Produit – Sel de Feu Volcano

Comme si de mettre un mélange d’épice sur le marché suffisait pas (voir mon article sur le Sel de Feu), voilà que j’ai remis ça en octobre et j’ai lancé le Sel de Feu: Volcano en partenariat avec Fredérick et Josiane des As du Fumoir.

C’est quoi le Sel de Feu: Volcano?

C’est un mélange de sel épicé et fumé, sans colorants ni additifs, 100% naturel, sans agents de remplissage et sans gluten … mais comme TRÈS ÉPICÉ!

#tespapillessontpaspretes

Un peu comme un “sequel” au Sel de Feu duquel on m’a souvent dit qu’il n’était pas assez fort, voilà que je me contente pas seulement d’évoquer la couleur des braises et de la lave du volcan mais il va aussi mettre le feu dans ta bouche!

Le produit vient en portion de 80g dans un pot au relief bas permettant une utilisation « à la pincée » qui fait penser à une main de sel … Frotte toi pas un oeil après par exemple si tu veux pas ressembler à l’Oeil de Sauron dans le Seigneur des Anneaux!

Le produit est aussi disponible au kilo sur demande (principalement pour les restaurants et les établissements hôteliers mais tsé … si tu aimes beaucoup le sel …).

Pourquoi tu commences à vendre des épices?

Le Sel de Feu et le Sel de Feu: Volcano (ainsi que tous les produits à venir) représentent mon amour pour la bouffe et plus spécifiquement ce qui me fait vibrer. Les produits goûteux et relevés font parties intégrantes de mon alimentation alors le Volcano est ma façon de vous partager mon amour pour ce qui est épicé.

Je mange ça avec quoi du Sel de Feu: Volcano?

Tu mets du Volcano partout où tu mettrais normalement des épices fortes ou cajun. Tu peux “kicker” le goût de tes oeufs, du fromage à la crème, de la mayonnaise pour en faire une trempette relevée, tes poissons, boeuf, poulet, crevettes et autres fruits de mer aussi.

Si tu as des papilles de ballerines, tu peux mélanger ton Volcano à du Sel de Feu régulier pour une version plus tolérable aussi … Pffff … Chochotte …

Où je peux l’acheter?

En ligne, il est possible de se procurer le Sel de Feu sur le site Internet des As du Fumoir et tu peux trouver les autres points de vente sur la carte interactive des Destinations FOOD dans le menu en haut de cette page!

Aussi si tu fais partie des gens qui me connaisse, sache que j’ai toujours quelques pots sous la main pour toi. Pour le moment je n’accepte que les paiements en argent comptant et aussi les paiements par carte de crédit (via Square™)

As tu d’autres produits en développement?

Oui mais si j’en dis trop, je vais me faire abattre par un sniper! J’ai toujours l’intention de développer des produits en partenariat avec mon bon chum Cyril et également avec Les Zerbes Folles et Les As du Fumoir!

Sinon je continue mes Aventures Culinaires pour découvrir d’autres produits qui m’inspirent. La Nouvelle-Orléans m’a vraiment inspirée et je planche sur deux produits en développement en lien avec ma visite là bas!

#congequelconge?

Fiche Technique – Sel de Feu: Volcano

Ingrédients: Sel himalayen fumé, champignons déshydratés fumés, piments piri piri, cayenne, chili et paprika fort.

Format: Pot en verre de bas profil (6.5 cm x 5 cm), couvercle doré. Douze (12) pots par caisse.
Poids (Poids NET): 80g (220g)

Prix de vente aux détaillants: Contacte FOOD La Bouffe.
Prix de vente suggéré: 80g pour 9.99$

Aussi disponible au kilo pour les établissements hôteliers et restaurants. Contacte FOOD La Bouffe pour plus de détails.

Produit préparé par Les As du Fumoir en partenariat avec FOOD La Bouffe:
681, Chemin McIver
Bury, Québec J0B 1J0
(819) 588-8028
www.lesasdufumoir.ca

Soupe Asiatique au Porc

Si tu suis mon blog depuis un moment, tu sais maintenant que j’ai suivi, pendant un mois, une alimentation cétogène stricte, je fais toujours attention à mon apport en glucides (maximum 50 grammes de glucides par jour).

Cette semaine, je voyais une abonnée à une page que je suis poster une recette de soupe « wonton sans wonton » et je me suis dis que je pourrais y apporter ma touche et te la partager.

ULTIMATE COMFORT FOOD ALERT!

Voici donc une des soupes asiatiques les plus simple que tu auras faites de ta vie!

Soupe Asiatique au Porc

Un bouillon phô garni de boulettes de porc, de shiitake, bok choy et céleri. Simple et délicieux!
Temps de préparation25 min
Temps total25 min
Cuisine: Asiatique
Auteur: Patrick Dubuc

Ingrédients

Boulettes de Porc

  • 2 Tasses Porc, haché (500 grammes)
  • 2 C. à soupe Sauce soya
  • 2 C. à soupe Huile de sésame
  • 1 C. à thé Gingembre, râpé
  • 1 Unité Gousse d'ail, hachée
  • 2 C. à soupe Poudre d'amandes
  • 1 Unité Oeuf
  • 2 Unités Oignons verts, tranchés finement
  • Au goût Sel* et poivre *(ou Sel de Feu!)

Soupe

  • 2 Unités Cartons de bouillon phô du commerce (2 x 900 ml.)
  • 2 Unités Bok choy, tranchés finement
  • 1-2 Tasses Champignons shiitake, tranchés finement
  • 3 Unités Branches de céleri, tranchés finement

Garniture

  • Au goût Graines de sésame
  • Au goût Oignons verts, tranchés finement

Instructions

  • Mets tous les ingrédients pour les boulettes dans un bol et mélange bien jusqu’à ce que le mélange soit homogène.
  • Verse le bouillon dans un grand chaudron et porte le à ébullition à feu vif. Réduire à feu moyen-vif.
  • Façonne des boulettes d’une cuillère à soupe de préparation et les incorporer dans le bouillon au fur et à mesure et réduis à feu moyen-doux.
  • Prépare les bols en plaçant une bonne poignée de bok choy, une poignée de céleri et une de shiitake.
  • Mets de 5 à 7 boulettes par bol et suffisamment de bouillon chaud pour couvrir les légumes.
  • Laisse réchauffer les légumes environ 3 à 5 minutes.
  • Garnis le tout avec de l’oignon vert et des graines de sésame.

Note

  • Tu peux, optionnellement (et comme j'ai fais) mettre tous tes légumes dans ton bouillon chaud AVANT de servir (plutôt que de verser le bouillon sur tes légumes crus) si tu préfères avoir des légumes moins croquants.

Avec l’automne déjà bien entamée et les premières neiges annoncées pour bientôt, tu vas vouloir faire ça et t’écraser devant ta série préférée sur Netflix (moi j’écoute actuellement Amour-Vivant ou Daybreak en anglais … Vraiment cool si tu aimes les films d’ados et les films d’apocalypse!).

J’ai été 30 Jours Keto

ATTENTION: Cet article traite de l’alimentation cétogène. Pour écrire cet article, j’ai dû faire l’expérience moi-même et j’ai noté mes observations au fil des jours. Je n’encourage pas ni ne condamne cette alimentation et j’invite toutes personnes désireuses d’entreprendre une alimentation cétogène à consulter un spécialiste de la santé avant de commencer.

Semaine 0

Ma blonde me parle de l’alimentation cétogène (Keto) depuis un moment et je me suis laissé convaincre de changer mon alimentation pour deux raisons: Premièrement, ça sera beaucoup plus simple de s’alimenter si on fait l’expérience à deux plutôt que d’élaborer 2 menus. Deuxièmement, ça va bien cadrer dans le volet « Aventurier Culinaire » de mon blog!

« Mais c’est quoi ça l’alimentation cétogène (ou Keto)?« 

L’alimentation cétogène ou régime cétogène est une alimentation à très basse teneur en glucides compensée par un renfort en lipides. Les gras ainsi métabolisés créés un état de cétose nutritionnelle.

Utilisée depuis 1921 pour le traitement de l’épilepsie, elle trouve aujourd’hui d’autres applications notamment en tant que traitement dans la lutte contre le cancer ou encore en thérapie associée au traitement métabolique dans le cadre de régimes amaigrissants.

L’alimentation cétogène constituent l’alimentation de base des Inuits, des Maasaï et de certaines tribus amérindiennes (Well duh!).

On dit cétogène une alimentation à 20 grammes de glucides ou moins par jour et de faible en glucides (ou LCHF – Low Carbs High Fat) une alimentation qui contient entre 20 et 50 grammes de glucides par jour. Moi tant qu’à faire quelque chose j’y vais all in et je switch à une alimentation cétogène d’un coup … Maudite erreur de fou!

Tsé quand on coupe à un junkie sa source de drogue? Ben c’est ça! Je vous en reparle dans un moment.

On n’entame toutefois pas un tel projet sans préparation préalable! Cette semaine j’ai beaucoup lu sur le sujet. D’abord le livre Maigrir en Mangeant du Gras et en consultant le site DietDoctor.com et le groupe Keto Estrie sur Facebook.

Jusqu’à maintenant j’ai retenu quelques informations de base suivantes:

BACON! On peut manger du bacon!

Non sérieusement … Le bacon c’est la vie! Je déconne. Bien qu’on puisse en effet manger du bacon, il est important d’augmenter considérablement son apport quotidien en lipides (graisses) parce que lorsque le corps est privé de glucides (sucres), il en vient qu’à chercher une source alternative d’énergie et les lipides deviennent rapidement le nouveau carburant du corps.

En comparaison, brûler des glucides c’est comme lancer du papier journal dans le foyer alors que brûler des lipides revient à lancer une belle grosse bûche de bois franc sèche dans le foyer … Cette dernière brûle beaucoup plus longtemps et procure une énergie constante là où le sucre procure une grande énergie mais de courte durée.

Bien que j’adore le bacon, il faut varier ses sources de lipides et bien les choisir. Les huiles d’avocats, d’olive et de coco, les olives, les avocats et le beurre (plutôt que la margarine) sont préférables au bacon et ne sont que quelques exemples de bons gras. Je trouve ça contre nature de consommer du gras alors qu’on nous inculque en jeune âge à ne pas le faire mais pour le bienfait de cet article, je me lance!

Pas TOUS les fruits et légumes sont appropriés pour une alimentation cétogène! Par exemple, une banane à elle seule contient 20g de glucides! On mange principalement des légumes verts et on évite les fruits tropicaux comme on évite d’embarquer dans une Econoline conduite par un vieux monsieur louche.

On évite aussi les légumineuses et certaines noix (comme les noix de cajou) qui ont une forte teneur en glucides pour la plupart. Il est toutefois recommander de consommer des noix puisque celles-ci sont remplies de bons lipides (gras) comme les pacanes et les amandes.

Au niveau des viandes on peut en manger juste en masse mais on vire pas fou! On s’en tient à une portion qui correspond plus ou moins à ce qui entre dans la paume de la main (ou une portion de 100-150 grammes) en fonction de votre niveau d’activité. Moi je suis plutôt du genre à pas aller au gym et j’effectue un travail de bureau alors 100-120 grammes devrait faire la job!

Il y a des gens qui calculent ce qu’on appelle les Macros (Doses totales de protéines, glucides et lipides) mais je ne m’embarque pas là dedans parce que j’y comprend rien et je vous raconterais n’importe quoi … Je suis pas astrophysicien!

Oh une dernière chose!

La quantité de glucides indiquée sur une étiquette nutritionnelle ne représente pas les glucides nets! Pour calculer les glucides nets, on déduit du total de glucides la quantité de fibres que contient l’aliment. Par exemple, un aliment à 10 grammes de glucides mais 3 grammes de fibres à un total de glucides net de 7 grammes.

Au risque de me répéter, documente toi avant de commencer! Le livre Maigrir en Mangeant du Gras (Tome 1 et 2), le site internet DietDoctor.com et les différents groupes Keto sur Facebook sont de bonnes sources d’entraide et d’informations pour partir sur de bonnes bases.

Bilan de santé au jour 0:

  • Tachycardie
  • Inflammation articulaire
  • Trouble du déficit de l’attention
  • Trouble d’anxiété généralisé
  • Cholestérol (niveau normal but still …)
  • Arthrose (colonne vertébrale/cage thoracique)

Un beau bilan « bien gras » … Ha ha ha!

Exemples de ce que j’ai mangé à la semaine 0 (Pré-Keto): Subway, spaghettis, grilled-cheese, poutine et moult cochonneries … Tsé des bonnes affaires là! Ben bonne dans gueule mais pas dans le c…

Poids au jour 0: 278,6 lbs.

Consommation moyenne de glucides: 500+ grammes de glucides/jour. Ça va vite quand une tranche de pain blanc compte 12g de glucides et qu’un bol de Corn Flakes en compte 46g!

Semaine 1

Dans les premiers jours, je prolongeais mon jeûne nocturne en prenant un café gras le matin. C’est quoi ça un café gras? C’est un café auquel vous ajouter une source de bon lipides (comme du beurre, de l’huile de coco etc.). À part rendre mon café indigeste et me retrouver avec les lèvres les plus hydratées à Sherbrooke, ça m’a pas apporté grand chose. Je vais trouver d’autres sources de gras pour me soutenir …

Je suis donc vite retourné à une alimentation plus « normale ». 2 oeufs, 3 tranches de bacon et occasionnellement, quelques morceaux de fromage en grains pour compléter le déjeuner pour un total de 1-2 grammes de glucides.

Pour les dîners et les soupers, moi et Hélène on a fait une tonne de meal prep (préparation de repas). Plusieurs soirs à cuisiner jusqu’à 20h00-20h30. Je ne dis pas que c’est le cas de tout le monde mais moi et Hélène on a fait le choix de faire de la préparation pour réduire les tâches des soirs de semaine. L’avantage c’est que la teneur en glucide de chaque plat est calculé à l’avance et c’est plus facile de tenir le décompte journalier!

Ça va prendre un 2ème frigo!

Les 2-3 premiers jours, j’avais l’impression qu’un dix roues m’était passé dessus! Les symptômes de sevrage du sucre sont violents et imprévisibles: nausées, étourdissements, sueurs nocturnes, symptômes hypoglycémiques et j’en passe … Je me sentais comme un junkie en sevrage de drogue!

Comme si c’était déjà pas assez, j’ai commencé une grippe. On parle de symptômes que l’on appelle le Keto Flu (ou grippe Keto) les premiers jours mais la mienne est bien réelle … à moins que … et elle va durer presque 2 semaines … F*ck ma vie!

Ces symptômes finissent toutefois par s’estomper laissent place à des jours meilleurs. Grippe à part, les pires symptômes durent 3-4 jours (dans mon cas du moins) … J’avais l’air d’un zombie.

La première semaine, j’ai aussi expérimenté plusieurs fois des symptômes ressemblant à de l’hypoglycémie mais à toutes les fois, je testais mon sucre pour me rendre compte que celui-ci était tout à fait normal. De ce que j’ai lu, il faut manger gras quand on ressent de tels symptômes pour regagner de l’énergie ou tout simplement augmenter l’apport en lipides des repas qu’on prépare. Ça demande de l’ajustement mais on va s’en sortir.

Exemples de ce que j’ai mangé la 1ère semaine: Sauté de crevettes et saucisses cajun, salade césar avec du poulet grillé, poutine avec frites de céleri-rave et abus de fromage. Ose me dire qu’on mange pas bien!

Frites de céleri-rave, fromage en grains, sauce brune, pastrami … Divin!

Poids au jour 7: 273,6 lbs.

Consommation de glucides moyenne: 17 grammes de glucides/jour

Semaine 2

C’est fou ce qu’il y a des glucides partout! La première semaine m’a fait prendre connaissance de ça! Une tranche de pain blanc, 12 grammes. 1 bol de céréales “santé” avec du lait 2%, 36 grammes. 100 grammes de pâtes alimentaires, 25 grammes de glucides … Ils sont partout!

Heureusement que je cuisine pas mal! Je prend pas tout le crédit par contre, j’ai eu un bon coup de main!

On fait encore pas mal de meal prep et cette semaine, on a aussi trouvés de nouvelles sources de recettes qui sont vraiment appétissantes! On s’est même fait une tarte au sucre à la crème mais bordel que c’est sucré! Il existe plusieurs substituts sur le marché (Erythritol, stevia, fruits du moine … mais ma bouche semble pas s’habituer dans mon cas. Je préfère m’en passer quand je peux le faire) mais aucun ne se rapproche du merveilleux goût du sucre!

Le junkie est sevré mais le goût de manger du sucre persiste intensément …

Tarte au « sucre à la crème » et croûte de farine d’amandes. Aussi sucré qu’un câlinours! Ben quoi? Dans ma tête ils doivent être sucrés eux et pas à peu près!

Un soir cette semaine j’ai même pris une maudite débarque et je me suis goinfré d’un fond de sac de jujubes avec comme conséquences des étourdissements, un ventre gonflé et un sentiment de culpabilité. Ça m’apprendra!

Le côté obscur est toujours plus attrayant et facile …

Il faut dire que les tentations sont multiples! Cette semaine seulement, à mon travail, j’ai dû résister à des bâtonnets de bretzel trempés dans le chocolat, une boîte de viennoiseries, une barre de chocolat qui m’a été donnée par un patient et ça:

Le goût des chips dans ma gueule … Oh je vendrais mon âme pour en manger!
Pis que dire des jujubes et gummies!

Et ça c’est juste au travail! Ça aurait été facile de juste pogner un petit chocolat au passage ou une petite poignée de chips mais dans ce temps là je tente de me rappeler comment je me suis senti le soir de ma rechute et ça m’aide à combattre l’envie.

Autre truc qui commence à me chicoter: le désir de plonger les dents dans du pain ou quelque chose qui fait crunch! J’ai donc fais des recherches et jasé avec des amis et j’ai découvert 2 recettes intéressantes. Le chaffle (gaufre d’oeuf et de fromage) et le pain faible en glucides (4 grammes/portion). On va pouvoir manger des hamburgers!

Cette semaine, je me lance aussi dans la germination. Ajouter un peu de crunch sur mes plats avec des pousses me semble une option viable pour une alimentation Keto. Pousses de moutarde, de trèfle et de luzernes. Hâte de goûter à ça!

Au niveau du poids, cette semaine j’ai plafonné. Ma perte de 10 lbs. de cette semaine à fait place à un plafond qui a perduré tout au long de la semaine. Faut dire que ma rechute de jujubes n’a clairement pas aidée. Qu’est-ce que la semaine prochaine me réserve? On verra bien!

Ah oui! J’ai appris à mes dépends cette semaine qu’il faut mettre un récipient pour recueillir le café quand on en fait … à 6h30 le matin, ça réveille violemment disons!

Exemple de ce que j’ai mangé la 2ème semaine: Gratin de boeuf, bacon et cheddar, crevettes et nouilles de courgettes crémeuse, assiette de steak philly et salade grecque.

Gratin de boeuf, bacon et cheddar. Keto ou non, tu veux goûter à ça!

Poids au jour 14: 269,8 lbs.

Consommation de glucides moyenne: 19 grammes de glucides/jour

Semaine 3

Cette semaine, le plateau de la semaine dernière s’étalera jusqu’au vendredi matin ou j’ai franchi une nouvelle étape en atteignant le poids de 267,6 lbs. Une première depuis plus de 4 ans! Mais voici ce que j’ai appris et fait cette semaine …

J’ai arrêté de calculer comme un mathématicien et adopté des valeurs sûres. J’ai refais des plats des 2 dernières semaines (mes plats préférés) et puisque je connaissais déjà la valeur en glucides de ceux-ci c’était plus simple et je n’ai pas eu à recalculer le tout.

Nouilles de courgettes et crevettes (ici avec des graines de caméline) et … du Sel de Feu

Pour les collations, j’ai opté pour des collations à teneur nulle en glucides ou de 1 à 2 grammes. Voici comment je répartis ma journée:

Déjeuner – 2 à 4g de glucides
Collation – 1 à 2g de glucides
Dîner – 6g de glucides
Collation – 1 à 2 grammes de glucides
Souper – 6g de glucides

Souvent mes repas comptent moins de glucides que ce que je me permet et à la semaine 3, j’ai beaucoup moins de « rages de sucre » qu’à la semaine 1. De plus, je ressens la satiété (ou si vous préférez le fait de ne plus avoir faim). Ça aussi ça fait des années que je n’ai pas ressentis ça!

Je fais plus d’expériences culinaires aussi. Par exemple, jeudi soir, j’avais une fringale pour du sucré. J’ai pris de la crème 35%, de l’émulsion de fraises (dans un magasin en vrac) et un peu d’erithrytol pour un dessert vraiment satisfaisant et qui avait bon goût.

J’ai aussi fais des oeufs à la coque que j’ai plongé dans la saumure des cornichons à l’aneth d’un pot vide que ma blonde avait fait pour un goût différent et vraiment intéressant.

Mes déjeuners ont changés depuis la semaine 1. Ici œuf à la coque, fromage et avocat sur lequel j’ai versé du balsamique.

J’ai aussi découvert une superbe recette de pain qui goûte le pain de blé entier et qui est moelleux à souhait! J’ai trouvé la recette sur le site de DietDoctor.com. Elle va remplacer les chaffles qui n’étaient pas tout à fait ce que je recherchais au niveau du goût …

Je ne ressens pas le besoin d’ajouter du sel en plus de mon alimentation. La tendance veut que vous devez consommer au moins 2 cuillères à thé de sel iodé par jour. Mon alimentation normale compte plus que ça déjà.

Il faut aussi prendre un supplément de magnésium (autour de 450 mg/jour). J’avoue qu’ici je ne suis pas assidu. J’ai un supplément de vitamine que je dois prendre tous les jours mais je le prend en moyenne 3-4 fois par semaine. On m’a dit que le fait de prendre un supplément à tous les jours pouvait avoir des effets néfastes pour le corps alors je limite un peu ma consommation de multivitamines.

Moi qui a normalement zéro volonté en matière de régimes et d’alimentation (je suis beaucoup trop gourmand!) je suis surpris de voir que je persévère malgré le plateau de la semaine dernière. Je n’ai pas tant l’impression de me priver (ben oui par moment comme tout le monde j’imagine mais quand même) mais je mange bien et à ma faim.

Aujourd’hui vendredi, je suis censé aller prendre un verre chez mon chum Jack. On reste discipliné. J’apporte le gin. On y a droit apparemment dans l’alimentation cétogène. Il en va de même pour les spiritueux en général (bien évidemment on évite les crèmes comme le Bailey’s ou le Coureur des Bois … Duh!).

Et d’habitude on mange des chips ou d’autres cochonneries du genre mais cette fois, rien du tout! Je suis fier de moi!

Il reste seulement 7 jours à cette expérience. Cette semaine je vais déterminer de la suite des événements. Est-ce que je vais continuer l’alimentation cétogène? Est-ce que je vais juste continuer une alimentation faible en glucides? Est-ce que je vais abandonner? Va falloir continuer à lire pour le savoir …

Exemples de ce que j’ai mangé cette semaine: Gratin de boeuf, bacon et fromage, mousse aux fraises, jujubes (Keto! J’ai pas triché!), Salade césar et filet de porc assaisonné.

Parfois quand on a rien on peut faire simple: Salade grecque (concombres, tomates cerises, olives noires) et vinaigrette italienne faible en glucide avec comme protéine du thon en boîte.

Poids au jour 21: 267,6 lbs.

Consommation de glucides moyenne: 19 grammes de glucides/jour

Semaine 4

J’ai commencé ma semaine en prenant une photo de moi de profil (j’en avais fais une au jour 0) et j’ai été impressionné de voir que, malgré mon poids qui a stagné presque 3 semaines, mon corps continue de changer. Ce qui prouve qu’il ne faut pas se fier qu’au poids sur la balance. Le bien-être ce n’est pas un chiffre mais un état mental et physique général. Si on se sent bien dans notre corps et dans notre peau et que le miroir nous retourne une image qui nous satisfait (pas celle que nous donne les médias là!) je crois que c’est ça être bien dans sa peau.

NON JE NE POSTERAI PAS CETTE PHOTO! UN BLOG DE BOUFFE ICI … VOUS VOULEZ PAS VOIR ÇA! HA HA HA!

Même à la semaine 4 j’en apprend encore! On rit ben avec les poutines et le bacon mais il faut savoir choisir ses gras. Le bacon oui mais pas exclusivement du bacon … On va préférer des huiles comme l’avocat, l’olive ou la noix de coco au gras de bacon bien évidemment!

Il en va de même pour les fromages. Les fromages contenant du lactose ont un indice de glucides plus élevés que les fromages sans lactose donc on choisira des fromages de lait cru vieillis ou encore des fromages indiqués comme “sans lactose” sur l’étiquette.

En ce qui concerne les substituts de sucre, il faut encore là faire attention! On mentionne dans les livres traitant de l’alimentation cétogène de substituer le sucre par du stevia ou encore de l’erithrytol ou du fruit du moine. Encore ici les compagnies vont faire n’importe quoi pour vous vendre des produits qui laissent croire que vous consommer des bons sucres.

Par exemple, cette semaine j’ai acheté du stevia d’une gamme de produits que l’on ne nommera pas par respect … Le Choix du Président … qui au final était de l’extrait de stevia contenant de la maltodextrine de maïs (le maïs c’est le mal!) donc pas keto du tout!

En gros ils utilisent des mauvais glucides pour couper mon sucre que j’utilisais alternativement au sucre granulé!

TOUJOURS LIRE LES ÉTIQUETTES! Je ne le répéterai jamais assez!

Je reste assidu sur le contrôle des glucides et je fais toujours attention pour ne pas dépasser 20g de glucides par jour mais je ne calcule plus vraiment. Calculs en moins, cette alimentation me satisfait pleinement et je n’aurais pas de difficulté à poursuivre une alimentation dites libérale (environ 50g de glucides par jour). Toutefois, au moment d’écrire ces lignes, je ne sais pas si je vais poursuivre ou non.

Salade verte, oignons rouge, prosciutto et œufs à la coque

Ce que je sais par contre c’est que d’avoir été Keto strict pendant 1 mois m’a appris des choses importantes:

  1. Lire les étiquettes alimentaires: Il faut savoir lire les étiquettes! Bien lire en tête d’étiquette pour quelle quantitée est-ce que les informations sont indiquées. Il n’est pas rare que les informations fournies ne constituent qu’une partie de ce qui se trouve dans le contenant. Par exemple, une boisson X avec 10g de glucides par 250 ml de liquide alors que la canette contient 750 ml!

    Dans le calcul des glucides, les glucides net constituent le total des sucres MOINS le total des fibres. Une étiquette indiquant 18g de fibres, 12g de sucre représentent donc un total de 6g de glucides net.
  2. Réapprendre à s’alimenter: Arrêter de succomber aux “cravings” (ou rages de bouffer), apprendre à écouter son corps face au sentiment de satiété (OK on a pu faim là!) et choisir des ingrédients faibles en glucides dans la préparation de ses repas (on choisit les légumes verts plutôt que les autres autant que possible, on ajoute une portion de protéine de la taille de la paume de ma main …

    “Mais oui mais moi j’ai des grosses mains!”
    “Ben prend une grosse portion de la taille de ta main!”

    Tu dois comprendre que ton corps, si tu es plus grand et gros que les autres, nécessite plus d’énergie pour fonctionner que le corps d’une personne de 120 lbs. mettons. Même chose si tu fais de l’activité physique plus intense (comme aller au gym ou lorsque tu fais de la course à pied). Règle générale on parle de 100 à 150g de protéines par jour selon ta taille et/ou ton niveau d’activité.
  3. Prend tes suppléments: Il faut prendre du sel (min. l’équivalent de 2 cuillères à thé chaque jour) et du Magnésium (les opinions varient mais on parle de quelque chose de l’ordre de 450mg/jour). On évite ainsi les crampes musculaires et on facilite le “transit” (see what I mean?).
  4. Documente toi! Prend le temps de bien lire tous les enjeux entourant l’alimentation cétogène et planifie déjà une liste de recettes avant de commencer et dans le doute, consulte un médecin avant de commencer.

Je ne suis pas prêt à dire que l’alimentation cétogène est la recette miracle. Au fil des années on a eu droit à toute une panoplies de types d’alimentation qui donnent des résultats (Montignac, paléo …)  mais comme il existe des dizaines de régimes et de type d’alimentation, il existe des dizaines (peut-être plus) de types de corps et génétiques qui peuvent répondre différemment. De là l’importance de bien se documenter.

Avec 26% des canadiens qui ont essayés ou qui suivent actuellement une alimentation cétogène (selon un article de La Presse du 29 Septembre dernier), il m’était difficile de ne pas aborder le sujet!

Bien que j’ai dis il y a quelques minutes que je ne crois pas continuer, j’aime bien ma nouvelle alimentation et je compte bien continuer de bien me nourrir en me basant sur l’alimentation cétogène mais étant le gourmand que je suis (et parce que j’ai des recettes à vous donner encore!) je compte bien faire un petit écart de temps à autre …

Truc: Utilisez du beurre ET de l’huile pour faire cuire vos protéines. Ça ajoute les précieux lipides dont vous avez besoin pour donner du fuel à votre corps!

Exemples de ce que j’ai mangé cette semaine: Gratin de bœuf, bacon et cheddar (oui encore! C’est délicieux!), hamburger (avec pain kéto), saucisses cocktails enrobées de bacon avec un accompagnement de riz de chou-fleur et tranches de jambon fumé accompagné de choux de Bruxelles sautés à la poêle. Mes déjeuners ont sensiblement changés pour substituer le bacon par de l’avocat quelques matins par semaines auquel j’ajoute du vinaigre balsamique, sel et poivre.

Hamburger sur pain cétogène, germinaisons, tomates et mayonnaise épicée maison.

Poids au jour 28: 265,2 lbs. mais j’ai perdu beaucoup de ventre et j’ai dû changer de trou dans ma ceinture! Les jeans que je porte normalement semblent désormais trop grands. Le chiffre sur la balance n’est pas représentatif des changements dans mon corps. J’ai même commencé à porter un chandail que je ne portais plus parce qu’il était trop ajusté!

Consommation de glucides moyenne: Je sais plus … Je ne compte plus mais près de 20 gr./jour.

Bilan de Santé Jour 28:

  • 1 seul épisode de tachycardie depuis 1 mois!
  • Meilleure concentration
  • 2 épisodes d’anxiété (au lieu de 2 par semaine!)
  • Moins d’inflammation articulaire
  • Arthrose toujours présent (je m’en doutais)
  • Cholestérol à tester …

Positif tout ça non?

Soyez assurés de suivre ma page Facebook et mon compte Instagram pour y découvrir, de temps à autre, de nouvelles recettes dont certaines Keto (dans l’onglet de recherche de mon site web utilisez le mot-clé Keto).

Faites-vous ou avez-vous déjà suivi l’alimentation cétogène? Partagez-moi vos expériences en commentaires sous cet article ou encore sur Facebook! Ça me fera plaisir de vous lire!

Des bières parfumées différentes et leurs accords bouffe

Je vous propose cette fois-ci 3 bières de la microbrasserie Dieu du ciel!, qui célèbre ses 20 ans cette année. Je vous ai déjà proposé l’Aphrodisiaque de cette brasserie (ici), qui ne cesse de m’étonner, tant par les ingrédients qu’elle ose combiner que par les œuvres superbes de l’artiste derrière ses étiquettes (Yannick Brosseau)

Vous trouverez aussi plus bas mes impressions sur Le Trinqueur, une Scotch Ale à la coriandre de Brasseurs du monde, qui m’a particulièrement plu.

cofP’tit Blanc
Bière blanche aux baies de genièvre et lime
4,3% alc./vol. – 341 ml (verre ambré)
Brasserie Dieu du Ciel!

Cette bière est brassée à partir de blé et d’avoine. Au verre, c’est une blanche, donc elle est floconneuse mais contient aussi de minuscules suspensions (les zestes de lime?).

Son effluve racée et poivrée saisit. Les baies de genévrier qu’elle contient prennent beaucoup de place, tant au nez qu’au goût. Dans son parfum intriguant, on dénote aussi des fleurs et de la lime. Pas de lime piquante, juste la lime fraîchement pressée.

Sans trop de surprise, au goût, la baie de génévrier est envahissante et son amertume rappelle celle du poivre blanc (sans le piquant). On goûte aussi la pulpe de la lime, dissimulée derrière toute l’âcreté des baies de genévrier.

Je serais curieuse d’essayer une rousse en plus haute teneur d’alcool composée avec les mêmes ingrédients donnant la saveur: Je pense que ce serait mieux balancé.

À essayer au moins une fois, pour quelque chose de différent.

À table : À goûter à l’apéro avec des bouchées qui ont du punch pour tenir tête aux baies de genièvrier. Je miserais aussi sur un cheddar fort, des rillettes de canard ou de saumon.

Ensuite, la Disco Soleil, une bière forte (6,5% alc. / vol.) aux kumquats, de la même brasserie Dieu du ciel! (format 341 ml – bouteille de verre ambré)

Légèrement orangée, elle forme au verre un beau collet de mousse soyeuse et une belle dentelle de bulles.

cofÀ mon goût beaucoup trop houblonnée et amère (je soupçonne le kumquat d’ajouter encore plus d’amertume à ce mélange houblonné déjà plus que complet).

À table : À savourer avec un plat de boulettes de porc gingembre-érable-piments forts.

Péché mortel
Stout impérial au café extra-fort
9,5% alc. / vol. – 341 ml (verre ambré)
Brasserie Dieu du Ciel!

rbt

Vieillie dans des fûtsde bourbon en chêne, cette bière est ma foi bien savoureuse. Sa robe, d’un noir opaque et dense ne laisse pas la lumière filtrer.

Son goût de café torréfié prononcé réveille nos papilles de façon fort agréable, bien qu’elle soit capiteuse et astringente par sa teneur élevée en alcool. Longue en bouche, elle rappelle un peu la liqueur de café Kahlua.

À déguster en petite quantité pour bien l’apprécier.

À table : À partager en dégustation avec des fromages : à pâte ferme (ex. Cheddar vieilli, emmental français, gruyère, gouda fort), à pâte semi-ferme (ex. Oka, Saint-Paulin) et bleus fruités (ex. St-Agur, Gorgonzola) ou accompagnée de pâtés bien relevés (ex. terrines de gibier poivrées).

Le Trinqueur
Scotch Ale à la coriandre
9% alc./vol. – 341 ml (verre ambré)
Brasseurs du Monde

Étant amoureuse de caramel finie, elle a su me charmer dès l’ouverture de la bouteille avec son parfum de caramel brûlé. J’avais hâte d’y tremper les lèvres. Quelle surprise étonnante de ne pas goûter au goût chlorophyllé de la coriandre mais plutôt d’être envahie par une pleine saveur de réglisse noire (à la Cachou Lajaunie), un peu amère, sucrée, et verte quand même, avec du bon sucre caramélisé.

280px-CACHOU_Lajaunie_Toulouse
Source: Wikipedia

Trinqueur.jpeg

Elle est soyeuse, ses bulles, petites et piquantes sur la langue sont un peu acides. L’alcool est présent mais très agréable. Son collet de mousse est évanescent.

Elle est longue en bouche et rappelle le sirop des crèmes caramel. On en redemande, encore et encore SVP!!

Prochaine dégustation: La Leffe Royale

Leffe Royale