« Phoque » de Colada!

Bonjour à tous!


Pour ma chronique je vous parle de ma petite participation au concours de Piña Colada Soyouthinkyoucanblend, organisé par Bacardi Canada.

Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas mixologue, mais bien un amoureux des Spiritueux. Par contre, malgré ma passion pour le scotch et le cognac je dois vous avouez quelque chose … je suis un fan de cocktail tiki! 
(Et de chemises hawaïennes, au grand malheur de ma femme!).

Tony Whisky et ses chemises hawaïennes …

C’est quoi un cocktail tiki ? Il n’y a pas vraiment de règle claire. Mais il s’agit généralement de cocktails apparus dans les années 30 et popularisés dans les années 50-60. Époque où Elvis tourne son film Blue Hawaï et que tout le monde rêve de partir dans ces îles exotiques.

Les cocktails tiki sont souvent étonnamment complexe et marient plusieurs jus tropicaux à 2 ou même 3 alcools différents. La présentation est également cruciale: Tranches de fruits, ombrelles et tasses en forme de dieux maori sont des classiques. Parmi les cocktails tiki les plus emblématiques on retrouve, le Zombie, le Mai Tai, le Hurricane, le Blue Hawaï et puis bien sûr le Piña Colada, qui est le cocktail national de Puerto Rico.

Tony Whisky et ses chemises hawaïennes … Prise 2

Bref, revenons au concours Soyouthinkyoucanblend de Bacardi canada.
Un concours de Piña Colada où on pouvait suivre, via les médias sociaux, des mixologues inventifs qui prenaient des photos de leur version du Piña Colada. Certains on même littéralement mis le feu à leur cocktail! Il est clair que je n’étais pas de ce niveau (de toute façon, ma femme n’approuve pas que je joue avec de l’alcool et du feu dans notre cuisine).

Mais je me suis quand même follement amusé à créer ma version du Piña Colada dans ma cuisine. De base, faire ce cocktail n’est pas très compliqué. On met tous les ingrédients au mélangeur et « boum » le tour est joué.
Donc, après plusieurs demandes, voici ma version du Piña Colada, le « Phoque » de Colada!

Premièrement, le rhum! En plus d’être le commanditaire du concours, le rhum Bacardi est produit à Porto Rico, berceau du Piña Colada. Alors il est tout à fait de circonstance. Ensuite … vue ma récente visite à la Distillerie Mariana et la découverte de la liqueur d’agrume Zeste, je devais l’ajouter à ce cocktail estival et festif!

« Phoque » de Colada

Un cocktail tiki avec une touche estrienne!
Temps de préparation5 min
Temps total5 min
Type de plat: Cocktail
Portions: 2 Cocktails
Auteur: Tony Whisky

Equipment

  • Robot Mélangeur

Ingrédients

  • 1 Once Rhum blanc Bacardi
  • 1 Once Rhum épicé Oakheart Bacardi
  • 1 Once Liqueur d'agrume Distillerie Mariana
  • 3 Onces Jus d'ananas
  • 3 Onces Lait de coco
  • 2 Gouttes Essence de vanille
  • 4 Cuil. à table Crème glacée à la vanille Coaticook (Il le faut!)

Garniture

  • 1 Unité Banane
  • 1 Unité Cerise au marasquin
  • 2 Unités Tiges de feuilles d'ananas (optionnel)

Instructions

  • Verser tous les ingrédients dans un robot mélangeur et mélanger pour environ 10 secondes.
  • Verser dans un verre de type "Old Fashioned" sur de la glace concassée.
  • Prendre une demie banane, couper la tige de façon à faire une bouche (voir la photo) et y glisser une cerise au marasquin.
  • Décorer de 2 points au feutre noir en guise de yeux et le tour est joué!
  • Optionnel: Ajouter 2 tiges de feuilles d'ananas en guise de décorations additionnelles.

En guise de garniture et de décoration. J’ai eu l’idée (a cause de la crème glacée Coaticook.) de faire un phoque (ou dophin) en banane. Chose que mes enfants adorent.

Tony Whisky et ses … You get the point …

Amusez-vous! Ajuster les ingrédients selon vos goûts. Dosez l’alcool selon votre feeling et relaxez tranquille. Profitez de la fin de l’été et je vous dit à la prochaine pour une autre chronique de Tony Whisky!

Cheers !

Publicités

Un Zeste de Mariana

Bonjour à tous! Tony Whisky ici pour une nouvelle chronique!

Dernièrement, je suis partie sur la route en direction de Louiseville pour visiter la Distillerie Mariana! 

La raison de cette soudaine envie? L’invitation de Jonathan Couturier à venir goûter un nouveau produit qui sortira bientôt en SAQ! Et oui, une belle primeur pour ceux qui suivent FOOD La Bouffe.

Mais, tant qu’a avoir fait le chemin depuis Sherbrooke, pourquoi ne pas faire le tour du propriétaire?

Jonathan, fût terriblement généreux de son temps. Il m’as tout montré! De l’entrée des marchandises, jusqu’à l’alambic en passant par les nombreuses palettes remplies d’alcool prêtes à être livrées! Car voyez vous, la distillerie Mariana produit pas moins de 8 produits différents et certains comme le Gin Canopé et l’Amaretto Avril sont forts populaires et gardent nos 2 distillateurs très occupé.

Mais malgré tout ce roulement de production, je remarque des détails forts intéressants … comme un fût de brandy, des barils de whisky et des pots Masson de gin aux pamplemousse … Bref, toutes sortes de « tests ».  Jonathan m’explique que plusieurs de ces tests ne dépasseront pas ce stade pour toute sorte de raisons. La rentabilité est souvent ce qui limitera la production de tel alcool. Par contre, malgré son jeune âge et son 75%, j’ai rarement bu un aussi bon brandy! Mmmm j’en salive encore!

Bref ! Revenons à ce qui m’a amené dans la charmante petite ville de Louiseville, le nouveau produit!

Et bien le voilà, une belle liqueur d’agrumes du nom de Zeste.

Tony beaucoup trop enthousiaste avec son Zeste!
– Pat

Le nez est hyper fruité. Le pamplemousse, l’orange et une pointe de citron ressort pour nous donner ce super bouquet vitaminé!

La bouche est sucrée, complexe et vive. On sent une avalanche de fruits tropicaux arriver. Au début, l’orange explose, puis on sent une acidité qui rappelle le pamplemousse senti au nez. Le sucre peu à peu s’éclipse, la touche acide vient faire la transition pour une finale juste un brin amère, juste un peu.

La beauté de cette liqueur est vraiment, à mon sens, sa grande versatilité. Je vous parlais du cocktail Spritz dans mon dernier article. Et bien si les liqueurs amères sont justement trop amères pour vous, la liqueur Zeste peut-être une belle option. Et je ne vous parle même pas de tous ces cocktails qui demandent justement une liqueur d’agrume. Car Zeste est vraiment un beau petit produit 2-en-1. Alors pourquoi ne pas troquer votre bouteille de Cointreau français pour sa cousine québécoise le Zeste ?

Je vous conseille de surveiller les nouveautés en SAQ, cette bouteille orangée est déjà disponible en ligne mais pas encore en succursale. Encore merci à l’équipe de Mariana pour l’invitation et la super visite!

Distillerie Mariana Zeste
Liqueur amère, 750 ml
Code SAQ: 14144398

À la prochaine pour une autre autre chronique en mode estival! Cheers !

Top 5 du Gin !

Bonjours à tous! 
Comme vous l’avez peut-être vu sur ma page. Mon amie Léa Devault, pro de la mixologie, s’est mise en tête de me convertir au Gin!

Et elle n’a pas hésitée a sortir l’artillerie lourde, soit 15 Gin du Québec et de partout dans le monde. Et croyez moi, il y en avait de tous les styles et pour tous les goûts, mais je n’ai pas succombé au côté obscur de la force!

Y’a des soirées plus dures que d’autres …
– Patrick

Il faut comprendre que la baie de genévrier est le seul ingrédient indispensable pour la mention gin. Après ça, l’imagination est la seul limite de ces alchimistes. Et croyez moi, avec autant de possibilités, l’éventail de saveurs est démesuré. Alors ne vous arrêtez pas à seulement un gin pour vous faire une idée sur cette alcool.

Mais, puisque plusieurs me l’ont demandé, voici  mes coups de cœur du monde extravagant du Gin !

*n’aimant pas les saveurs résineuses de sapin ou d’épinette. Certain gin fort populaire comme le Canopé et le KM12 ne se retrouveront pas ici.

Mention spéciale pour:
Gin St-Laurent: mon gin fétiche pour les dirty martini. Une savante macération d’algues du fleuve a donné une touche iodé et marine à ce gin qui le rend exceptionnel.

Gin Bicolore Panoramix

Panoramix Gin : Petit nouveau de l’Absintherie des Cantons. Ce gin magique change de couleur quand on lui ajoute du citron ou du tonic. Niveau saveurs, ce gin est plus classique, mais la qualité de la distillation le rend vraiment doux en bouche.

Gin Violette

Violette Gin : Distillerie Mariana produit 2 gin. Si le Canopé n’est pas dans ma palette, le Violette lui m’a fait fort impression. De la fleur en veux-tu en v’là! Parfait pour ajouter du printemps dans vos cocktails.

Maintenant mon TOP 5 !

Holy Smoke

5. Gin Holy Smoke : Dry gin aromatisé aux houblons cascade. Au premier abord, ce gin offre un goût plus classique, mais la texture en bouche est feutrée, douce, presque soyeuse. Puis peu à peu, le côté houblonné apparaît. La saveur d’encens donne cette dimension fumé en bouche. Chapeau au distillateur chez Oshlag pour la texture agréable et inégalé de ce gin.

Glendalough

4. Glendalough Gin : Gin irlandais, qui se veut un hommage aux quatre saisons. Vraiment la « twist » en bouche de ce gin est des plus surprenante. Le début est glacé, la menthe poivrée s’exprime de belle façon. Puis, peu à peu, la fraîcheur disparaît dans de l’épice, des notes herbacées et un brin fruitées. Cette transformation de saveur est un véritable succès.

Madison Park Vieilli en Fût

3. Madison Park Vieilli en Fût : comme vous pouvez le deviner ce gin à été vieillit en fût de chêne. La magie du bois a adoucie ce gin pour le rendre divin. La saveur mentholé de la baie de genévrier est bien doucement coucher dans un écrin boisé. La douceur et la complexité sont au rendez-vous. L’amateur de whisky en moi a pris beaucoup de plaisir et décortiquer le travail du fût. Si le gin classique de Madison Park est déjà très bon, croyez moi, vieillit il est décadent! 

Cirka Gin375

2. Cirka Gin375 : Pitié gens de la distillerie Cirka, entendez moi! Vous devez refaire se Gin! Il est incroyable! Très doux et balancé, ce gin regorge de fruits accompagnés d’une touche de pétales de roses. Le côté mentholé est présent, mais en toile de fond. L’ensemble est complexe et se boit tout seul. Les baies sauvages, les fruits blancs, une petite dose d’épices avec toujours non loin la baie de genévrier qui ne disparaît pas trop dans l’ensemble. Bref si vous voyez cette bouteille, sautez dessus!

The Botanist

1. Islay The Botanist : L’amateur de scotch en moi semble avoir reconnue l’âme d’Islay dans ce beau gin Écossais. Wow! Une belle douceur qui ne néglige rien sur la complexité des saveurs. Un gin comme je les aime, bref la baie de genévrier est la pièce centrale. Par contre elle se retrouve au centre d’un bel ensemble de fleurs, d’herbe et de petits fruits des champs. Malgré un large éventail de saveurs, ce gin est délicat et très paisible dans son ensemble. Frais, doux et agréable, cette belle bouteille fût mon coup de cœur de cette belle soirée.

Et pour ceux qui se demandent si la meilleure mixologue de la vieille capitale a réussie à me convertir … Eh bien … Non! Mais j’ai pris beaucoup de plaisir à cette tentative de conversion!