour j’ai fais cette découverte là. La recette originale je l’ai trouvée via Cuisine Futée, Parents Pressés mais je l’ai simplifiée de façon à pouvoir la refaire pratiquement par cœur. Je vous l’offre aujourd’hui.

Salade de Quinoa

Ingrédients:

5 Tranches de fromage Halloumi de 1 cm. d’épaisseur chacune
3 Tasses de quinoa cuit
1/2 Tasse de persil haché finement
1/2 Tasse de menthe fraîche hachée finement
1/4 Tasse d’oignon rouge haché finement
1 Tasse de tomates cerises coupées en quatre
1 Tasse de concombre anglais coupé en dés
1 Tasse de poivron orange ou jaune coupé en dés
1/4 Tasse d’huile d’olive
Jus de 2 ou 3 citrons (au goût)
Sel et poivre au goût

Préparation:

Chauffer un poêlon antiadhésif à feu moyen vif et y déposer les tranches d’halloumi. Les faire griller de chaque côté jusqu’à ce qu’elles soient bien grillées. Déposer sur une planche à découper et trancher en cubes. Réserver.

Dans un grand bol, ajouter tous les ingrédients ainsi préparés. Saler et poivrer au goût et bien mélanger.

Enjoy!